Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 18/08/2021 08:40:02
Rubrique : Interviews, lu 868 fois. Pas de commentaires
Partager

Portrait: MARIE SCHILTZ, 2 profils pour 1 championne


 

 

 

               MARIE SCHILTZ ....           

....  sous la selle et dans la voiture

          Le nom des Schiltz  est bien connu dans le monde de l'attelage.  Franz  Schiltz, est titulaire de nombreuses victoires sur la scène internationale. Il a également participé à plusieurs  Championnats du Monde, il est en quelque sorte le  meneur porte drapeau du  Luxembourg. attelage.org en a fait son portrait il y a quelque temps.

          Une étoile nommée Marie Schiltz, la fille de Franz, a brillé cette année en attelage, avec FRODO un cheval Oldenburg, le cheval de son père. Elle vient de remporter le CAI*** du Haras du Pin, devant des meneurs chevronnés de la discipline: Rudolf Pestman (Ned), Marion Vignaud ou Anne Violaine Brisou par exemple. Elle laisse derrière FRODO, les chevaux KWPN, une race réputée incontournable dans le haut niveau de l'attelage. A suivre donc !

           attelage.org ne pouvait pas rester sans mieux connaitre cette jeune femme qui vient du Dressage.    

               Cette victoire au  CAI du PIN, marque-t-elle un tournant dans la carrière sportive la jeune meneuse luxembourgeoise? A Pau en 2020 elle a terminé 15 ème du Championnat du Monde.  On pense naturellement au prochain Championnat à venir, un Championnat que l'on ne remporte pas sans avoir d'abord des victoires internationales significatives à son actif.  

          Marie est aujourd'hui âgée de 21 ans, elle a donc tout l'avenir devant elle. Elle parle quatre langues, le luxembourgeois, l'anglais, l'allemand et le français. Elle poursuit des études de science du sport. Plus tard elle peut se diriger vers la préparation mentale, le coaching, ou l'analyse des performances. Il faut compter pour elle encore deux à cinq ans d'études. Différents sports sont pratiqués durant les études. Ces sports correspondent aux cours du moment, ils peuvent être la pratique d'un sport  individuel  ou d'un sport  d'équipe. Marie dispense à d'autres cavalières l'enseignement et les conseils qu'elle reçoit elle même. Elle aime cette activité, qui ajoute des expériences pratiques à ses études de futur professeur de sport. La jeune femme est fervente pratiquante du jogging en forêt, le ski, ou bien encore les soirées  au cinéma ou les séances de cuisine avec les amies.

          Marie Schiltz : « Tout ça s'organise selon les saisons et la disponibilité que me laissent les chevaux qui restent les maîtres du temps des journées. J'attache de l'importance à ma forme physique que je pense indispensable pour le travail des chevaux. »

          En effet Marie est aussi cavalière de Dressage confirmée au niveau international. Elle est donc le profil type du meneur international solo performant au plus haut niveau de demain, que je pressens et pour lequel je milite depuis quelques années: l'alliance du cavalier de Dressage et toutes les connaissances qui vont avec, et le dressage et le menage d'un cheval d'attelage.

          Je vous invite à découvrir une double championne.

          a.o : « Votre victoire au PIN marque certainement un tournant pour vous ? »

          Marie Schiltz : « Oui, c'est ma première victoire sur un CAI3*. C'est un peu extraordinaire pour moi d'être en tête d'un classement où il y a beaucoup de monde qui a des références sur les championnats du monde. C'est une sensation indéfinissable que l'on n'a pas tous les jours, de voir ceux qui sont derrière, alors que jusqu'à présent c'est moi qui les regardais d'en bas. Tout ça c'est beaucoup d'émotions. Après on verra comment se déroulera le futur ! »

          a.o: « Et vous le voyez comment ce futur ? »

          Marie Schiltz : « Il faut que le futur soit aussi accompagné d'un peu de chance. Il faut aussi une forte collaboration du cheval, qui comme tout être vivant n'est pas toujours de la même humeur. Pour être sur la plus haute marche du podium il faut que la communication avec le cheval soit à 100 %. »

          a.o: « Si l'on analyse votre victoire du Pin, on n'y voit pas de la chance mais une progression dans le temps. Votre dressage par exemple se confirme de concours en concours, il semble que le marathon et la maniabilité sont en progression, non ? »

          Marie Schiltz : « Oui peut-être (rires). Oui ces dernières années j'ai beaucoup progressé sur le marathon. Il faut un petit peu de temps pour être pleinement avec le cheval et son coéquipier. Je pense qu'il y a encore une petite marge de progression »

  

Marie et FRODO au CAI du PIN 3*  photo Mélanie Guillamot

 

          Les débuts, le Dressage et l'attelage

          La passion pour le cheval commence très tôt, à l'âge de 5 ans avec un poney, comme beaucoup d'enfants de meneurs ou de cavaliers. Les compétitions vont venir aussi très vite. La formation des champions quelque soit le sport débute souvent ainsi. L'environnement familial rompu à toutes les facettes du sport de haut niveau contribue évidemment de manière positive à l'encadrement de la jeune meneuse. La progression de sa carrière sportive en témoigne, c'est du pas à pas, marche après marche, elle alterne Dressage national et international, CAI2* puis CAI3*.    

 

Marie et son premier poney nommé Cheyenne: en promenade dans la neige et en concours.

           Marie Schiltz : « J'ai toujours été téméraire avec les chevaux. Avec Cheyenne mon premier poney les levés des postérieurs me faisaient rire. J'ai mené aussi très tôt en promenade. A 11 ans j'ai eu un poney allemand plus grand avec lequel j'ai commencé les concours de Dressage et de CSO pour les débutants et puis ensuite j'ai progressé et j'ai abandonné le CSO pour le Dressage. Je suis rapidement passé chez les chevaux, et est arrivé FRODO qui avait cinq ans.

          J'ai débuté l'attelage en 2012 avec Peter Tischer (Ger)  comme coach. Mon premier concours je l'ai fait en 2013 avec ROXANA. J'ai été troisième au championnat allemand des jeunes meneurs, et deux ans plus tard, également avec ROXANA j'ai terminé première sur le championnat allemand »

« Il faut savoir qu'il y a un accord entre les fédérations allemande et luxembourgeoise. Cavaliers ou meneurs ayant une licence dans l'un ou l'autre pays peut participer à toutes les compétitions qu'elles soient organisées en Allemagne ou au Luxembourg. Je profite donc également de ces dispositions pour les concours de Dressage. La fédération luxembourgeoise nous aide également. »

Sa carrière internationale d'attelage débute en 2016 à Schildau (Ger) avec l'épreuve réservée aux "Young driver". Elle a 16 ans, elle mène Gilberto et termine quatrième du concours.

 

Schildau (Ger)  2016 CH-EU-Y-H

                    2020 1 ère victoire internationale à Lahden (Ger) CAI2*                               2021 Marathon à Bühl (Ger) CAI2*                                                     2020  PAU CH-M-A 1

 

 

          Le DRESSAGE

Marie et Sylvie Hemmen

 

En 2017, donc à l'âge de 16 ans, Marie est déjà sur les reprises de dressage niveau Saint-Georges. Elle progresse sous les conseils de sa coache luxembourgeoise Sylvie Hemmen. La collaboration entre Marie et Sylvie Hemmen continue encore aujourd'hui avec la jument de Dressage de Marie.

a.o: « Quelle place tient le Dressage dans votre vie de meneuse »

Marie Schiltz : « Je n'ai pas de réponse à cela. J'ai la même passion de monter en Dressage ma jument QUANTINA que de mener FRODO. Je monte également FRODO, ce qui évidemment me permet de l'améliorer pour l'attelage. Toutes les bases que je reçois pour le Dressage sont bien évidemment applicables à l'attelage. Je crois que lorsque l'on est un bon Dresseur on regarde le dressage du cheval d'attelage d'un autre point de vue. On est fatalement plus critique. Mais c'est la critique qui mène au succès. »

  Ses débuts en Dressage international se font à Lier (Bel) dans des épreuves pour juniors. Les résultats dans cette discipline ne s'obtiennent pas facilement. Pourtant avec le même cheval Dream of Beauty, elle se classera troisième un an plus tard au CDIJ du Mans. D'autres concours de Dressage suivront en Hollande et au Luxembourg notamment.

 

 

au CDIJ du Mans en 2021  avec Quantina

          Marie a été 2 fois seconde, une fois troisième chez les juniors. En 2020 est sacrée championne du Luxembourg dans la catégorie des jeunes cavaliers. En 2021 elle réalise le score de 70% sur la RLM au Mans, et une 3 ème place avec 69% sur la reprise individuelle. C'était avec QUANTINA une jument hanovrienne.

          a.o: « Quantina est une jument hanovrienne, Dream of Beauty l'était également, Gilberto Trakehner, le dernier cheval de Franz San Rémo Royal est Westphalien ... C'est un choix délibéré que de choisir des chevaux allemands ? »

          Marie Schiltz : « Non absolument pas, c'est vraiment le fait du hasard. Ils ont tous une origine Dressage... C'est une bonne base mais je vous assure c'est encore du hasard (rires) »

          Marie a 2 grands rêves: le premier c'est bien sûr d'être un jour Championne du Monde en attelage. Le second rêve est celui d'accéder en Dressage au niveau Grand Prix.

          Marie Schiltz : « La marche entre le Saint-Georges et le Grand Prix est énorme. Le piaffer le passage comptent beaucoup. J'y travaille mais la route est encore longue ».

 

  

Championnat du Luxembourg

 Le brassard signale aux juges que la cavalière qui participe est qualifiée pour le Championnat.

          Si vous demandez à Marie si elle préfère l'attelage ou le Dressage vous n'obtiendrez pas de réponse. Elle vit pleinement les deux disciplines avec la même passion et le même enthousiasme. C'est remarquable dans sa manière de parler de l'une ou de l'autre discipline. Il y a juste une petite différence pour elle, c'est la convivialité qui s'exprime plus parmi les meneurs que parmi les cavaliers. Elle en donne une raison toute simple, vivre quatre jours en paddock avec les autres concurrents est forcément plus propice aux échanges que de rejoindre une chambre d'hôtel à la fin d'une journée de Dressage.

Bien sûr les succès de Marie de vont évidemment pas sans un entourage et une empreinte familiale est très forte pour parvenir à l'excellence. Que d'émotions et de messages dans les photos suivantes !

  

         

          Comme moi rejoignez le fan-club de Marie Schiltz !

          © JCG/attelage.org

 

 


  Commentaires