Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 10/03/2008 20:23:50
Rubrique : Coup de coeur, lu 2041 fois. Pas de commentaires
Partager

Jean Pierre Boucan, juge dans les Iles


 

 

 

         Jean Pierre Boucan est juge français d’attelage, en charge  de l’Outre Mer pour la Fédération. Il est aussi connu sur les concours pour sa bonne humeur permanente, son humour British un rien coquin et son affection pour les instruments tels que bombarde, biniou, cornemuse ou trompe de chasse.

 

JCG

 

 www.clicanoo.com

Jean-Pierre Boucan, conseiller technique honoraire, vient donner une nouvelle impulsion à une discipline encore bien discrète à La Réunion.

Il arrive, presque directement, du Chili où il a passé un mois. “Je suis conseiller technique honoraire chargé de l’outre-mer et c’est à ce titre que j’étais en mission en Amérique du Sud,” explique ce sexagénaire bienveillant. À La Réunion, Jean-Pierre Boucan n’est pas inconnu et ici il est un peu chez lui, non pas parce que son patronyme fait écho à la plage la plus célèbre de l’île, mais tout simplement parce qu’il y vient depuis 14 ans, de façon régulière, à raison de deux séjours chaque saison. Jusque-là ses missions étaient axées surtout sur le dressage et le saut d’obstacles, mais cette fois l’objectif est de revisiter les sentiers de l’attelage, lesquels sentiers d’ailleurs ont été ouverts il y a quelques années déjà. “À La Réunion cinq structures pratiquent l’attelage avec une douzaine de voitures en simple ou en paire,” note François Émery, membre du Comité régional et chargé de l’outre-mer à la Fédération. L’activité a fait l’objet d’une première session de formation de moniteurs il y a de cela deux ans, sous la direction de Jean-Pierre Boucan. Durant toute cette semaine il consacrera son temps à la formation de juges et d’organisateurs. Les séances de travail se tiendront lundi et mardi à Plaine des Cafres, tandis que jeudi et vendredi il aura les rênes en mains à Sainte-Marie chez Bruno Morel.

Compétition officielle

Dimanche prochain, Plaine des Cafres sera le théâtre de la première compétition d’attelage jamais organisée sur l’île. Du moins une compétition officielle. “Jusqu’ici nous étions quelques-uns à nous retrouver sans protocole et de façon sporadique,” raconte François Émery. Pourquoi la compétition désormais ? “Parce que nous avons suffisamment de matière pour cela, à savoir une bonne demi-douzaine de voitures et des licenciés demandeurs en la matière.” Rendez-vous à la fraîche sur les installations de “La Diligence” pour ce moment “historique” qui se déclinera en trois temps conformément à la réglementation. Il y a d’abord une épreuve de dressage, puis un marathon et un exercice de maniabilité pour terminer. Cette année, une seule manche du genre est inscrite au calendrier, mais avec le temps les choses évolueront certainement. Dimanche prochain, Jean-Pierre Boucan fera bien évidemment partie du jury, comme hier déjà à Gillot dans le cadre du CSO organisé par le Club Hippique de Bourbon. Ses amis organisateurs ne lui ont pas même laissé le temps de se remettre de ses 10 heures de vol. Mais quand on aime on ne compte pas. “J’ai une semaine bien remplie puisque je suis là également pour animer une réunion d’informations sur la qualification professionnelle, qui est la suite logique d’un monitorat mis en place il y a un an et demi et dans le même temps, je ferai une tournée des clubs dans le cadre de la mise à niveau des écoles françaises d’équitation.” C’est tout juste s’il aura le temps de profiter du soleil du côté de sa plage préférée...

A. J.

 

 


www.clicanoo.com

 


  Commentaires