Article proposé par Figoli, paru le 14/10/2007 08:08:03
Rubrique : Culture générale, lu 2246 fois. Un commentaire
Partager

Si l'attelage sportif m'était conté (4/4)


 

 

Patrick Magnaudeix (Figoli) l’auteur de « Si l’attelage sportif m’était conté » (ndlr)

 

 

L’origine de l’attelage sportif  présentée….par un « Agitateur »

 

… Oh, un sparsor est tombé prés de la borne. L’hordator a pu l’éviter, mais l’attelage risque de le piétiner

 

         C’est eux qui ont la place la plus dangereuse, mais, comme mais comme vous le voyez, leur présence est indispensable

 

 

Statue de sparsor à Carthage.

 

 

Les chercheurs hésitent sur les fonctions de ces hommes, armés d’une amphore paillée (ou d’une  écuelle) et d’un fouet.

 Si certains pensaient qu’ils étaient chargés d’arroser les pistes, ou de refroidir les essieux des roues, d’autres avancent maintenant que leur fonction était :

-de faciliter avec leur fouet le passage des chars de leur  faction aux bornes

-de rafraîchir les chevaux en les arrosant au passage comme dans nos courses de Trec

                      A vous qui avez vu cette course de faire votre choix

 

La ligne finale vient d’être franchie. Les bleus ont gagné, mais entre nous, vous l’avez vu comme moi, ils ont bénéficié du soutien des blancs, pour faire plaisir à ….Bon je n’en dirai pas plus, ma fortune est précaire ! 

 

                                                

Mosaique de Lyon

 

 

Enfin, ce sont les dieux qui décident ! Le vainqueur peut recevoir sa palme et faire son tour d’honneur.

 

 

 

Je vous laisse, car je dois préparer mes chevaux, dont mes timoniers « Amor et Dominator », chevaux adulés par le public. Vous m’admirerez  dans 3 prochaines courses :

 

- une « pedribus ad quadrigam » (ou les meneurs doivent faire, comme dans nos anciennes courses automobiles, une course à pied avant de monter sur leurs quadriges)                 

- une course exceptionnelle à six chevaux ,mais j’en ai mené déjà à dix

- enfin la course reine dite « singulae » ou chaque faction est représentée par un seul quadrige ,son meilleur, mené par son « primus Agitator ».

 

         Adieu donc, nobles étrangers, mais je dois vous dire,… votre monde m’étonne !

Un monde ou l’attelage n’est plus olympique, ou les jeux de ballons (dédié chez nous aux femmes et eux enfants) embrasent les foules, ou les chars n’ont plus de chevaux,… est un monde vraiment surprenant.

 

         Moi, Aurélius, je demande aux Dieux  de vous permettre un bon retour dans votre époque

 

 

 

.

Cocher du Vatican

 

 

Les hypothèses des chercheurs sur la vie à  cette époque sont quelquefois contradictoires. Le narrateur a donc du faire des choix en privilégiant souvent  les études les plus récentes.

Si cette historiette vous  amène à vouloir en savoir plus, vous pourrez :

 

- consulter les bonnes pages de :

 

P. Vigneron « Le cheval dans l’antiquité gréco romaine » (ed. nancy 1968)

W. Decker   « Le sport dans l’antiquité » (ed.Antiqua picard 2005)

J.P Thuillier « Le sport  dans la Rome antique » (ed. Errance 2004)

P. Veyne « Le pain et le cirque »(1976)

 

- admirer les maquettes de l’université de Caen, du  musée d’Arles,…

- faire une visite virtuelle de la Rome Antique sur plusieurs sites dont celui de Jacques Plassard (maquettes-historiques.net)

 

 

                                                                           fin

 

 

 

 

 


  Commentaires
-merci du partage par Fauch (14/10/2007 11:38:56)
merci pour cette invitation dans le passé ainsi que votre travail de recherche que vous nous offrez.
j'ai appris pas mal de choses.