Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 02/10/2023 13:11:15
Rubrique : Reportages, lu 2147 fois. 4 commentaires
Partager

Le PIN Championnat du Monde 2 chevaux: de la comédie à la mauvaise comédie


 

 

 

           Championnat du Monde 2 chevaux

 

          Edito: Un Championnat du Monde très ouvert et très incertain, c'est un fait. Si l'on peut logiquement faire le bon pronostic en désignant le hongrois Martin Hölle comme probable futur champion du monde pour le titre individuel, bien malin qui pourrait avoir l'assurance de la composition du podium, ou bien encore du podium des équipes.

          La compétition s'annonce donc indécise, et les surprises comme les faux pas sont au programme.

          La composition du jury : Bert Jambon (Bel) Président, Anne Marie Turbé, Miguel Gutierrez Camarillo (Esp), Barry Capstic (Irl), Andrew Counsell (Gbr). DT J. Houterman (Ned), Chef de piste Gabor Finta (Hun), une composition très "internationale" comme il se doit. Bureau des calculs Philippe Liénart et Joël Chandavoine.

          Du vent dans les voiles il y a quelques semaines au Pin. Suite à un différent entre " F" , chargée des organisations des évènements sportifs au Pin et sa hiérarchie, "F"  a donné sa démission... Jean Pierre Brisou a été recruté à la hâte pour l'organisation de ce championnat. Rappelons que ce dernier était chargé de l'organisation des JEM de Caen en 2014. Il devrait donc accomplir sa tache sans problème.    

          Place au sport dès demain mercredi,  avec la visite vétérinaire et la déclaration des équipes, et première incertitude, qui sera le 3 ème attelage pour accompagner Franck Grimonprez et François Dutilloy très , très , probables titulaires? Dressage jeudi et vendredi, marathon samedi, maniabilité dimanche.

Défilé des nations photo PIXELVISUEL

 

          Visite vétérinaire et sélection. C'est donc Mathieu Ory Degomme qui rejoint Franck Grimonprez et François Dutilloy pour former l'équipe de France. Mathieu Ory Degomme a terminé 9 ème du marathon et second français sur cette épreuve   ici même en juillet. 

          Les autres équipes favorites:

          AUT: M.Fleischmann, A.Bösch, T.Blumschtein  GER: D.Schneider, A.Sandmann, M.Freund  HUN:  M.Hölle, K. Osztertag, G.Fekete jr  NED: E.Boom, E.Evers, S.Van Eijk  SUI: M.Luder, S.Ulrich, W.Ulrich   

          Jeudi 1 ère journée de dressage: une journée bien terne, une trop longue reprise ce dressage pour 2 chevaux qui ne fait qu'ajouter de l'ennui au peu d'éclat de ce que les meneurs ont présenté aujourd'hui.

          On n'attendait pas de  révélation ce jeudi, la crème de la catégorie est réservée pour vendredi. Les français n'ont pas brillé, Mathieu Ory Degomme le 3 ème homme de l'équipe sort de la carrière avec 73,42 pts, soit 10 points de plus qu'en juillet dernier. Certes on l'attend pour une performance sur le marathon plus qu'autre chose. Cette "spécialisation" de plus en plus constatée sur les championnats, devrait interroger la FEI. Ne devrait on pas revoir le règlement pour le calcul du classement par équipe ? Le portugais Hugo Frias n'a pas pris le départ près la seconde visite vétérinaire.

          Diane Delmas 73,79, Eve Cadi-Verna 66,05, Raphaël Berrard lui avec 63,42 est dans sa zone habituelle. Tout cela est bien triste. Franck Grimonprez et François Dutilloy devrait demain, il faut l'espérer,  redonner de l'éclat aux notes françaises.

Eve Cadi-Verna photo PIXELVISUEL

          Quant aux écarts de classement du jury  de ce jeudi, je vous laisse apprécier, c'est également bien triste, mais ce n'est que mon avis (grincheux)!   

          Le vainqueur du jour  Erik Evers (Ned) 52,84 pts lance bien l'équipe hollandaise,  le second  du dressage Michel Barbey (Sui) 56,12 pts, satisfait son entraineur (R.Vinck). 

          Vendredi 2 ème journée de dressage: On est vite rassuré pour la suite de la compétition dans la matinée de cette seconde journée, avec le 51 de François Dutilloy. Anna Sandmann (Ger) 48,82 et Kristof Osztertag (Hun) 46,48  sont également dans le contrat attendu et lancent également leur équipe nationale, de même que Erik Evers (52,84) pour la Hollande et Bösch Alexender (55,83) pour l'Autriche. 

           Avec Martin Hölle on change de planète et ça fait du bien après tant de dressages médiocres. Pour preuve le chrono, on ne voit pas le temps passé, malgré comme déjà dit une reprise longue et souvent ennuyeuse. Il faut dire que l'attelage de Martin Hölle coche tous les paramètres au vert: propulsion, rectitude, stabilité, activité, incurvations,  relâchement aisé, tension sans crispation, énergie, bonnes transitions, allures bien marquées ... un petit moins pour le reculer un peu timide. Un régal qui vaut bien 76,9 % = 36,92 pts. 

 

Martin Hölle (Hun) photo PIXELVISUEL

 

          Bonne reprise de Franck Grimonprez 41,45pts mais l'américain Arnold Jacob sort F. Dutilloy du top 5 (une info pour les pronostiqueurs d'ao !), avant que Marco Freund (Ger) prenne cette 5 ème place (49,92).         On s'achemine vers un classement par nation 1 Hongrie, 2 France, 3 Allemagne,  pour le dressage.

          Pour la cohérence des jugements, "on se prend à rêver du soutien de l'Intelligence Artificielle pour remplacer les juges me dit un lecteur ;-))  "  Pourquoi pas, ce n'est pas irréaliste à concevoir !

          Samedi marathon :

            Il est bien difficile de commenter une pareille journée. Déjà pour placer le décor, c'est Marcel Luder pour l'équipe Suisse, qui gagne le marathon avec 99,14 pts, et à un point derrière 2 hongrois Fekete Jr et Martin Hölle offrent un probable trône à l'équipe. Notez que Marcel Luder avait déjà gagné le marathon du Pin au CAI de juillet me signale un lecteur. Bravo ! 

          Le meilleur français François Dutilloy est à quatre points, Diane Delmas 109,57 et Mathieu Ory Degomme 114,29pts. Cela va s'avérer suffisant pour conserver une seconde place provisoire à l'équipe... car Franck Grimonprez laisse passer une chance de podium dimanche. Il faut en effet le chercher en fin de classement  avec 149,41 pts, titulaire  de 2 erreurs de parcours 2x20 pts ça pèse lourd au résultat !

          Le meneur picard n'a pas roulé comme à son habitude, déjà le 16 ème temps sur l'obstacle 1 n'était pas de bonne augure. Il passe de la deuxième place à la 69e au classement individuel. Il peut demain à la maniabilité, apporter de précieux points à l'équipe, malgré ce faux pas aujourd'hui. 

          Le chef de piste à la main très lourde, le bureau des calculs a relevé pas moins de 94 lignes de pénalités pour l'ensemble des concurrents. Les pénalités concernent pour la plupart des éléments tombants.

          Martin Hölle qui a été régulier sur les obstacles sans jamais réaliser le meilleur temps conforte largement son avance sur le second maintenant François Dutilloy, qui porte tous les espoirs français avant la maniabilité.

          L'équipe de France conserve sa seconde place au classement des nations pour 3/10 ème de point devant l'Allemagne. Derrière la Suisse et Hollande sont en embuscade à 2 balles du podium sur la maniabilité.

      Une autre surprise de taille et une belle progression, celle de la troisième place après le marathon tenue par l'australien Tor Van Den Berge (photo fei), qui a pour entraîneur… Boyd Exell . Il est à moins de 1 point de François Dutilloy ... et derrière on se presse pour prendre une place sur le podium.

          Chaud, chaud, chaud à la maniabilité ! 

jolis obstacles -  photos d'Invité

           Cocorico ! Le prix d'Elégance offert par les établissements POURSIN, leader mondial de la bouclerie de luxe pour harnais, a été attribué à l'attelage d'Eve Cadi-Verna. Eve mène l'attelage de Patricia Nijdam Jones, les chevaux sont garnis de harnais Van der Viel, une référence en matière de sellier-harnacheur. Patricia Nijdam-Jones qui milite depuis toujours pour la qualité des présentations de ses attelages est ravie, et elle a bien raison. 

           Un lecteur m'envoie ce message en ce dimanche matin: " Quel génie ce Martin Hölle, c'est un dresseur mais aussi un pilote. J'ai vu quelques vidéos de son marathon et je me demande comment il peut avoir des chevaux aussi explosifs sur le marathon et aussi relâchés sur le dressage. Magnifique !" 

          En effet Martin Hölle atteint la quadrature du cercle, explosivité et relâchement. Est ce dans la nature de ses chevaux ? peut être. Je crois plus certainement à un excellent travail de dressage dans la prime jeunesse des chevaux. Ne pas oublier par exemple, que le coureur de 100 m est dans l'explosivité de par la nature de sa spécialité, et que les secondes qu'il gagne dans son entrainement, il les gagne par l'apprentissage du relâchement. Il retrouve la faculté de ce relâchement mental et physique  pendant ses compétitions. Mais ce n'est que mon avis ! 

          Dimanche maniabilité

          Cela débute bien pour les français, Franck Grimonprez donne le ton avec 7,99 pts et la tête du classement provisoire de l'épreuve. Le chef de piste a eu encore la main lourde, on verra plus tard à quel niveau se situera la tête du classement. Mathieu Ory Degomme 15,46 pts, c'est bon à prendre... suspens !

          La maniabilité et surtout le temps demandé pour le sans faute est difficile et met une énorme pression à tous. 18 sans faute sur la piste mais du temps pour tout le monde. La précision suisse fait merveille, il sont 3 meneurs dans les 5 premiers dont Marcel Luder et Stéfan Ulrich. La Hollande joue bien, l'Allemagne également. La Hongrie emmenée par Martin Hölle n'a pas pris de risque, on souffre en attendant le retour du bureau des calcul ...Côté tricolore on n'est pas rassurés, le 7,99 pts de Franck Grimonprez  sont maintenant 14 ème de l'épreuve mais  François Dutilloy ne fait pas mieux que Mathieu Ory Degomme et ses 15,46 pts...

          L'attente aura été de courte durée, le Bureau des calculs a été très réactif durant toute la compétition.

 

     Martin Hölle est de nouveau champion du Monde,  le qualificatif de grand champion serait plus approprié: 26 ans et quadruple titre. Un autre champion est bien le suisse Marcel Ludger, une première place au marathon et à la maniabilité lui vaut la médaille d'argent du championnat. La Hollande va saluer comme il se doit la médaille de bronze d'Erik Evers. Derrière les scores sont très serrés jusqu'à la 10 ème place, celle de François Dutilloy. Le second français est Fabien Guillemarre à la 41 ème place, le 3 ème tricolore 46 ème est le meneur régional de l'étape et de l'IFCE Raphaël Berrard.

          Par équipe la Hongrie conserve sa place de leader depuis le début des épreuves. On savait l'équipe Suisse bien préparée et forte (*), elle éclate ses talents au Pin, elle devance l'Allemagne, la Hollande et la France qui termine finalement 5ème devant l'Australie et ses 2 meneurs. Tous les détails bien évidemment sont dans le tableau des résultats. 

Martin Hölle CAI Le Pin 2023

 

Le rideau est tombé

          Epilogue : Le rideau est tombé. Les spectateurs applaudissent les acteurs de la tête d'affiche, les décors, la mise en scène, les machinistes que l'on appelle aussi bénévoles ou juges, la musique des calculs, les figurants sans lesquels il n'y aurait pas de spectacle.

          Mais les applaudissement s'étouffent, chacun se regarde, incrédule, avoir pensé venir assister à une comédie pourtant prévue au programme. Mais l'épilogue a tourné à la mauvaise comédie. On ne comprend pas... on ne comprend pas bien souvent parce que l'on ne veut pas comprendre que le sport " à la Coubertin" est terminé depuis un moment. Les auteurs des mauvaises comédies, que l'on appelle entraineurs et/ou chef d'équipe,  regardent souvent ailleurs, lorsque le rideau du théâtre s'abaisse.  Ils auront tout de même les mots et les phrases qu'il faut, au moment qu'il faut, selon les circonstances, pour honorer,  expliquer, justifier, excuser, l'habitude de la fine rhétorique est une arme. Chez les journalistes des plateaux  politiques, on appelle ça "la langue de bois". Ils me font éclater de rire. Juste retour à la comédie.

          (*) http://www.attelage.org/f_article_read.php?aid=36568

        © JCG/attelage.org      


  Commentaires
-Championnat du monde 2 chevaux par AssociationAttelageCalvados (02/10/2023 10:45:38)
Très bon résumé de la tombée de rideau
Le changement c'est quand?
-Questions par Zebulon (02/10/2023 21:33:54)
Mauvaise comédie ou tragédie ? 2023 fiasco des attelages en paire, fiasco des teams. Où va t on ? Malheureusement il ne faut pas attendre de changement. Désabusée
-Misère , Misère !!!! par VALEGRO (18/10/2023 19:00:52)
Bonsoir,
Que de déplaisir à avoir vécu ce championnat du monde au haras du pin. Site rénové, plébiscité par beaucoup, et dieu sait qu'il y manque encore des choses pour en faire un vrai pôle des sports équestres. Mais revenons à cette Bérézina. Sur le papier au départ, la France avait toutes les cartes pour être vice-championne du Monde en équipe et en individuel. Mais , comme trop souvent l'histoire se répète: ils ont vu la coupe sur la cheminée (comme dit Hervé Godignon!) avant l'heure et c'est le craquage mental pour Mr Grimonprez dans le marathon, et pour Mr Dutilloy lors de la maniabilité. En qualité de préparateur mental, je puis vous affirmer qu'il y beaucoup de travail de fonds avec les meneurs toutes catégories confondues. Du titre de championne du monde qui échappe à Mme Marion Vignaud l'an dernier dû à une faute de débutant, et cela on l'enseigne dès le début aux compétiteurs de CSO - la gestion de la trajectoire !!) à ce changement de sport de mr Dutilloy qui a confondu bowling et maniabilité; Mais bon tout ceci reste une affaire de quilles; Le strike permet la victoire au bowling, mais là c'est dix de chute, encore une fois. Tant pis, tout le monde repart dans ses fonctions, on reprend les mêmes et on recommence....
-Cher Valégro par JeanClaudeGrognet (19/10/2023 07:46:30)
Oui on recommencera, rien ne changera. Je vais tenter de faire un article là dessus afin d'en expliquer le pourquoi.