Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 06/03/2010 08:18:52
Rubrique : Interviews, lu 9025 fois. 4 commentaires
Partager

Portrait de Franck Deplanche, ''une mémoire vivante de l'attelage''


 

                           FRANCK DEPLANCHE

         Si l'on  cherche  parmi les dépositaires de la mémoire de l'attelage français  un meneur,  on  pense inévitablement à Franck Deplanche car il a été présent au tout début de l'attelage sportif en France, tant dans son organisation naissante que sur les terrains nationaux et internationaux.

         Le cheval et l'attelage, Franck connaîtra très vite. Son père était cavalier, le rejeton sera mis en selle dès sa 5 ème année. Papa Deplanche était producteur de cinéma. On lui doit les séries  TV comme Thierry la Fronde, Rocambole ou Janique Aimée. A l'occasion Franck sera appelé comme figurant pour le cinéma.

         C'est donc naturellement  par la filière du cinéma que Franck débutera en  attelage, en y côtoyant les noms célèbres de l'époque : Debut de Roseville, Couture ainsi que  Manfred de Diépold, et Madame Dina Vierny qui  louaient leurs attelages pour le cinéma.

         Le jeune Franck a pratiqué toutes les  disciplines, CSO, CCE, Dressage, et même voltige de 12 à 18 ans en  montant des chevaux de sponsors ou confiés par la fédération. Il a été membre de l'équipe junior, et a donc participé à de nombreuses épreuves nationales. Il passera avec succès  un peu plus tard à son retour du service militaire son monitorat d'équitation.

Urfé du Comté confié en compétition par Mr Leroyer

        

         Par le cinéma donc, dans les années 75, il se forme à l'attelage et complète son équitation grâce à de nombreux stages à l'étranger et particulièrement en Suisse avec August Dubey. La période qui s'en suivra sera riche et il se verra confier la préparation d'un attelage de 4 chevaux de sang, des Franches Montagnes, pour Monsieur Camus un industriel passionné d'attelage. Monsieur Camus possédait un élevage de poneys haflingers  et menait lui-même 4 de ses étalons. Sa sellerie  ne  comptait pas moins de 60 harnais et ses remises abritaient une quarantaine de voitures. Il a laissé une grande place dans la mémoire de Franck, la mémoire d'un homme très humain et  accessible. Franck sera grâce à lui  Champion de France à 4 chevaux.

         Pour son  1er concours international à 24 ans à  Windsor il  termine 1er du  marathon.  Il y avait du beau monde comme György Bárdos et Tjeerd Velstra avec des Frisons.

         C'est un fort souvenir, car il a été reçu à la fin du concours à dîner au château. La Reine Elisabeth II avait pris T. Velstra le gagnant du concours à sa table, tandis que le Prince Philip à une autre table faisait honneur au jeune meneur français le gagnant du marathon.  

         Dans la même année  il  sera 10 ème au Championnat du Monde à Kecskemet en Hongrie.

         Les Hongrois y seront impériaux en prenant les 3 premières places avec György Bárdos, Sándor Fülöp, et Ference Muity.

        

         Cette époque a aussi été le lancement de l'organisation de l'attelage sportif en France. Sous l'impulsion de Monsieur Adrien Drion Directeur du Haras de Compiègne, et de Manfred de Diepold, l'Association Française d'Attelage soutenue par un groupe de meneurs passionnés prend naissance lors d'un concours à Rambouillet (1973): Mr Camus, Bernard Ceyleron, Cazier Charpentier écuyer professeur,  ancien officier d'artillerie montée, Paul Maudet qui menait l'attelage de Mr Dewavrin …     

         Franck Deplanche a participé au Championnat d'Europe au Haras du Pin, le concours  qui a véritablement  lancé l'attelage en France (1979).

 

Attelage de Mr Raymond Camus, Président de l'AFA.  La  voiture est un Dog  Cart  Binder,  des freins à disque ont été rajoutés   (photo Les Garennes)

          

          Le virage est définitivement pris et dans la continuité il se voit confier la préparation d'un attelage pour le compte de Monsieur Guezzi en Suisse Italienne. La participation au concours international de Zug (Suisse)  sera un échec, l'attelage sera éliminé au marathon. Les chevaux trop "verts" n'étaient pas suffisamment prêts pour l'épreuve.

        

         1983 : Conseiller Technique pour la FEF auprès ne nombreux organisateurs de concours, il présente un dossier pour la création d'une Section Attelage à Saumur avec pour objectif  la formation des enseignants et la valorisation d'un attelage de compétition. Le projet fut accepté  sauf le volet compétition.

 

Inauguration de la section attelage à l’ENE  Franck Deplanche –Pierre de Chézelles  - Vital Lepouriel

 

 Dina Vierny

Née en 1919 en Russie, exilée en France avec ses parents, elle  a  été   modèle  de Maillol, Matisse, Dufy, Bonnard. Elle possédait 120  voitures hippomobiles  de collection dont certaines étaient louées pour le cinéma. Madame Dina Vierny est décédée en 2009.

 

Dans le même temps, Mme Dina Vierny lui propose de préparer  un attelage de 4 chevaux pour les compétitions internationales dont il sera le meneur. La compétition l'intéresse avant tout, il laissera donc  la place à Vital Lepouriel. Il n'en continuera pas moins à suivre la progression de la Section Attelage en y faisant des séjours réguliers. 

         Sous les couleurs de Dina Vierny il participe à  de nombreuses compétitions nationales et internationales: Fontainebleau, Saumur, Aix la Chapelle… la Suède, Champion de France, 7 eme au Championnat d'Europe, 8 ème au Championnat du Monde à Ascot (GBR)

 

 

 

 

         Après le décès de Mr Camus qui avait pris la succession de Mr Drion, c'est Mr de Chézelles qui a assuré la présidence de l'AFA, jusqu'à l'intégration de l'attelage dans la Fédération (FEF) en 1987 sous l'impulsion de François Chary alors président des Sports Equestres en France.

International de Fontainebleau, l'arrivée du marathon (Françoise est derrière)

 

 

Tête d'affiche en Suède et Saumur 1986. L'Ecuyer en Chef le Col de Beauregard est  le juge de voiture

 

         Franck ne cache pas une certaine admiration pour Mme Vierny " c'était un personnage très fort et extrêmement captivant mais très difficile. Nous sommes restés en excellente relation après notre séparation. Il fallait renouveler complètement notre cavalerie, Mme Vierny a préféré arrêter."

 

Championnat du Monde Ascot 1986, attelage de Mme Dina Vierny

 

Ascot 1986. Dans le public Mr de Chézelles et Mme Dina Vierny  (assise)

         S'en suivra une recherche de sponsors. Une proposition lui est faite par Mr de Mello. Il ne la retiendra pas car il convenait de travailler au Portugal et en Belgique où Mr de Mello avait  des installations. Franck  suggère donc à Mr de Mello de proposer l'attelage à  Félix Brasseur. On connait la suite.    

         Pour Franck une autre page se tourne.  Il se consacre alors à l'enseignement de l'attelage qu'il continuait de  professer en parallèle à la compétition et au coaching de Françoise, sa femme depuis 1980 … donc 30 ans de mariage cette année !   

         Ils sont   soutenus  par Jacques Jourdanne Directeur du Haras des Bréviaires et Franck met ses compétences à disposition : Directeur technique de la ligue de Versailles, formateur de Bees1, chef de piste, juge national, insertion des chevaux de trait dans la ville de Rambouillet, formation des cochers, formation des gardes des Haras Nationaux, formateur au C.E.Z de Rambouillet, membre de la Commission attelage de la DNSE…

         Les plus jeunes ont donc fait la  connaissance de Françoise et Franck sur les concours et on a pu  les  voir en  attelage à 1, 2 ou 4 poneys. Françoise a été 3 fois Championne de France à 2 poneys, elle martyrisait ses collègues concurrents sur l'épreuve de dressage en y prenant souvent une confortable avance. Je me souviens qu'à une époque ils étaient  toujours accompagnés de 2 chiennes boxers qui ont flirté un temps avec mes 2 dalmatiens… !

         Elle revient cette année dans la catégorie 2 poneys.

 

 

         Les Deplanche sont installés depuis 10 ans à Blois, aux Ecuries de la Vicomté après que les écuries de Rambouillet qu'ils louaient aient été ravagées par un incendie. Tout le matériel fut perdu, mais aucun cheval ne périt dans le sinistre. C'est le haras des Bréviaires dont la Directrice était Mme        Emmanuelle Bour qui les hébergera 8 mois, le temps qu'ils ne retrouvent une location. Puis viendra l'achat de la propriété de la Vicomté.

Homme de spectacle avec un cheval de Lucien Gruss

 

Les Ecuries de la Vicomté ne sont pas un centre équestre. Franck tient beaucoup à conserver une souplesse d'organisation qui permet de partir en concours sans avoir une clientèle attachée qu'il faut nécessairement satisfaire: 

" je n'aime pas et je ne veux pas pratiquer l'enseignement tel que cela se fait  dans les Centres Equestres avec des reprises. Je préfère recevoir des élèves et des stagiaires à la carte, avec leurs chevaux, et dispenser une formation très personnalisée. Ainsi nous n'avons que 2 chevaux d'école et les 6 poneys de Françoise. Nous disposons d'un manège et d'un gite. Je suis parti presque tous les week end pour des stages".

         Voila une vie de meneur bien remplie et attelage.org souhaite à Françoise et Franck encore de nombreux succès en concours pour eux-mêmes et pour leurs nombreux élèves.

JCG

 


  Commentaires
-mémoire, oui par Larghetto (06/03/2010 21:34:49)
et "grand maitre" de l'attelage
-Super heureuse de découvrir ton parcours..... par Jonkeer (07/03/2010 22:22:25)
Bravo pour se magnifique parcours... La "classe" !!!!! et pourtant l'homme reste simple et modeste..... Gros bisous à vous deux de Reignac encore un peu plus fière et honorée de t'avoir comme chef de piste et Françoise comme concurrente (et amieeeee...) biz
-BRAVO !!!! par Doc (09/03/2010 15:41:43)
content de faire partie de tes éléves....... à bientôt.
-Modeste par Tchiquita (09/03/2010 19:34:25)
Oui " modeste " car j'ai découvert un tas de choses dans cet article alors que l'on se connait depuis une dizaine d'années maintenant. Autre qualité en plus du talent et de la modestie : la bonne humeur ! Le hazard à bien fait les choses en me faisant te rencontrer. A bientôt.
Gérard