Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 02/04/2012 12:34:05
Rubrique : Interviews, lu 9589 fois. 4 commentaires
Partager

Portrait: Patricia Nijdam, les chevaux, rien que les chevaux !


 

  PATRICIA NIJDAM

Avec Gérard Sainte Beuve à Compiègne en 1993

      Rares sont les photos de Patricia Nijdam. Normal elle se trouve rarement sur les voitures, jamais aux guides, mais plus sûrement sur le bord de la carrière ou aux écuries pour bichonner ses chevaux. Patricia est le grand mécène de l'attelage français. Elle a acheté une cinquantaine de chevaux dont la plupart ont participé aux grandes épreuves internationales. Suivez la liste des meneurs d'hier et d'aujourd'hui, elle est impressionnante...

Patrick Pelouin (le compagnon d'Anne Marie Turbé)

Gérard Sainte Beuve

Jean Pierre Brisou

Anne Violaine Brisou

Olivier Gagneux

François Evrard

Benjamin Aillaud

Fabrice Martin

Benoit Chevalier

Anthony Horde

Michaël Sellier

and the last but not least ... Stéphane Chouzenoux

 

      Lors de l'interview Patricia parle beaucoup de ses chevaux, ceux d'aujourd'hui comme ceux du passé. Les hommes l'intéressent moins, la compétition pas du tout... du moins c'est ce qu'elle dit mais je n'en crois pas un mot pour l'avoir côtoyée de nombreuses années comme adversaire par meneurs interposés. Mais quoi de plus normal que d'être enthousiasmée par le succès de ses couleurs ?

      Patricia est née en Californie d'une mère française et d'un père américain.  Elle est rentrée en Europe à l'age de 2 ans, mais elle est parfaitement bilingue et possède la double nationalité. Papa était dans le pétrole mais la famille n'était absolument pas versée dans le cheval.

      "je suis la seule dans la famille à avoir eu cette passion que j'ai eue très jeune. Je dessinais des chevaux, j'ai monté des réformés de courses dans le Bois de Boulogne. J'ai fait mes études en Grande Bretagne, j'ai passé mon Bac là bas qui est plus facile qu'en France. Je suis retourné aux USA pour continuer mes études, j'ai fait quelques jobs dont celui de Directrice d'une écurie d'endurance.  J'ai goûté de la chasse à courre en Irlande, j'y ai eu les plus belles peurs de ma vie! ils sautent tout se qui se présente devant eux sans savoir ce qu'il y a derrière un talus  ou un mur... je crois que c'est depuis ce temps que j'ai peur à cheval ! J'ai beaucoup d'admiration pour les compétiteurs, ils utilisent la peur comme un moteur, comme une force".     

      " j'ai fait du hunter aux USA et j'ai acheté un Quater Horse que j'ai ramené en France, par bateau dans un caisson de 4x3m . Le voyage a duré 2 semaines mais il s'est très bien passé pour le cheval.

      " ma première expérience d'attelage je l'ai eu au Haras de la Mare situé à côté du Haras  des Bréviaires tenu par Monsieur Jourdanne qui en était le Directeur et qui menait à 4 chevaux. A ce concours il y avait Gérard et Martine Sainte Beuve qui attelaient à 1 cheval, mais aussi Franck Deplanche qui menait les 4 chevaux de Monsieur Camus. Le père de Franck, un homme remarquable m'a présentée à Monsieur Dubey. C'est ainsi que mon Quater a pris la filière attelage. Il a malheureusement terminé très vite sa carrière pour boiterie ainsi que la mienne comme meneuse. C'était la grande époque de Bernard Ceyleron qui préparait des chevaux pour le cinéma et qui m'a donné quelques leçons. L'époque aussi où beaucoup de meneurs qui tournaient en international n'étaient pas toujours très compétents et les accidents fréquents". 

      " la première personne que j'ai aidé c'est Patrick Pélouin, le compagnon d'Anne Marie Turbé. Il était à l'époque l'un des 2 grooms de Franck Deplanche."

Patrick Pelouin avec Le Vrai Bonheur (SF) et Mali II  (SF)

 

      " A cette époque je travaillais pour l'AFA (Association Française d'Attelage). A l'occasion d'une rencontre avec Martine Sainte Beuve je lui ai proposé de  monter un team de 4 chevaux. Il s'en est suivi une grande aventure ..."

Gérard Sainte Beuve

       "Au timon gauche, le bai brun est un trotteur O Idyll qui a  appartenu à Dina Verny dans le team de Franck Deplanche. Le cheval a terminé sa carrière chez Jacques Tamalet comme cheval de fiacre. "

      " Gérard a été un grand monsieur de l'attelage et je voudrais lui rendre hommage. Il avait un grand sens du cheval, un relationnel très étonnant, un grand bonhomme quoi ! "

      Cette photo de Gérard Sainte Beuve résume à elle seule la recherche du bonheur de Patricia: esthétisme, sobriété dans l'élégance, harmonie... qui pourrait penser que cette photo a été prise dans les années 80 ? mis à part quelques attelages étrangers il faut bien dire que l'on était généralement bien éloigné de ce perfectionnisme. Cet attelage pourrait aujourd'hui figurer plus qu'honorablement aux côté des meilleurs attelages internationaux. Patricia a incontestablement marqué par sa volonté d'embellir notre discipline avec une présentation,  une tenue de ses chevaux et de son paddock toujours impeccables. Le team a participé aux plus grandes épreuves internationales, Championnats du Monde, Aix la Chapelle, Stockholm, la Haye, Riesenbeck, etc.. 8 eme place individuelle en CdM  , 4 eme par équipe..

      " je ne suis pas une compétitrice, mais j'aime tout ce qui entoure  le cheval, j'aime les papouiller, faire du beau, m'occuper d'eux".

      C'est aussi  à cette époque que l'AFA intègre la Fédération sous la présidence de François Chary. Patricia a été Présidente d'une Commission d'Attelage. Elle restera 2 ans à ce poste sous la Direction de Jean Claude Gast le DTN chargé des disciplines non olympiques. Parmi ses actions, Patricia a tenté de faire entrer la publicité sur les voitures d'attelage son action a été contrariée en grande partie par la FEI : " je trouve qu'aujourd'hui les actions de la FFE en direction de l'attelage sont positives, il y a eu aussi dans un passé récent des gens remarquables pour notre discipline comme Olivier Lepage et Jean Luc Force".

      L'aventure continue avec Jean Pierre Brisou en attelage en paire qui aura un impressionnant piquet de chevaux confiés par Patricia:

 

Garnels KWPN acheté chez Tjeerd Velstra

Hertog  KWPN (Vander Wiel)

Domino SF

Icarus KWPN (Velstra)

D'Jack de Villers SF

Bugsy SF (Franck Deplanche)

Gordan  KWPN (Velstra)

 

 

Jean Pierre Brisou à Plaisir en 1996 avec Gardels et Icarus

      " Lorsque je suis venu habiter en forêt de Compiègne, j'ai voulu prendre les chevaux chez moi. La distance pour venir travailler les chevaux n'était pas possible pour Jean Pierre avec son métier. C'est de fait la période de collaboration avec Olivier Gagneux qui a débuté comme cela. Auparavant j'avais fait une très bonne acquisition , Boy des Combes SF dont on connait l'extraordinaire carrière et que j'ai confié à Anne Violaine Brisou. Ce bai brun avec 4 balzanes blanches, il était magnifique! Au début le cheval manquait de force, Anne Violaine a construit le cheval de bout en bout. On connait l'épisode malheureux du Championnat du Monde à Conty. Icarus et Domino ont été confiés également à Benjamin Aillaud (chevaux de volée), à Fabrice Martin et Olivier Gagneux pour un attelage en paire". Icare est à la retraite chez moi et Domino du côté de Bordeaux ."

Boy des Combes

Anne Violaine Brisou au CAI de Waregem (Bel)

      "Garnels avec Valentino (Patrick Rébulard)  et Ramiro (Patrick Rébulard ) sont  confiés à Stéphane Chouzenoux. Ramiro quel cheval,, quelles allures, mais il n'avait pas de pas et il était extrêmement difficile. Il avait des ulcers gastriques qui lui donnaient un très mauvais caractère. Stéphane a fait sur Ramiro un travail extraordinaire." 

 

     

Stéphane Chouzenoux et Ramiro

      " Stéphane est un grand professionnel, j'ai beaucoup d'admiration pour lui. Il est toujours en recherche et en remise en cause. Il a un souci permanent du détail et de l'esthétisme que j'aime. Tout est toujours tiré à 4 épingles, des chevaux aux harnais, comme au camion allant même jusqu'à mettre le nom du propriétaire des chevaux.... une marque de reconnaissance que j'ai beaucoup appréciée ".  

      " Olivier Gagneux a mené des polonais pour moi. C'est un bosseur. Nous avons été confronté au problème du transport pendant son passage chez moi, car il n'avait pas son permis poids lourd. A cette époque j'ai acheté plusieurs chevaux chez Houlné. J'y ai trouvé des chevaux tout à fait respectables de milieu de gamme pour des prix intéressants".

 Olivier Gagneux à Cany Barville en 2003 avec Siwy et Domino

      " François Evrard a pris la succession d'Olivier, je crois qu'il a beaucoup appris avec les jeunes chevaux que je lui ai confiés: Bamba, Siwi, London, Numéro bis, Zorro, Aldo ... London est resté avec François, un amour de cheval extrêmement gentil. J'ai eu tous ces chevaux chez moi."

 

François Evrard avec Siwi (Pol-Houlné) et London (Pol-Pouvreau) médaille de bronze à Lignières

     

      " Nous faisions  aussi équipe avec Benoit Chevalier à Niort qui a pris un temps les chevaux chez lui. Benoit travaillait les chevaux et François descendait à Niort pour les prendre en main  avant les compétitions. Benoit est  un très bon préparateur. En concours il faisait de beaux dressages et de belles maniabilités".

 

Benoit Chevalier à Rennes en 2010 avec Numéro bis

     " Avec les contraintes économiques, j'ai révisé mes collaborations, décidée de  pourvoir à l'achat des chevaux mais plus de leurs entretiens. Benoit n'a pas souhaité continuer dans cette nouvelle orientation." 

      " J'ai découvert Anthony Horde dans un concours au Portugal. Ce n'était pas un foudre de guerre ...  mais au fur et à mesure que je revoyais Anthony son attelage s'améliorait, le matériel comme les chevaux  se présentaient en meilleur état. Sa progression m'a plu et je lui ai proposé de lui confier des chevaux. Il a accepté et j'ai beaucoup apprécié sa volonté immédiate de répondre de manière positive à toutes les remarques et suggestions que je lui faisais pour l'entretien des chevaux. Il a aussi un humour dévastateur que j'adore, on passe des moments formidables".

      "Anthony est aussi un vrai compétiteur, il se donne avec Carole les moyens de ses ambitions."

Patricia et Carole lors d'un stage à Lamotte Beuvron

       " Il écoute et travaille beaucoup, tant avec Olivier Lemessager qu'avec Félix Brasseur. Ce n'est pas facile pour lui car son attelage n'est constitué que de jeunes chevaux. L'attelage est donc encore en construction. Nous avons éliminé les chevaux qui ne convenaient pas. Il n'est pas évident que nous soyons prêts cette année pour une éventuelle participation au Championnat du Monde. L'objectif est bien sûr notre qualification pour les Jeux Equestres Mondiaux de 2014. J'achète beaucoup chez Mike van Tergow, j'aime la manière dont elle prépare les chevaux à la vente et ses chevaux sont de grande qualité ".

Anthony Horde Lignières 2012

Ziezo, Zidane, Zalvatore, Zipper, Westhill tous KWPN

 

     

      " J'ai à peu près dans le même temps approché Michaël Sellier qui marchait très bien avec ses  petits chevaux. C'est un pro, un teigneux de la gagne, toujours en stage. Je crois aussi beaucoup à Marion, mais elle ne mène pas avec mes chevaux. Ils font tous les deux les choses très bien. Michaël dispose d'une paire plaisante, il y a en tout 4 chevaux chez lui : Zermus, Unick, Zerro Attack, W2Go. L'objectif est le Championnat du Monde à un cheval cette année, l'attelage à 4 le tente beaucoup, on verra bien ... "

 

 

      Patricia héberge encore chez elle aujourd'hui des chevaux à la retraite. Elle occupe aussi son temps à entretenir un parc de 11 hectares dans la forêt de Compiègne, et on ne sera pas surpris sa chaine TV préférée c'est Equidia et elle ne loupe pour rien au monde les épreuves de dressage et de CSO. Elle affectionne  aussi a littérature anglaise un goût qui lui vient de sa grand mère, son pays de prédilection c'est l'Ecosse et l'origine de ses grands parents le Pays de Galles, une vraie anglo-saxonne donc !

 

    Pour Anthony Horde:  " Je suis impressionné par la longue implication de Patricia dans l'attelage. Elle est d'une grande patience, elle mérite une grande reconnaissance pour la chance qu'elle donne aux meneurs. Elle est aussi toujours agréable et très gentille dans les moments difficiles. Elle devient exigeante dans les moments positifs, toujours pour me pousser un peu plus loin vers le haut".

   Pour Michaël Sellier : " Patricia est de la famille de l'attelage depuis le tout début et mérite beaucoup de respect. Je n'en serais pas là sans son aide et elle me fait une totale confiance. Elle est très professionnelle dans son approche et elle a  aussi un oeil très expérimenté sur les chevaux, le fruit d'une longue expérience. Je ne regrette pas notre collaboration et je me félicite de ne pas avoir écouté les critiques à son égard".

JCG


  Commentaires
-patricia N. par Arba (01/04/2012 09:23:16)
Voila un bel hommage rendu à celle qui est la GRANDE DAME mécène de l'attelage français. Bravo! et longue vie à PNJ Arba
-Last but not par Newton (01/04/2012 23:55:09)
If I may the correct quote is "last but not least" en français le dernier mais non le moindre...
-hep ! par JeanClaudeGrognet (02/04/2012 08:37:14)
... dans le texte des photos confiées par Patricia...
-cher Newton par JeanClaudeGrognet (02/04/2012 12:33:13)
Patricia confirme vos dires, sa prose était mal écrite. Je rectifie le texte.