Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 03/05/2023 08:31:13
Rubrique : Reportages, lu 829 fois. Un commentaire
Partager

ECOMMOY: la belle ambiance !


 

 

          Focus sur les " amateurs" .       

           Ecommoy sous la Présidence de BENOIST BOUIX organisateur du concours, va réunir pour le week end du 1er mai, une soixantaine d'attelages sur l'hippodrome sarthois, partenaire depuis toujours de l'Association Sarthoise d'Attelage.

          Il n'a fallu que 24h après l'ouverture des engagements, pour faire "le plein", le nombre d'engagés étant limité. C'est dire combien, en peu d'années, ce concours du "grand ouest" a pris une place importante dans le calendrier des amateurs.

          Président du jury : Michel Naulet. Juges  Catherine Mouillade, Marguerite Peigne, Angélique Lucas, Simone Trotel, Alexandre Didier.

          Samedi dressage : les meneurs du petit matin ont déroulé le dressage sur une carrière qui avait pris pour la circonstance, une belle tenue bleue offerte par de ravissantes petites fleurs. Elles ont fait ainsi, ainsi le ravissement du public et des photographes. Les timides apparitions du soleil ont plus tard dans l’après-midi, mis un terme au plaisant décor naturel.

          Côté sport j’ai trouvé globalement une amélioration moyenne du niveau des dressages chez les amateurs, il reste naturellement une grande disparité entre les concurrents. J’écarte dans mon appréciation le rassembler qui est demandé dans quelques figures, car du rassembler il n’y en a point, pas même un prémice… je ne vais pas refaire la définition du rassembler et de ce qu’il exige, attelage.org en a souvent parlé…

          Mon coup de cœur du jour va au joli poney welsh nommé HARDO HOEVE'S HILBERT mené par Justin Classeau, dans la catégorie Club Elite solo. Non seulement beau, le poney et son meneur ont déroulé une bonne reprise se classant second de la catégorie derrière Francis Vrignaud l’organisateur du concours de Luçon.

 

HARDO HOEVE'S HILBERT et Justin Classeau

 

          Le public d’Ecommoy a répondu présent en grand nombre pour cette journée de dressage.

          Monsieur Naulet et Catherine Mouillade ont bien voulu me donner leurs impressions :

            Monsieur Naulet : « il y a eu du très bien et des chevaux qui ne sont pas encore prêts pour cette compétition. Les points faibles restent les mêmes, il est dommage de perdre des points sur la précision des figures, et bien sûr le rassembler. Il faut noter quelques très belles reprises, pour les autres on peut aussi se dire que ce n’est que le début de saison ».

           Catherine Mouillade : « dans toutes les catégories j’aurais aimé voir plus de transitions et d’incurvations. Pour moi je trouve le bilan plutôt mitigé, ce n’est pas alarmant. Il faut tout de même relevé la belle reprise de Patrick Desbois avec son Franche Montagne et celle de Patrice Bagilet et ses 4 chevaux bien en harmonie.

          Plus important, il faut que les meneurs se réfèrent à l’Echelle de Progression du dressage, dont les premières bases sont « la correction de allures » ! donc pas de  départ à faux au galop, ou cheval désuni,  et la « qualité  du contact » qui ne va pas avec des transition heurtée, le cheval instable sur la main… 

          La fin d’après-midi a réuni meneurs, juges, autorités locales, sponsors pour la remise des prix des meilleurs dressages, autour d’un buffet dinatoire où figurait en très bonne place les fameuses « rillettes du Mans ».

 

Au premier plan Benoist Bouix Président de l'ASA et Michel Naulet Président du jury

 

          Mais attelage.org ne serait pas attelage.org si nous ne revenions pas sur cette Echelle de progression peu respectée selon Catherine Mouillade. Cette échelle indique clairement les différentes étapes du dressage du cheval. Négliger l’une des étapes c’est remettre en cause le potentiel sportif du cheval, laisser « des trous » dans la raquette, c’est limiter la carrière sportive du cheval. 

source ffe

 

           Apparait donc clairement, que les 3 premiers objectifs répondent aux concours Club et amateur, les échelons supérieurs aux concours élite et internationaux.

 

          Une synergie payante

          On ne saurait évoquer la réussite du concours d’Ecommoy sans interroger les organisateurs, Benoist Bouix Président de l’Association Sarthoise d’Attelage et Yves Gibon Président de la Société des Courses d'Ecommoy.

          C’est de Benoist Bouix qu’est venue l’idée.

          BB : « nous cherchions un lieu de concours, nous avons pensé à aller sur l’hippodrome du Mans, mais le lieu ne correspondait pas à nos besoins. Yves Gibon qui on le sait est lui-même meneur, et Président de la Société des Courses d’Ecommoy nous a proposé ce lieu. Nous avons lancé il y a 3 ans notre aventure, le succès et le bouche à oreille ont fait le reste ».

          YG : « l’intérêt de la Société des Course a été de donner une visibilité de l’hippodrome, à des personnes non habituées à fréquenter ce lieu. Avec le spectacle gratuit offert par l’attelage nous avons fait découvrir et progresser la visite de l’hippodrome. Il est très difficile de quantifier les nouveaux visiteurs, mais c’est un fait indéniable que nous avons une augmentation du public.

          Il y a aussi un intérêt majeur, c’est l’aide que nous apportent les bénévoles d’ASA pendant les 7 les journées de courses que nous organisons chaque année (70 bénévoles chez ASA).

          BB : « le concours d’Ecommoy restera dans une dimension gérable pour nous, c’est-à-dire 60 participants, avec une vocation à satisfaire les meneurs amateurs et les nouveaux adeptes à l’attelage. Nous souhaitons être un support pour les nouveaux arrivants. 

          YG : «  on ne saurait oublier un autre levier positif, c’est « la retombée médiatique » sur la ville d’Ecommoy, et nous sommes fiers de contribuer à la renommée d’Ecommoy, ville maintenant connue de la France entière ! Beaucoup de régions sont aujourd’hui présentes ici. J'ajoute aux commentaires de Benoist, que des stages sont organisés sur l'hippodrome, sous l'égide du CRE et de l'ASA. Nous avons la volonté de "mener propre", et de donner une instruction dans ce sens aux jeunes meneurs ».

Benoist Bouix et Yves Gibon unis dans un même effort face à la technique!

 

          Un concours ne va pas sans le Bureau des calculs, et le Bureau des calculs ne va pas sans le besoin des « petites hirondelles » qui portent le courrier, c’est-à-dire les résultats du dressage et du marathon. 

          Adrien, Inès, Lola, Raphaël et Eva, sont aujourd’hui à l’honneur et au service de Joël Chandavoine. Ils sont tous vivement remerciés par ce dernier et par l’organisation d’Ecommoy.

de gauche à droite, Inès, Lola, Eva, Raphaël, Joël Chandavoine et Adrien

 

          Une bonne initiative d’ASA, est l’édition d’un flyer mis à la disposition des visiteurs pour l’épreuve de marathon, flyer expliquant les 3 épreuves d’un concours d’attelage et le rôle de chacun. Voilà qui répond aux questions des visiteurs ignorants de la discipline « mais que font-ils ? »  

          Marathon: dès le milieu de la matinée, le public d'Ecommoy s'est présenté pour passer la journée sur l'hippodrome en compagnie des attelages. Il fait un temps idéal, la pelouse bleue est de retour. De la tour installée au centre du périmètre des obstacles, Gilbert Gadois et madame au micro, commentent et informent sur les concurrents en piste. Long travail de préparation, sur le bureau, une fiche par concurrent qu'il faut vite retrouver... travailleurs de l'ombre eux aussi. Sur le terrain, Benoist Bouix et Yves Gibon sont happés pour des interviews.

            Gilbert Gadois annonce la présence de la télévision et de la radio régionale sur le terrain, se faisant il n'oublie pas attelage.org. Délicate attention dont je lui rends grâce. Il y a aussi la présence de Jean Pierre Giraud photographe de Vendée, avec qui j'ai eu de nombreux échanges et conseils sur le métier pendant la journée du dressage. L'envers du décors du sport, c'est une grande convivialité aussi...

          Côté sport justement, les obstacles dessinés par Thierry Merlet et Benjamin Fefeu ont proposé des parcours fluides avec options. Vu parmi la foule, Philippe Blossier, aujourd'hui retiré de cette fonction. Vous trouverez les résultats à l'endroit habituel. 

          Maniabilité : une maniabilité bien équilibrée, pratiquement toujours un parcours "sans faute" dans les catégories substantielles en nombre de concurrents. Les pénalités s'échelonnent de 0 à ++ .  

          Pas de changement de le haut du tableau pour les Club élite solo Sonia Chevalier conserve sa couronne, viennent ensuite Justin Classeau et Francis Vrignaud.

          En Amateur 1 poney Susan Hawes souffle la première place à Caroline Pain, Nathalie Jolie reste sur la 3 ème marche du podium.

          Amateur 1 cheval: Valentine Verna est récompensée de sa régularité sur les 3 épreuves. Un sans faute en maniabilité permet à Sarah Giacomelli de prendre la seconde place, 3ème Fabrice Guespin.

 

          © JCG/attelage.org

 


  Commentaires
-A venir... par JeanClaudeGrognet (02/05/2023 15:55:50)
... d'autres vidéos du dressage et du marathon à venir, dès que nous aurons libéré de l'espace disque qui nous bloque actuellement. Merci de votre patience.