Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 20/02/2024 20:06:47
Rubrique : Interviews, lu 646 fois. 2 commentaires
Partager

AGNES BRETEAU, '' rassembler toutes les forces de l'attelage"


 

Agnès BRETEAU et Génius

         

          Agnès Breteau est la Référente attelage des Pays de la Loire.

          Elle n’a, me dit-elle, aucune fonction en terme d'officielle de compétition, "j'assure les liaisons avec le CRE, et avec les acteurs de notre discipline".

          attelage.org: L'attelage en Pays de Loire se montre très dynamique ces dernières années…

          Agnès Breteau: « le CRE Pays de Loire comme tous les CRE de France, œuvre pour le développement de la discipline de l'attelage. La formation des juges, la formation des meneurs, l'accompagnement des organisateurs sont les leviers du développement.

          Michel Naulet qui m'a précédée dans la fonction de Référent attelage a mis en place deux sessions annuelles de formation à l'attention des juges et meneurs, les formations techniques sont animées par Renaud Vinck. Le contenu essentiel est l'analyse de la locomotion dans les différentes allures, le respect de l'Echelle de Progression, les définitions techniques, le tout s'appuyant sur des exemples concrets. Dans la mesure du possible nous incluons ces formations dans le temps d'un stage en présence de chevaux évoluant sur la carrière.   

          L'aspect notation n'est pas présent dans la formation, nous sommes plus attachés à l'observation des chevaux dans leur fonctionnement : savoir dire, si la cadence est bonne, si l'équilibre est correct, si l'activité est bonne et suffisante... Nous cherchons à développer un œil d'expert. Pour les juges, plus ils voient de chevaux évoluer, plus leur notation sera pertinente.

          Notre prochaine formation se déroulera le 2 mars au Lion d'Angers elle fait suite à celle que nous avons organisée au haras de la Roche en février ».

          attelage.org: combien rassemblez-vous de personnes lors de ces sessions de formation ?

          Agnès Breteau: « tous les juges sont invités, les juges "club", les juges "amateur", nous avons un juge "élite" également (Michel Naulet), ainsi que toute personne intéressée par le sujet. Nous sommes en progression quant à la présence des juges, les retours sont excellents, ils sont enchantés de ces formations. Renaud et très pédagogue, il fait parfaitement passer les messages et s'adapte à tous les niveaux.

          Les questions des juges sont nombreuses, Renaud est aussi dans ce fonctionnement de questionnement, demandant les avis des uns et des autres.

          attelage.org: revenons si vous le voulez bien sur cette échelle de progression. Elle structure la formation du cheval, du jeune cheval jusqu'à sa maturité. Pourtant, ne trouvez-vous pas que les dernières reprises Club incluant le trot rassemblé (le dernier échelon de l'Echelle de Progression) sont contraires aux préconisations de cette Echelle de Progression ?

          Agnès Breteau: « je suis bien d'accord, il y a bien d'autres choses à mettre en place, la correction des allures, la qualité du contact, la décontraction du cheval… C'est déjà un très bon objectif et suffisant pour des reprises Club. La bonne notion de l'Echelle de Progression et de son contenu sont importants pour les meneurs. Quand ils vont se trouver avec un nouveau cheval, qui sera nécessairement différent du précédent, sans une bonne connaissance de l'Echelle de Progression, ils seront déroutés par des comportements différents. La connaissance de l'Echelle de Progression et de son contenu est le support de référence indispensable au dressage de tous les chevaux.

          En toute humilité, je pense que notre discipline ne peut progresser qu'avec le rassemblement de toutes les forces de l'attelage dans notre région. Il faut travailler au rassemblement de tous les groupes, juge, organisateur, meneur, coach. Il faut une cohésion de groupe comme celles qui sont développées dans les entreprises par exemple ».

          attelage.org: pensez-vous que le rapprochement de l'Attelage avec Dressage monté puisse être bénéfique, et avez-vous des contacts avec eux ?

           Agnès Breteau: « Pour moi dressage monté dressage attelé c'est la même chose. Ce n'est pas toujours un sentiment partagé dans l'attelage. J'aimerais beaucoup avoir des discussions avec les Dresseurs qui ont une très longue expérience du travail du cheval et de la notation et partager cela avec les juges d'attelage et les meneurs. Malheureusement en Pays de Loire nous manquons de juge de Dressage monté, ce n'est donc pas facile à mettre en place ».

          © JCG / attelage.org


  Commentaires
-Liaison avec le CRE par BERRICHON (20/02/2024 09:25:19)
Il n'est pas nécessaire d'être officielle de compétition pour assurer une bonne liaison entre les acteurs de l'attelage et le CRE il suffit rester dans la continuité de M. NAULET ou même précédemment J.L HEYBERGER. J''en veux pour preuve une commission d'attelage nationale dont la présidence est confiée à une officielle de compétition et cette commission n'assure pourtant aucun relai entre les acteurs de l'attelage ou CRE face à la FFE.
-Commission attelage par JeanClaudeGrognet (20/02/2024 11:47:58)
Il est vrai que l'on aimerait connaitre les apports de cette Commission Attelage !