Article proposé par Pascale53290, paru le 09/06/2023 17:36:21
Rubrique : Communiqués, lu 1429 fois. 24 commentaires
Partager

MESLAY du MAINE quel avenir ?


 

 

 

          Quel avenir pour Meslay-du-Maine !

          Amis meneurs, c’est avec le cœur lourd que je vous écris cette lettre ouverte.

          Depuis 2014, l’association Maine Attelage Compétition 53 organise un concours d’attelage annuel sur le site de l’hippodrome de Meslay-du-Maine. Monsieur Jean-Baptiste Bossuet, représentant la société des courses de l’hippodrome de Meslay du Maine, a dès le début été notre partenaire, investissant progressivement dans des installations spécifiques pour la compétition d’attelage. Aujourd’hui l’hippodrome de la Bretonnière offre toutes les infrastructures nécessaires au déroulement de concours d’attelage de qualité ce qui nous a valu de pouvoir organiser les championnats de France des chevaux de trait en 2018, 2019 et 2021.

          Organiser un concours d’attelage est un travail colossal : recrutement des bénévoles, subventions, mécénat, partenariat, sécurité …… Heureusement l’association est composée de membres soudés, amis et investis dans ce concours, c’est notre force ! je suis très fière de mon équipe !

          Nous avons été contraints d’annuler notre concours en 2022 faute d’engagements, un calendrier défavorable, une multiplication des concours (qui est une bonne chose) auront eu raison de l’édition 2022.

          2023, à quelques jours de la clôture des engagements, nous comptons 27 engagés.

          Aujourd’hui, nous avons besoin de savoir pourquoi Meslay-du-Maine n’attire plus. Il devient très difficile, moralement, de travailler toute l’année pour un concours avorté….

          Merci à vous de prendre le temps de nous apporter des réponses afin de parfaire notre organisation et de faire revivre Meslay-du-Maine comme il le mérite !

Amicalement.

 

          Pascale Delusseau

          Présidente de Maine Attelage Compétition 53.

 


  Commentaires
-C'est mon avis ! par JeanClaudeGrognet (09/06/2023 17:45:36)
Meneurs, vous devez répondre à cette Lettre ouverte de l'organisatrice du concours du Meslay...
C'est la moindre des choses, c'est d'abord un signe de reconnaissance pour l'investissement déployé pour votre plaisir: pas d'organisateur, pas de concours
Si vous souhaitez rester anonyme dans votre réponse, envoyez à contact@attelage.org votre texte, il sera publié, anonymat garanti.
JCG
-MESLAY DU MAINE par AssociationAttelageCalvados (09/06/2023 18:55:03)
Moi aussi je suis organisateur de Concours en Normandie
Je suis dans la même situation Deauville 2023 une quinzaine de concurrents, habituellement 35 40 avec la même organisation
Pourquoi notre discipline attire moins de partants toutes les hypothèses sont à étudier on dit Covid on dit manque de moyen pour certains
Je pense que nos dirigeants manque fortement de dynamisme pour valoriser cette discipline!
Christian DERREY
-Une raison parmi d'autres par JeanClaudeGrognet (09/06/2023 20:03:34)
Il y a probablement différentes causes, en voici une qui me tient à coeur.
La mise au calendrier de plus en plus de concours internationaux, 2* ou 3 * pénalise les concours nationaux.
Les meneurs qui vont sur ces concours ne sont pas ou plus sur les concours nationaux.
Pourquoi ces meneurs sont il si nombreux à déserter les concours nationaux? Parce qu'il n'y a pas de sélection, et que tout un chacun peut quasiment s'inscrire, même si les performances préliminaires ne sont pas à la hauteur d'un concours international. Suffit de regarder les résultats. Tout le monde n'a pas sa place sur les CAI.
Obliger les meneurs à suivre une progression du niveau des concours avec des résultats probants serait positif pour les organisateurs français, et pour les classements français en international.
La banalisation c'est la ruine de notre discipline. La sélection par les résultats sportifs est une voie de progrès. Ce n'est manifestement pas le choix des dirigeants de la discipline.
Mais ce n'est que mon avis !
-CAI par Invité (10/06/2023 08:11:28)
Cela représente rien , à peine 5/6 meneurs et encore
-Choix par JeanClaudeGrognet (10/06/2023 08:14:50)
Pas d'accord si l'on calcule chevaux et poneys. Et puis tout dépend où l'on place le curseur. Enfin c'est un choix politique, celui d'un plus grand nombre ou celui d'une recherche de qualité et de progrès.
-Les torts sont de part et d'autre par Toto (09/06/2023 20:45:57)
Se plaindre de n'avoir que 27 engagés (3 jours avant la clôture, et beaucoup ont la regrettable habitude de ne s'inscrire que le dernier soir) alors qu'on en a limité le nombre à 35, c'est vraiment demander la lune !
-Faux Toto par Pascale53290 (10/06/2023 08:09:03)
le concours est limité à 55 concurrents : 35 amateurs et 20 clubs. Ma crainte est réelle !
Pascale
-Bénévoles par Capri (09/06/2023 21:06:22)
J'ai l'habitude de suivre les engagements. Quand les inscriptions se font aussi timidement sur 3 semaines , se n'est pas bon signe.
-Peut-être par (10/06/2023 11:54:01)
Erreur de communication. Le concours été connu sous le nom de MESLAY du MAINE il est déclaré sous Hippodrome de la Bretonniere ceci est un lieu dit. Pour moi le concours à lieu à MESLAY du MAINE - hippodrome de la Bretonniere.
Peut être le prix de l'inscription un peu élevée. Les clubs ne se déplacent plus si les boxes sont obligatoires ils veulent des paddocks pour 15€. Je crois qu'un concours à ce jour ne pourra plus avoir lieu uniquement grace au produit de l'inscription des meneurs. Cette recette ne suffit pas à couvrir les frais engendrés pour cette organisation. Ne subsisterons que les concours qui sont sponsorisés ou bénéficiant de mécénat ou ayant des subventions Ville, Département, Région.
Le dernier concours de MESLAY avait il été suffisamment doté en lots?
Etant donné le nombre d'inscrits à ce jour je partage la crainte de Pascale
-Peut être ?? par Attelgest (10/06/2023 13:10:56)
Maintenant pour beaucoup de concours les boxes sont obligatoires, ça devient un sacré budget de s'engager sur un concours lorsqu'on a une paire ou 2 voir 3 engagements!!!
En plus des frais de gasoil ou autres !!
Et comme dit BMC, les clubs ne se déplacent plus!!
-Simple comparatif par JeanClaudeGrognet (10/06/2023 13:57:16)
100 € d'engagement pour 1 cheval . 2 nuits de box paille juges bénévoles frais divers etc... et l'organisation de Mme Delusseau ou de tous les organisateurs de concours ...
Combien coutent 2 nuits d'hôtel ?
15 € pour 2 jours de paddock , combien pour une place de cinéma 8, 12 € ? cours de tennis 38€ raquette comprise ;-)) , equitation? leçons particulières ?
Rendons nos concours attractifs pour les spectateurs, les sponsors, les mécènes, ce sera déjà des rentrées budgétaires pour les organisateurs.
-Une idée ... par Harden (11/06/2023 09:18:04)
Pour éviter que les organisateurs se retrouvent avec le coeur lourd et triste au moment de voir le nombre de concurrents inscrits à leur concours, il serait peut-être possible que chaque concurrent coche tous les concours où il pense venir au cours de la saison ( liste non définitive et qui pourrait s'ajuster au cours du temps ). On pourrait faire cela dès que les concours s'annoncent officiellement, c'est à dire au début du printemps. Il resterait à organiser la liste de tous les concours et le système pour cocher. Cela ne donnerait à l'organisateur qu'une idée du nombre de partants potentiels à leur concours ( ce qui est mieux que de ne pas savoir du tout ).
Tous les meneurs ont plus ou moins une liste des concours auxquels ils vont essayer d'aller si possible...
-Idée... par JeanClaudeGrognet (11/06/2023 10:15:53)
... Genereuse, mais le meneur a t il la préoccupation de l'intérêt collectif ?
-Bonne Idée par (11/06/2023 11:25:09)
Les meneurs le font déjà en début de saison d'une façon non officielle mais pour établir le calendrier de leur saison. Sauf que celui qui cherchait les dates de MESLAY DU MAINE il ne pouvait pas les trouver puisque déclaré sous Hippodrome de la Bretonniere. Hier encore un meneur ma appelé pour me dire qu'il ne trouvait pas le concours de MESLAY sur le site FFE et ce n'est pas une blague.
-Marketing par JeanClaudeGrognet (11/06/2023 11:40:48)
Quand on a une image de marque, il ne faut pas la changer.
-Crainte de l'annulation par Jethro (11/06/2023 17:13:35)
Je pense aussi que les annulations de concours précédentes, font craindre aux meneurs une déconvenue de dernière minute de plus, alors les gens n'osent plus , attendent...
En espérant juste qu'il soit maintenu cette année !
-Merci à tous pour vos retours. par Pascale53290 (12/06/2023 12:15:12)
Je prends bonne note de toutes vos remarques très constructives. Je n'avais effectivement pas fait attention à la dénomination du concours sur la DUC, il est évident que nous mentionnerons bien le nom de MESLAY-DU-MAINE pour l'édition 2024.
Nous avons la chance d'entretenir d'excellentes relations avec la société des courses et essaierons d'obtenir l'autorisation de proposer des paddocks (cela ne dépend pas que de nous).
J'entends également que les dotations en lots sont insuffisantes, il est vrai que nous avons privilégiés les cadeaux offerts aux bénévoles (afin de les fidéliser, l'autre nerf de la « guerre »), nous ferons un effort sur ce point également. L'Edition 2023 se fera à perte pour mon association, mais ce concours aura lieu ! Par respect pour les engagés et il est certain qu'un concours annulé deux années de suite est un concours mort .... MESLAY-DU-MAINE doit renaitre !
Encore merci à tous pour vos retours, on vous attend nombreux sur notre éditions 2024 !
Pascale
-Ce n'est pas terminé ! par JeanClaudeGrognet (12/06/2023 13:46:28)
Bien entendu la conversation n'est pas close.
Continuez d'apporter vos contributions, pour apporter de nouvelle idées, ou pour conforter celles déjà proposées.
-Bénévole par Camaor (12/06/2023 17:05:58)
j'interviens sur ce concours depuis plusieurs années. Les bénévoles sont très bien accueillis, très bien traités. L'ambiance est chaleureuse et conviviale. Bref, j'y retourne avec grand plaisir cette année !
-Problème de calendrier par Anonyme (13/06/2023 07:57:17)
Si on regarde le nombre d'amateurs des dernières années (hors championnat de France trait) : 13 en 2017, 20 en 2018, 21 en 2019, 32 en 2021 et 19 en 2023. Il n'y a donc pas réellement de baisse. Ce concours tournait déjà autour des 20 amateurs avant le Covid.
La situation géographique est pourtant idéale, comme celle d'Ecommoy. Elle couvre les Pays de la Loire et est à proximité de la Bretagne, la Normandie et Centre Val de Loire.
Les structures mises à disposition sont également idéales : boxes, douches pour chevaux avec eau chaude, sanitaires en dur...
Parmi les points qui peuvent desservir ce concours : des changements de date : il a eu lieu parfois en juin puis en septembre et revient maintenant en juin. Les meneurs apprécient que les organisateurs conservent la même date d'année en année.
D'autre part, pour les meneurs qui souhaitent faire un seul concours par mois, le planning des concours est particulièrement chargé sur cette période dans le grand ouest.
-Pourquoi j'arrête les concours par Invité (15/06/2023 16:56:46)
Meneur en paire depuis plus de 30 ans, j' ai pris beaucoup de plaisir à tourner dans tout le tiers nord de la France.
Les montées d'adrénaline provoquées lors du marathon faisaient oublier tous les sacrifices pour tourner en concours.
A ce jour, les marathons « sans danger » imposé par notre fédération, ne me procure plus l'envie pour continuer.
Plus de gué , plus de dévers, plus de difficultés, décourage les meneurs et font fuir le peu de spectateurs .
-L'invité pose un bon débat par JeanClaudeGrognet (15/06/2023 17:18:05)
Il est vrai que la technique, de plus en plus présente dans les obstacles de marathon, a beaucoup changé la nature des concours d'attelage.
La maniabilité suit le chemin inverse, plus de vitesse, plus de technique aussi, plus de risques.... et donc les instances fédératives FEI, FFE FN , adaptent le matériel , casque obligatoire , voiture de marathon , siège coéquipier très bas qui donne un look ridicule aux attelages.
C'est vrai que le risque, le spectaculaire, attire les foules plus que le technique. C'est comme ça et cela n'est pas prêt de changer.
Le Compiègne des grandes années voyait la forêt noire de monde, les obstacles étaient valonnés, passage de routes, fossés, talus.
D'autres sports sont ouverts aux risques, ils ont aménagé leurs évènements pour la sécurité des concurrents et du public: course automobile, moto, ski alpin, le public est toujours très présent, il y a d'autres sports "à rique" tel que le plongeon de haut vol, alpinisme, spéléologie, la voltige, le parachutisme etc , etc ...
C'est aussi une pression des meneurs, peu enclins à travailler, entrainer leurs chevaux qui les a poussés à s'éloigner des concours dit "difficiles"
Notre époque lave plus blanc que blanc, avec désormais un mauvais placement du curseur: peut être faudrait il redonner un peu de spectaculaire à nos marathon, et revenir à des attelages esthétiquement plus conformes à ce que l'imaginaire des spectateurs attend.
Une chose que j'allais oublier et que certains ont dit sur a.o : "leurs regrets de voir disparaitre la phase A avec les ballades en forêt ou la découverte des villages".
Mais ce n'est que mon avis.
-Pas d'accord avec Invité et JCG par Anonyme (16/06/2023 12:25:27)
La physionomie des marathons est-elle vraiment la raison de la majorité des arrêts des concours ?
Les dépenses financières, le manque de temps, les kilomètres à parcourir, le travail de dressage, ne sont-elles pas des raisons plus fréquentes.
Pour exemple, il me semble que les marathons de Lignères, Saumur, St Lo, Evreux...ont toujours autant de difficultés (devers, gués,...) qu'il y a 10 ans, non ?
-Discussion par JeanClaudeGrognet (16/06/2023 13:19:14)
Bien sûr la nature des marathons change constamment, mais ce n'est pas la cause principale de la diminution de 28 % des engagements (IFCE et FFE) bien évidemment.
Néanmoins le vécu de l'Invité doit être reçu avec interrogation.
Quelles sont les motivations des meneurs aujourd'hui ? Quels sont les raisons de cette " perte" de 28% des engagements dans la discipline de l'attelage, la plus forte baisse de toutes les disciplines ?
2022 : 1000 épreuves d'attelage, CSO 80.000, Dressage 14.000, Endurance 2000 ...