Article proposé par Flower51, paru le 03/09/2008 19:39:21
Rubrique : Interviews, lu 8476 fois. 2 commentaires
Partager

Portrait de Benjamin Aillaud


 

 

Benjamin Aillaud

 

 

Biographie :

 

œ   Profession : Directeur de l’Ecole des Elfes Blancs

œ   Age : 31 ans

œ   Evolution dans l’attelage: la « méthode Benjamin »

Né d’un père russe et d’une mère écossaise, rien ne prédestinait Benjamin à cette carrière équestre. Son père est agriculteur et sa mère professeur d’anglais. Mais Benjamin est passionné par les chevaux. Et le mot « passion » n’est pas peu dire. Pour gagner un peu d’argent, le tout jeune benjamin fait des spectacles de rue. Et à 6 ans et demi, il casse sa tirelire pour s’acheter son premier cheval. Il décide alors de tout faire avec lui. Bien sûr, il va à l’école avec. Son arrivée à cheval ne choque pas tellement les 11 camarades dans sa petite école pyrénéenne. Mais cela ne suffit pas : Saut d’obstacle, voltige cosaque, complet, équitation western, attelage… On reconnaît déjà le Benjamin d’aujourd’hui.

Benjamin commence sa carrière dans l’équitation : CSO, dressage, en France et à l’étranger… Puis arrive un moment où il sature et recherche quelque chose de différent.  L’attelage va être une des disciplines dans laquelle il s’exprime le mieux. Ne manque alors plus qu’un élément du Benjamin que l’on connaît aujourd’hui : le lipizzan ! Benjamin est fasciné par leur façon d’être et par le mental de ces chevaux qui n’ont aucune limite. En 2001, le meneur cherche partout des lipizzans qui lui permettraient d’atteindre son objectif : être qualifié pour les jeux mondiaux d’Aix la Chapelle en 2006. Un certain Jean-Claude Grognet va le mettre en contact avec Jean-Claude Olivier, éleveur de lipizzans dans le Sud natal de Benjamin. Plus que la passion d’une race, ils partagent une même vision du travail avec le cheval. C’est la naissance des Ecuries des Elfes Blancs. Et curieusement, Benjamin applique la même pédagogie à ses élèves qu’à ses chevaux : c’est en traversant les difficultés que l’on fait naître la confiance, et c’est en pratiquant des disciplines variées que l’on s’ouvre l’esprit.

 

Dans son travail des chevaux, Benjamin a gardé cette ouverture et cette recherche de la polyvalence. Ses chevaux travaillent en liberté, ils le suivent quand il fait son footing, et sont pluridisciplinaires : CSO, poste hongroise, spectacles, courses de chars… rien ne les arrêtent ! Et justement, la discipline est une notion importante. Pour Benjamin, il s’agit de s’adresser à la tête du cheval, à sa capacité à comprendre et accepter, plutôt que de soumettre le cheval par la force de la volonté de l’homme. Cela donne des chevaux très forts mentalement, très «compréhensif », dans le bon sens du terme. Le but de Benjamin ? Faire que ses chevaux restent (ou redeviennent) des Seigneurs. D’où l’intérêt de la polyvalence : les chevaux ne font pas la même chose deux jours de suite, et garde du plaisir et de l’intérêt dans ce qu’on leur demande, tout en s’améliorant. Cette perception du travail du cheval ne doit pas passer pour une forme de laxisme. Benjamin est très exigeant avec ses chevaux. Le résultat est là : ses chevaux sont très respectueux. Le meneur peut atteler et dételer seul, uniquement en utilisant la voix… Même les box ouverts, les chevaux ne sortent que si le meneur les appelle. De l’équitation éthologique ? Oui, mais pas que. Pour Benjamin, l’équitation éthologique n’est pas une fin en soi, une discipline à part. Au contraire, cette écoute du cheval est un moyen de pratiquer toutes les disciplines équestres.  

 

Alors comment, quand on travaille ses chevaux d’une façon si particulière, quand on noue une telle relation avec ses chevaux, peut-on prêter un cheval à un autre meneur (en l’occurrence Frederic Bousquet, pour ne pas le nommer) ? L’alchimie fonctionne car Frederic mène de façon très fluide des chevaux très rapides, tout en vitesse et non en force. Le rapprochement entre les deux meneurs ne se fait pas qu’avec le prêt d’un cheval, ils ont prévu de travailler ensemble tout l’hiver. 

 

 

 

Cliquez sur la photo pour voir le montage vidéos de Benjamin à la coupe du Monde FEI à Genève en 2006

 

œ   Lieu d’entrainement :  Benjamin s’entraine au sein de la structure des Elfes Blancs, née de la rencontre de Benjamin et Jean-Claude Olivier, éleveur de Lipizzans depuis 1995 et Président des Ecuries.

L’élevage s’appuie sur six étalons :  VANDOR, étalon classé élite champion de France 2006 et Champion de France d’attelage 2007, TOLEDO et NOE, classés première classe, mais aussi FAVORY, TROMPETTA et LANCELOT.

La structure propose différentes prestations allant de la formation professionnelle à la compétition de haut niveau, en passant par le spectacle. Les Elfes Blancs ont mis en place un spectacle équestre "NABUAL", qui conte la relation homme-cheval sous toutes ses formes, et un magnifique spectacle nocturne en plein air "CAVALCADES". Retrouvez toutes les informations sur le site : www.elfesblancs.com

 

 

Cliquez sur la photo pour voir le Dressage de Benjamin au CAI Conty 2007

 

 

œ  Concours :

 

La relation particulière qui unit le meneur et ses chevaux est le fruit d’un grand travail. Benjamin sort en concours des chevaux des Elfes Blancs qui n’ont pas été vendus, qui n’ont pas trouvé cavalier à leurs sabots. Ils arrivent aujourd’hui au terme de leur 3e saison de concours et montrent le fruit de leur travail collectif ! Le meneur travaille sur l’équilibre mental et physique de ses chevaux. Résultat : ils ont du faire seulement deux quilles en maniabilité depuis 3 ans et filent à toute vitesse dans les obstacles de marathon. Quant au dressage, il s’agit surtout pour Benjamin de respecter l’équilibre et le mental de ses chevaux, ce qui ne l’empêche pas de travailler ses chevaux « dans le bon sens ». La méthode semble porter ses fruits, Benjamin ayant notamment remporté le dressage du Championnat de France cette année. Son objectif au RIDE est simple et efficace : la victoire ! Les chevaux sont prêts à le faire, à la charge du meneur de faire jouer l’alchimie qui peut exister entre eux.

 

 

Equipe :

 

 

œ   Chevaux : Ce qui intéresse le meneur, plus que la similitude qui peut exister entre ses chevaux, ce sont leurs différences physiques et mentales et ce qu’il peut en retirer. Son objectif est alors de faire naître l’alchimie entre les membres de son équipe.

 

JEM AIX la chapelle 2006

 

Magus

œ   Age : 09 ans

œ   Hongre – Gris

œ   Race : ORIGINE ETRANGERE SELLE

œ   Propriétaire : S.A.R.L. Les Ecuries Des ELFES BLANCS

œ   Père : Maestoso XI Capriola 3363 (LIP) / Mère : Lenke (OES)

œ   Caractère/Aptitudes : Magus le timonier est un malicieux, il se détache, détache les autres, démonte les abreuvoirs… Ce n’est pas un scolaire, un besogneux. Au contraire, c’est un cheval qui doit éprouver du plaisir dans ce qu’on lui demande. C’est alors qu’il réalise des choses extraordinaires.

 

Vandor

œ   Age : 09 ans

œ   Etalon – Gris

œ   Race : Lipizzan

œ   Propriétaire : S.A.R.L. Les Ecuries Des ELFES BLANCS

œ   Père : NEAPOL XXII 5 1950 (LIP) / Mère : PLUTO XIV 17 LEPKE (LIP)

œ   Caractère/Aptitudes : Cet étalon élite est l’élève parfait. Performant au timon comme en volée, à droite comme à gauche, une superbe locomotion, il a tout pour lui ! Si son meneur avait un reproche à lui faire, ce serait d’être trop sérieux !

 

Vulkan

œ   Age : 11 ans

œ   Hongre – Gris

œ   Race : ORIGINE ETRANGERE SELLE

œ   Propriétaire : S.A.R.L. Les Ecuries Des ELFES BLANCS

œ   Père : FAVORY XXIII 40 1811 (LIP) / Mère : RAPI FECSKE KERINGO (OES)

œ   Caractère/Aptitudes : Surnommé «  Vulkanosor », c’est le cheval-éléphant. Il a une force extraordinaire, et est extrêmement sérieux dans le travail.

 

Conver VI 9 6793

œ   Age : 08 ans

œ   Hongre – Gris

œ   Race : Lipizzan

œ   Propriétaire : S.A.R.L. Les Ecuries Des ELFES BLANCS

œ   Père : CONVER VI GAETANA 204 (LIP) / Mère : CARMEN 563 (LIP)

œ   Caractère/Aptitudes : Conver a un hérité d’un surnom plus sympathique que son collègue Vulkan : c’est Aragorn. C’est une bombe d’énergie, qui a une très belle façon de bouger. 

 

Maestoso Marka

œ   Age : 07 ans

œ   Etalon – Gris

œ   Race : Lipizzan

œ   Propriétaire : S.A.R.L. Les Ecuries Des ELFES BLANCS

œ   Père : Maestoso XXIX 20 1775 (LIP) / Mère : Favory Bea 2546 (LIP)

 

 

Favory 290

œ   Age : 10 ans

œ   Hongre – Gris

œ   Race : ORIGINE ETRANGERE SELLE

œ   Propriétaire : S.A.R.L. Les Ecuries Des ELFES BLANCS

œ   Père : FAVORY XXIII I 160 (OES) / Mère : MONI (OES)

 

 

Palmarès 2006 / 2007

 

20/09/07 : Deauville RIDE – International 4 Chevaux (Magus, Vulkan, Vandor, Conver, Factory 290) :

23/08/07 : Lignières – Championnat de France 4 chevaux (Magus, Maestoso marka, Vandor, Favory 290, Vulkan, Conver) : 1er

15/07/07 : Riesenbeck – International 4 Chevaux (Magus, Vandor, Vulkan, Conver) :3e

03/07/07 : Aachen (GER) – International 4 chevaux (Conver, Magus, Vandor, Vulkan) :10e

19/06/07 : Altenfelden– International 4 Chevaux (Magus, Vandor, Vulkan, Conver) :1er

08/06/07 : Saumur – International 4 chevaux (Magus, Vandor, Vulkan, Conver) : 1er

10/05/07 : Windsor – International 4 chevaux (Conver, Roméo, Magus, Vandor, Vulkan) : 5e

25/04/07 : Conty – International 4 chevaux (Magus, Vandor, Vulkan, Conver, Favory 290) : 1er

14/04/07 : Tarbes – Classe B 4 chevaux (Magus, Vandor, Vulkan, Conver, Favory 290) :2e

14/04/07 : Tarbes – Classe C 4 chevaux (Magus, Vandor, Vulkan, Conver, Favory 290) :

14/04/07 : Tarbes – Classe B 4 chevaux (Noe Siglavy Gaetana, Negus Favoryflavia, Nabu Favoryt Euridia, Maestoso Marka, Tass) :1er

24/03/07 : Lamotte Beuvron - Classe A 4 chevaux (Negus Favoryflavia, Nabu Favoryt Euridia, Maestoso Marka, Tass) : EL

07/12/06 : Geneve (SUI) – Coupe du Monde 4 Chevaux (Conver, Magus, Vandor, Vulkan) : 2e

28/09/06 : Miribel – Classe A 4 chevaux (Conver, Magus, Vandor, Vulkan, Favory Favorit, El Win De Picou) : 1er

30/08/06 : Aachen (GER) – Chpt du Monde Ind (Conver, Magus, Vandor, Vulkan) :10e

13/07/06 : Le Pin au Haras – Primes internationaux et Chpts (Conver, Magus, Vandor, Vulkan) :1er

12/07/06 : Le Pin au Haras – International 4 chevaux (Conver, Magus, Vandor, Vulkan) :1er

23/06/06 : Selestat  - Classe A 1 cheval ( Toledo) : NC

23/06/06 : Selestat  - Classe A 4 Chevaux (Neapol XiI11 6898, Remeny, Neapol X 25 6814,  Tulipan Makacs) : NC

27/04/06 : Conty – International 4 chevaux (Favory Favorit, Vandor, Magus, Vulkan, Conver) : 2e

28/04/06 : Conty – Primes Internationaux et Chpts (Favory Favorit, Vandor, Magus, Vulkan) : 2e

23/03/06 : Ravasqueira (POR) : International 4 Chevaux ( Vulkan, Magus, Vandor, Favory Favorit, Conver) : EL

16/03/06 : Ravasqueira (POR) : International 4 Chevaux ( Vulkan, Magus, Vandor, Favory Favorit, Conver) : 11e

FD

 

 

 

 

 


  Commentaires
-Formation par Sylvain (20/09/2007 12:22:23)
ça serait intéressant de savoir avec qui il a appris à mener avec autant de talent.
-la manière par Lip (21/09/2007 08:33:58)
Il est l'un des seuls à avoir cette manière:Respect du cheval dans sa personnalité ,il joue avec ses chevaux avec un maximum de sécurité,ils sont avec lui...
L'agilité,il l'a acquise par sa participation aux spectacles de rue.(dans son enfance)
La ténacité c'est d'origine.
La méthode, mise en musique de ses capacités par une bonne adaptation dans le choix des chevaux se pretant à ce jeu(Lipizzan) , un travail TRES assidu(2 fois 35 h la semaine),une rigueur sans concession.
C'est fort de ces atouts qu'il peut réaliser ...et pour le cotoyer au quotidien,il a de la marge...