Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 14/10/2023 18:25:04
Rubrique : Reportages, lu 678 fois. 2 commentaires
Partager

ST LO CdF 2023, focus sur un dressage


 

ANALYSE D'UN CAS DE NOTATION SUR LE CHAMPIONNAT DE FRANCE 2023

          Si l'on regarde les cohérences des jugements du dressage des cinq premiers du classement du dressage Solo Elite, le cas Tony Ecalle et hors du champ de « la cohérence espérée ».

          Rappelons que notre indice de cohérence est le relevé du nombre d'écarts de points  supérieurs à 1.5 pts entre les juges sur les 24 notes du protocole de la reprise.

           C'est une exigence tout de même à minima il faut se rappeler le tableau des notations exemple: 4= insuffisant 5= passable 6= satisfaisant 7 = assez bien 8 = bien.  2 points d'écart c'est injustifiable pour le concurrent (exemple insuffisant et satisfaisant).

          On considère qu'une bonne cohérence doit obtenir 85% et plus, en deçà de ce pourcentage la cohérence devient médiocre voire problématique.

          Ainsi, les quatre autres concurrents classés dans les cinq premiers obtiennent  une cohérence > 85% tandis que la reprise de Tony Ecalle obtient 75 %, soit 6 notes sur 24, dont au moins un juge s'écarte donc de plus de 1.5 pts de ses collègues.

En rouge les note plus élevées en positif, en vert les notes moins élevées en négatif

 

          Discussion

          Une note qui s'écarte de plus de 1.5 pts des autres notes, si elle est nettement isolée, par exemple un 4 contre 6 ou plus chez les autres juges, peut être considérée  comme anormale, encore que l'on puisse toujours dire qu'un juge peut avoir raison sur les quatre autres, et qu'il a pu voir quelque chose que les autres n'ont pas vu !

          Le cas de deux groupes distincts et plus problématique (2 fois 5pts  et 2 fois 7 pts ) par exemple. Dans le cas de l'attelage solo, on peut s'appuyer sur la position des juges autour de la carrière pour se faire un jugement plus précis. Peut-être aussi s'agit-il d'une véritable appréciation différente sur un mouvement, ce qui pose alors les questions des critères de jugement, tel groupe n'appréciant pas tel type d'exécution de la figure, ou de la locomotion du cheval ou que sais-je encore.

          Analyse du cas de l'attelage de Tony Ecalle

          Tout d'abord, malgré la cohérence des notes à seulement 75 %, il faut noter que les cinq juges sont d'accord sur le classement de l'attelage sur cette épreuve de dressage, puisque ces juges classent l'attelage quatre fois à la quatrième place et une fois à la troisième place.

          Parmi les cinq juges, sur les six figures de la reprise présentant par un écart de plus de 1,5 pts Mr Delignières est toujours en positif ou en négatif par rapport à ses collègues. Cependant, nous l'avons vu Monsieur Delignières juge l'attelage à la quatrième place comme ses confrères.

          Monsieur Delignières semble donc avoir un jugement plus tranché, et utilise largement l'amplitude des notes de 0 à 10, à l'inverse de Madame Bruneel plus homogène, mais est-ce une qualité ?

          Évidemment les annotations des juges (si elles existent), sur ces figures pourraient nous renseigner sur les appréciations négatives.

 

          Quelques éléments d'observation aux vues des notes:

 

Figure 2: trot allongé MXK ------> trot  de travail KAF

2 groupes, note 5 Mme Coudry et Mme Trotel  note 7 Mme Turbé et Mr Delignières

Figure 9: trot rassemblé  ------> épaule en dedans KE:  contradiction entre Monsieur Delignières et Mme Coudry .

Figure 14 : galop allongé MF ------> galop rassemblé FA: contradiction entre Monsieur Delignières et Mme Bruneel.  Remarque, ils ne sont pas sur le même côté de la carrière, est une partie de l'explication ? Je juge en R (Mr Delignières) est le plus mal placé pour juger cette figure. 

Figures 15 et 17 : galop et changement de pied. Monsieur Delignières sanctionne  les deux figures. Il serait intéressant de lire les annotations

Figure 20: trot allongé RXV et trot rassemblé VK: contradiction entre Madame Turbé note 6 et Monsieur Delignières note 8, mais Madame Turbé est proche de la notation des 3 autres juges note 7.

Enfin, la figure 18 galop rassemblé, boucle de 25 m et de 15 m est la figure la moins bien notée pour l'attelage ( 4.5 - 5.5 - 4 - 4-  5) de l'avis unanime des juges.

 

 

          ©  JCG/attelage.org


  Commentaires
-D'autres cas, toujours en championnat de France par Toto (16/10/2023 14:45:38)
Avec l'autre Jury, dans la catégorie '4 poneys Amateur', on constate que Olivier SAGOT DUVAUROUX est premier avec un des juges, et dernier avec un autre.
Dans cette catégorie, au précédent championnat (Lignières 2022), un des concurrents avait été premier avec un juge et avant-dernier avec un autre.
Et il y a encore d'autres cas, qui permettent de croire que ces notations découlent d'une loterie: s'il est important de maintenir l'épreuve de dressage, on en vient à se demander s'il est vraiment équitable de tenir compte de ses notes pour le classement général.
-Attention à l'interprétation des résultats par JeanClaudeGrognet (16/10/2023 15:48:39)
Il faut toujours faire une analyse aussi complète que possible.
Concernant cette catégorie 4 Poneys Amateur il n'y avait que 3 juges et 5 concurrents. La cohérence sur le concurrent classé dernier est de 85,7 %, ce qui est "acceptable". Les différences significatives entre les juges se font sur 3 figures, la 11, la 17 et la 19.
La cohérence observée avec les notes du meilleur dressage de cette catégorie est de 100%
Les résultats en % sont faibles entre le premier 63.8% et le dernier 59,6 % qui est de plus pénalisé de 5 pts
Une notation avec une interprétation personnelle de 3 ou 5 juges, c'est toujours mieux qu'une notation collégiale comme on le voit dans les concours Jeunes chevaux, mais ce n'est que mon avis!