Article proposé par Tonton, paru le 25/12/2004 19:58:38
Rubrique : Interviews, lu 5374 fois. 16 commentaires
Partager

Félix Marie BRASSEUR, 'respect du Maître et amour des chevaux'


 

            Félix Marie BRASSEUR , âmes sensibles s’abstenir…

 

           Félix est né en Belgique le 25 février 1952. A cheval à 3 ans parce que son père montait en CSO sa vie sera donc définitivement  balisée par les quadrupèdes qui ont accompagné sa jeunesse. A 18 ans il décide de consacrer sa vie au cheval, définitivement….

            Ses parents l’enverront à Rambouillet chez Maître Couillaud. Une école ou la formation était très stricte quasiment militaire mais d’une grande qualité. Ca passe ou ça casse, on y forme le mental comme le reste mais surtout c’est former des « hommes de cheval » qui intéressent le Maître. Pétri de cette instruction les fondations sont solides, sa force de caractère  Félix l’a construite à Rambouillet.   

            Un certain Antoine Bancaud y était instructeur. Notre jeune cavalier d’alors en parle encore aujourd’hui avec beaucoup de respect.

« Antoine, ce grand Monsieur discret  qui m’a donné  la passion du dressage et qui m’a instruit  de  2 ou 3 qualités qui m’ont permis  de trouver l’harmonie avec les chevaux ».

            C’est à peu près à cette époque qu’il fait ses premiers pas en attelage avec les poneys Haflingers de Monsieur Camus.

            C’est major de promotion que Félix quitte la maison Couillaud. Avec son titre de meilleur moniteur passé à l’Ecole Militaire cela lui vaudra de rentrer à Saumur, au Cadre Noir, par la grande porte sans examen… 

            Il en sortira par la volonté du Ministre de l’époque qui ne voulait que des français au Cadre Noir. Félix n’en garde cependant aucune amertume,

            « Finalement  cela m’a permis de découvrir d’autres choses et d’élargir ma vision du cheval. En restant à Saumur je n’aurais pas fait ce chemin là ».

            Il se retrouve donc chez François Maty où il monte et travaille les chevaux de concours. En particulier le cheval  Gai Luron  qui sera médaille de bronze aux jeux de Montréal.

           En 1973 il s’installe, prépare des chevaux de jumping et des étalons pour les concours

           En 1980 Félix fait la connaissance de Jan de Clerck qui lui demande de l’entraîner lui et ses lipizzans pour les Championnats du Monde qui vont se dérouler à Appeldoorn. Monsieur de Clerck se classera 10eme, déjà un beau succès pour un pur amateur….

            Monsieur de Clerck passe alors les guides  de ses lipizzans  à son professeur qui lui terminera 9 eme à Stockholm avec une médaille de bronze au marathon. Felix sera champion de Belgique la même année.

 

            Ensuite l’aventure Portugaise commence avec la rencontre de Monsieur José Manuel de Mello. C’est comme un coup de foudre, la rencontre de 2 personnalités hors du commun, qui va en moins d’une année réussir l’incroyable pari d’amener 4 chevaux Lusitaniens  aux  Jeux  Equestre Mondiaux de la Haye en 1994.

            L’un voulait prouver que les chevaux « baroques » pouvaient  se montrer à la hauteur des « chevaux de sport », l’autre né pour relever les défis … 

            Les Lusitaniens gagneront le dressage,  et termineront 3 eme au  classement général à égalité avec Isbrand Chardon.

«  J’ai rencontré en Monsieur de Mello un homme exceptionnel, et je suis fier d’être de ses amis. C’est un homme merveilleux qui m’a tellement appris des hommes et de la vie.»

            1995 Félix est 1er de la Coupe du Monde.  

            Les succès sont partout, comme à Windsor, ou un autre titre de Champion de Belgique…

            1996 Félix est de nouveau 1er de la Coupe du Monde et Champion du Monde individuel et par Equipe à Waregem.

            2000 il gagne le dressage au Championnat du Monde de Wolsburg , 3 eme au classement général individuel.

            2002 Jerez  aux Jeux Equestres Mondiaux, 2 eme du dressage, il se renverse au marathon…

            2004 il gagne le dressage chez les hongrois à Kecskemet, la Belgique est médaille de bronze par Equipe.

           

            Pour l’avenir, on le retrouvera en 2006 à Aix la chapelle avec les mêmes chevaux. En effet à  Kecskemet  2 de ceux-ci  n’avaient que l’expérience de 4 concours …

            Bilan, plus qu’élogieux et surtout le must : même en changeant de chevaux,  il faut toujours attendre Félix sur les plus hautes marches des podiums en dressage en peu de temps. Et ça c’est la marque de qualités exceptionnelles, la marque des dresseurs, des hommes de chevaux. Car l’homme en plus a de la grandeur dans sa générosité, sa simplicité, et une scrupuleuse honnêteté dont il a fait l’une de ses règles de vie.  

            Quelques uns d’entre nous ont eu la chance de recevoir  un peu de son enseignement toujours  donné avec patience et passion. Qui n’en garde pas un sentiment de trop peu, de travail inachevé tant il vous donne le goût d’apprendre, de chercher d’observer et de toujours se remettre en question ?

            Travailleur acharné, le temps il ne le compte pas. Malheureusement les journées n’ont que 24 heures, alors entre l’entraînement des équipes Portugaise  et  Espagnole il ne reste plus grand-chose pour les autres, même s’il a aussi des aficionados en France. 

           

            Il y a aussi son engagement à la FEI où il est  Juge, Chef de Piste, Délégué Technique. Ne pas oublier non plus Lucette et le petit Pierre Manuel, 3 ans ½ . Tiens au fait il faudra que je l’interviewe le petit Pierre, savoir s’il est à cheval et si papa n’est pas trop exigeant !

 

                                   L’homme est sans concession, la marque de Rambouillet sans doute. Qui connaît notre Félix ne sera pas surpris de ses  prises de  positions, et de ses avis.

 

-         «  les qualités que j’apprécient le plus chez un homme c’est l’honnêteté et le cœur » 

-         « il faut avoir : Respect au Maître et Amour des chevaux . Ce sont des notions qui se perdent permettent d’aller loin, mais certains ont il déjà reçu ces notions ?  »

-         « Jardy ou les Indoor ce n’est pas mon affaire. Ca peut exister, c’est du show, de la vitesse, mais n’appelons pas ça « Coupe du Monde », on est loin de l’ Art Equestre ou de l’Art de Mener !».

 

                        Quand on lui demande son avis qualitatif sur les différentes catégories d’attelages,  n’attendez pas de réponses  du genre  « tartines- beurrées- de-miel –passe- partout »  pour plaire aux lecteurs!

 

-         «  Il y a une grande différence qualitative entre les meilleurs mondiaux à 4 chevaux et les autres catégories d’attelages. C’est particulièrement vrai pour les attelages à 1 cheval, ou il manque  de la qualité de  travail des chevaux. Les attelages en paire ne sont guères mieux.  Beaucoup de paires de chevaux  d’attelages à 4  leur dameraient le pion s’ils se trouvaient sur les concours,  parce que nos chevaux sont plus et mieux travaillés dans notre catégorie. Ce n’est pas seulement la quantité de travail qui est en cause, certains d’entre vous travaillent,  sans doute pas encore assez , mais aussi  pas assez efficacement. Ce n’est pas seulement une affaire de professionnalisme».

 

                        Le Championnat du Monde Poneys ?

           

                        «  Un poney  n’est pas un cheval mais ils sont notés comme les chevaux! Pourtant  ils sont loin de réaliser la même chose dans les allures,  l’engagement  l’impulsion. Si l’on était  rigoureux et si l’on notait dans l’absolu les notes des poneys devraient être divisées par 2… Cela ne retire rien aux personnes de cette catégorie qui sont certainement aussi honorables que les meneurs chevaux, mais c’est ainsi. Le travail réalisé par un poney n’est pas comparable au travail réalisé par un cheval.

                        Je pense que l’on ne devrait pas parler de Championnat du Monde pour les Poneys ».

 

                        Félix, t’es pas le seul meneur francophone Champion du Monde à 4 chevaux? 

 

-         «  Je n’ai jamais pensé à cela ! » (hors interview je me suis ensuite rappelé qu’Auguste Dubey a été le premier Champion du Monde à 4 chevaux. Il était Suisse francophone)  

 

 

                        « Au fait Tonton, ça fait 2 fois que j’essaie de m’inscrire sur attelage.org,  je n’y arrive pas… de retour au Portugal je t’appelle et on arrange ça ? »

 

                        Pas de problème Félix,  Joyeux Noël   !   (  pour  une fois que je suis meilleur que lui !!! )

                           .

 

 

                                                                                                                                                                                    

 

                                                                      

 

           

 


  Commentaires
-Commentaire de Fifie recopié ici... par Gilbert (25/12/2004 20:02:03)
Un de mes amis dirigeant d'un centre équestre dans la Manche a également été formé chez Maître Couillaud à Rambouillet, lorsqu'on voit la qualité de l'homme, ça ne m'étonne pas que Felix Brasseur ait eu le même parcours...et le même discours : ça fait plaisir.
-demande de renseignements par Aviateur (04/01/2005 20:22:24)
Cher Gilbert,
Aviateur se fait le porte parole d'Antoine Bancaud, lui aussi ancien de chez Couillaud, qui aimerait connaître le nom de l'"ancien de chez Couillaud" qui est en Normandie. Ils aimeraient tous se réunir. Tu peux, et je t'en saurais gré, envoyer un mail à Aviateur, qui transmettra.
-et 2 ou 3 choses que j'ai oublié de dire.. par Tonton (27/12/2004 07:20:02)
dans un prochain article sur Félix 2 ou 3 choses complémentaires...
- par Voltaire (28/12/2004 21:35:41)
"parce que nos chevaux sont plus et mieux travaillés dans notre catégorie". Dis-moi, Tonton, ça ne te fait pas mal quand tu écris ça. J'ai l'impression qu'il est sur son piedestal... (la suite censurée. ndlr)
-choque par Didi (29/12/2004 04:15:34)
choque par les commentaires de voltaire
dans l attelage il y a des grands meneurs et dans toutes les cat et le pense que MR BRASSEUR en fait parti grace a ses commaissances sa technique et ses resultats
quand il dit " nos chx st plus et mieux...."
il parle pour l ensemble des 15 ou 20 meilleurs meneurs a 4 chx
alors voltaire sans etre mechant quand tu auras le niveau et les resultats de MR BRASSEUR tu pourras te mettre sur un piedestal ...(suite censurée. ndlr) ...
je te le souhaite
-non! par Tonton (29/12/2004 07:55:02)
Voltaire: non ça ne me fait pas mal d'écrire cela , sans doute le "Respect au Maître"....
-Regrets... par Gilbert (29/12/2004 09:49:52)
une fois de plus, je constate que des commentaires dépassant les limites du langage poli (ce qui n'empêche pas d'être critique) sont signés par quelqu'un qui se cache derrière l'anonymat. Quel courage ! en attendant les suites...
-Ajout par Gilbert (29/12/2004 09:56:06)
j'ajoute qu'après avoir vérifié qui vous dites être, du moins d'après l'adresse mail que vous nous donnez, j'ose espérer que l'homonymie avec un de nos champions français reste fortuite...
-reaction par Jelo (29/12/2004 13:10:07)
j'ai, comme voltaire, été choqué par un certain nombre d'afirmation péremptoire de "MAITRE BRASSEUR". Loin de moi l'odieuse prétention d'égratigner ses compétences, mais force est de reconnaitre que quantité de meneurs ont pris un coup derrière la tete qu'ils ne méritaient pas!
-Saumur et Vienne par (29/12/2004 14:26:09)
Félix Brasseur a été éduqué dans " l'excellence équestre". C'est dire qu'il ne tolère rien de ce qui n'est pas de l'excellence et il l'applique aussi à lui même.
Il perpétue ainsi l'esprit du Cadre Noir de Saumur ou de l'Ecole de Vienne.
Dans une époque et une société où l'on s'identifie facilement aux meilleurs sans grands efforts, ou que l'on se glorifie ou se fait glorifier à l'envie, les propos d'un Brasseur et de quelques autres ne peuvent recevoir que de l'incompréhension.
Revenir sur "terre" c'est déjà le chemin de la victoire.
-Revenir sur terre? par Hauterive03 (29/12/2004 15:47:49)
"revenir sur terre" pour voir quoi? le "merdier" actuel ou est la FFE?
Alors je dis non, et je prefere m'evader, penser qu'il y a encore des gens, comme M Brasseur, qui ont des valeurs, qui ont un idéal, qui visent la perfection,qu'il n'y a pas que le fric, et qui partagent leur passion et leurs connaissances.
Je viens de relire un article paru dans Attelages Magazines de juin 2002, (et oui la passion du débat me fait faire des recherches) je ne peux qu'être d'accord avec les propos tenus par M Dubey et Brasseur, sur l'éthique, la richesse et la noblesse de ce sport.; On parle bien toujours de sport, n'est-ce pas? ET je fais parti de ceux ,qui ne pratiquant pas ce genre d'équitation, restent admiratifs devant le travail fait par saumur et le cadre noir, et dans un tout autre domaine celui fait par les Haras Nationaux.Ou en serait le monde du cheval sans leurs actions, certe rien n'est parfait et chacun de dire; ON aurait du.... IL aurait fallu......Ils devraient faire......
"le génie est un don, mais le don n'est rien sans travail"
-oui également par (29/12/2004 18:31:11)
Cher Hauterive je pense qu'on est d'accord! Pourquoi ne pas nous faire part de cet article que je ne connais pas de Brasseur et Dubey ? Merci
-reaction par Jelo (29/12/2004 13:12:08)
petit oubli de signature
jelo= laurent jelowicki.
-Appeler un chat un chat par Hauterive03 (29/12/2004 13:46:18)
A la lecture des commentaires précédents je ne vois pas trace d'impolitesse......par contre il y pas mal de "messages codés".........on a du mal à en sortir!
Quant aux commentaires de M Brasseur, comme tous commentaires sortis de leurs contextes, il ne faut peut être pas les prendre au premier degré!
Par contre quand je vois son curriculum vitae, son parcour professionnel, que je lis son palmarés je ne suis pas choqué de ses avis sur "sa" discipline. L'adage populaire ne dit-il pas que "il n'y a que la vérité qui blesse"
Cordialement
-Effectivement... par Gilbert (29/12/2004 14:08:09)
je ne suis pas de votre monde donc je ne connaissais pas, mais j'ai eu une explication sur les commentaires qui me fait regretter aussi qu'ils soient des messages codés. Les meneurs lavent leur linge sale semble-t-il ! Merci d'aller le faire ailleurs !
-Politesse ... par Colyan (29/12/2004 23:09:40)
Je vois que TOUT LE MONDE s'égare ... vivement un autre sujet que ça redémarre sur de bonnes bases!