Article proposé par Invité, paru le 16/10/2023 19:53:44
Rubrique : Actualités, lu 1375 fois. 10 commentaires
Partager

ST LO Championnat de France, ça grince !


 

attelage.org a reçu ce message. Les qualifications ne sont donc pas liées au couple meneur/ cheval ???    

          "  Ca grince  chez les meneurs la catégorie Amateur 1 cheval. Le  podium est composé de chevaux qui sont déjà sortis sur des épreuves internationales.

          La championne de France,  remporte l'épreuve  avec un cheval de Franck Grimonprez, cheval présent au dernier championnat du monde au Pin fin septembre,  aux guides de François Dutilloy.

          Comme des mercenaires,  ils viennent chercher ce titre. Quel manque de fair-play et de sportivité ".


  Commentaires
-Meneurs ou chevaux par Toto (17/10/2023 09:06:37)
Le règlement français ne traite que des qualifications des meneurs, jamais de celles des chevaux. Par ailleurs, il n'y a aucun lien entre les différentes catégories (1 et 2 chevaux par exemple).
Dans l'état actuel des choses, les mesures de performances des chevaux sont incomplètes: dans les attelages comportant un cheval de réserve, il n'est actuellement pris en compte à chaque concours que les performances de 2 ou 4 équidés, pris au hasard dans l'attelage. Une modification nécessiterait des développements coûteux dans le système informatique de la FFE.
C'est ce qu'on trouve, ou plutôt qu'on ne trouve pas, dans le règlement 2023. Jusqu'à présent, on s'en remet à la sportivité des participants pour le reste.
-pour l'histoire par USB (17/10/2023 11:31:47)
Cas identique en 2022. Cela n'a pas posé problème, le couple finissant 10 ème
-pour l'histoire par Manue (17/10/2023 14:59:41)
Avec le même cheval.
-20 points de penalité par Dabbie (17/10/2023 19:53:55)
mais elle a fait une erreur en marathon lequel a couté 20 pts, sinon elle aurait été encore devant
-Moralité par JeanClaudeGrognet (17/10/2023 11:58:12)
Amateurs, louez un bon cheval pour le Championnat 2024
:-))
-Oui mais par Camaor (17/10/2023 12:11:12)
Manque de fair-play, de respect de soi-même, de respect de l'épreuve et des autres concurrents ! Mais l'important n'est-il pas le selfie, la photo avec la médaille-hochet et le sourire de circonstance et si on y pense et s'il n'a pas déjà été remisé au box, une tête d'équidé.
-Fair play, respect. par (17/10/2023 18:43:11)
C'est quoi ça fair-play et respect ou sportivité? Dans mes souvenirs effectivement cela voulait dire quelque chose il y a 30 ans mais maintenant !! Aujourd'hui nous sommes plus dans la délation de la part d'un concurrent complétement étranger à une catégorie qui vient se plaindre au président de jury qu'un concurrent n'a pas passé correctement un obstacle alors qu'il n'est pas du tout lui même concerné et tout cela sous le prétexte de réclamation, laissez moi rire !! Respect : mais il n'existe plus aucun respect entre meneurs pas plus que les meneurs n'ont de respect envers les officiels ou Organisateurs souvent d'ailleurs de la part de certains Elites. Apparemment les demandes grandissantes d'aménagement d'horaires pour des prétextes divers et variés voir ubuesques, ce qui importe c'est d'accéder à ma demande, le fait que cela déplace l'ordre de passage des autres meneurs j'en ai rien à foutre ! Il n'y a que moi qui compte ! Voila ce qu'est le respect aujourd'hui entre meneurs !
-Echos de paddock par JeanClaudeGrognet (18/10/2023 15:53:18)
Des bruits d'après Championnat circulent concernant la participation de Marion Vignaud à ce Championnat, en rapport avec sa non participation aux concours nationaux ou internationaux cette année 2023.
La participation de Marion Vignaud est tout à fait légale.
En effet il y a quelques années, suite à un problème survenu dans une autre discipline sportive, le Ministère des Sports a donné comme directive aux fédérations sportives, de considérer qu'une sportive de haut niveau , ayant eu des performances récentes, mais devant arrêter sa participation aux épreuves sportives pour, notamment la raison d'une maternité à venir, de considérer que la dite sportive, pouvait être qualifiée d'office à son retour à la compétition. Tel est le cas de Marion Vignaud.
A titre personnel je trouve cette directive positive et intelligente.
Cette directive est méconnue, elle m'a été communiquée tout récemment. Je n'ai pas cherché plus de précision auprès du Ministère, je remercie celui qui m'en a informé.
-Sortons les réglements !!!!! par VALEGRO (18/10/2023 18:46:42)
Bonjour à toutes et à tous,
En effet cher JCG, ce dont vous parlez concerne une navigatrice refusée en premier lieu lors de son inscription pour sa participation au VENDEE GLOBE. Et suite à la mobilisation de ses collègues masculins, et autres personnalités hors sports nautiques, elle a eu droit à participer à cette course mythique. D'ailleurs les différents classements FEI toutes disciplines confondues gèle les points obtenus à toute SHN lors de leur grossesse jusqu'à leur retour en compétition.
Ensuite, en ce qui concerne le vent contraire dû au classement général de la catégorie amateur 1 solo 1 cheval, les réglements ( général et spécifique) sont là pour être appliqués et respectés. Donc, si la concurrente a été autorisé à participer avec ce cheval, je ne comprends pas ces pleurnicheries d'après concours. N'oublions pas que les meneurs élite ( donc international) concourent avec une licence amateur (puisque les concours élite se font appelés amateur élite). Donc un cheval inscrit a le droit de naviguer entre les différents niveaux de l'amateur 4 à l'amateur élite. Dans le réglement spécifique CSO, vous avez une règle qui ferme l'accès aux compétions selon le nombre de classements. A la décharge pour ce cheval, il est quand même titré vu la débâcle vécue lors de ces championnats du monde en paire. Son abnégation lui a permis d'être récompensé.
Ensuite, si cela en dérange certains, qu'ils demandent enfin à cette commission fantôme de travailler et d'améliorer le réglement spécifique attelage pour la saison prochaine. Mais n'oublions pas cet adage: à jeune cavalier, vieux cheval, à vieux cavalier , jeune cheval ! Bonne soirée
-Finalement par JeanClaudeGrognet (21/10/2023 13:02:29)
Après l'affaire de la catégorie AM1 solo, le bilan et les constats qui s'imposent pour 2024:
Rien d'empêchait la concurrente de changer de cheval pour le Championnat
L'organisateur n'est pas en faute d'avoir pris en compte son engagement
Les juges ne sont pas en faute de l'avoir jugée
Le règlement 2024 devrait être précisé (à mon avis dans le sens de qualifier un couple/meneur cheval)
Un règlement clair et précis devait être édité en début de saison concernant les qualifications
Un tableau Classement Permanent devait être mise à jour tous les mois, afin de permettre aux concurrents de pouvoir se situer (j'évite intentionnellement le mot computer list)
Respecter les engagements de règlement pris en début d'année
Mr le Responsable de la discipline est il aux abonnés absents?