Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 26/09/2022 13:34:12
Rubrique : Reportages, lu 526 fois. Un commentaire
Partager

PRATONI CdM Teams, 6 ème titre pour BOYD EXELL


 

PRATONI del VIVARO

Championnat du Monde Teams

Résultats et programme

Retransmission des épreuves sur ClipMyHorses

Bram Chardon à la visite vétérinaire - photo FEI/Liz Gregg

          37 concurrents et  6 équipes nationales : Aus, Bel, Fra, Ger, Ned, Hun

          Dressage jeudi : 62.23 pour Sébastien Vincent - Une bien triste matinée de dressage pour commencer. Koos de Ronde (54.24 pts) réveille un peu les spectateurs avant le déjeuner.

          L'ambiance se débride l'après midi, d'abord avec Anna Sandmann (Ger) et Georg von Stein (Ger) tous 2 sous les 50 pts. Les chevaux de Chester Weber (Usa) frappent le sol en rythme et en cadence, c'est magnifique. Un cheval se nomme justement "Amadéus" , la musique se termine avec 41,52 pts.

Chester Weber USA photo FEI Christophe Tanière

          Chester Weber  a dit quelques mots à Sarah Dance (FEI)

          "Je ne suis pas content, car seule la première moitié du test était vraiment impeccable ... Je vis à Ocala, en Floride, qui est une belle région pour les chevaux  d'attelage,  c’est un bon endroit pour s’entraîner même l'hiver. Mes chevaux sont tous des Warmbloods hollandais et deux d’entre eux faisaient partie de mon équipe de Tryon, le leader de gauche et le leader de droite. En général, j’essaie de scorer au milieu des 30 points.  Mon score d'aujourd'hui est tout de même à battre ".   

          Dressage vendredi : 54.77 pts pour Anthony Horde.  57.37 pour Tor van den Berge, l'unanimité n'est pas chez les juges, surprise chez les commentateurs,  on en parlera certainement au paddock. Au salut final le sourire n'est pas sur les lèvres de Bram Chardon. Pourtant 46.18 pts ce n'est pas mal payé pour une reprise juste mais sans brillant.

J'ai beau chercher, je ne trouve pas les notes par figure. Le programme Longines ne le donne pas ? Dommage.

Mickaël Brauchle 3 ème meneur allemand à passer sous les 50 pts. Maxime Maricourt 66,43 pts, Benjamin Aillaud 48,71 . Je ne me prononce pas, le steaming n'est pas bon, la retransmission n'est pas fluide. 

          Boyd Exell s'envole à 34.13 pts. Les ralentis nous montrent les fortes poussées régulières de ses chevaux, tout est là ! Isjbrand Chardon 42.98 pts. 

Ca se termine en fanfare à Pratoni, Zoltan Lazar se rappelle aux bons souvenirs de la communauté avec  44.85 pts.

Harm Mareike propulse l'équipe d'Allemagne à la première place avec la très belle note de 38.85 pts.

          Boyd Exell répond à Sarah Dance (FEI) après le dressage:

          " J’adore mener des chevaux d'attelage, le score n’est que la cerise sur le gâteau. Checkmate  en volée  droite a été la pièce maîtresse de la réussite.  Il déjà en Normandie et à Tryon et maintenant il est devenu  leader. Il a toujours été un cheval vraiment spécial. Celviro est mon leader de gauche, il est plus solide et à chaque sortie. J’ai un nouveau timonier, Hero il a bien fait aujourd'hui, c’est un spécialiste du marathon. 

          J’ai une belle avance mais c’est une compétition de trois jours et beaucoup de choses peuvent mal tourner. Nous avons eu des problèmes à Aix-la-Chapelle au marathon, une avance de cinq points ne suffit pas. Ce n’est pas fini avant dimanche après-midi ".

Boyd Exell (Aus) photo FEI Christophe Tanière

          Mareike Harm  a réalisé une très belle performance avec un score de dressage sous les 40 points. Elle est certainement sur ces dernières années, l'étoile montante de l'attelage à 4 chevaux En tous les cas chez attelage.org, on revendique notre position partisane, c'est "notre chouchoute" !  

          "Je suis vraiment heureuse! J’avais un peu de pression parce que je devais faire le score de dressage pour l’équipe et nous l’avons fait. C’est totalement différent que lorsque vous êtes en compétition juste pour vous-même, il y a  beaucoup plus de pression.

          J'ai une équipe mixte de chevaux, Dutch Warmblood, Oldenburger, Westphalien. Ils sont âgés de 11 à 16 ans. J’ai commencé l'attelage avec ma mère, elle avait des problèmes de dos, alors elle a commencé à mener.  Un jour j’ai pris les rênes et j’ai commencé l'attelage avec des poneys en simple et en 2010. J’étais ici pour le Championnat du monde en simple et j’ai remporté la médaille d’or avec l’équipe allemande - c’est donc un bon endroit pour moi! Après cela, j’ai eu quatre chevaux que nous avons réunis dans un team. Au début, tout le monde a dit qu’on ne pouvait pas faire ça en tant que femme, c’était trop fort et trop dur au marathon. Le marathon est difficile parce que les hommes sont plus forts à coup sûr. Mais je peux faire un bon dressage et de bonnes maniabilités et essayer de ne pas perdre trop de points au marathon ". 

Mareike Harm photo FEI

          Marathon: Jolis obstacles, mais ce n'est pas la foule à Pratoni. De belles images et de beaux passages d'obstacles très spectaculaires. Un petit mot de désapprobation toutefois  pour l'utilisation du fouet très marquée ( et ce n'est pas un jeu de mot), par certains concurrents. Notez que le comportement des français sur ce point est exemplaire, mais pour exemple le timonier droit du team d'Isjbrand Chardon, se souviendra lui de ses vacances romaines. Par le passé nous avions comparé les parcours de Boyd Exell et d'Isbrand.Boyd de ceux d'un "Bucheron et d'une dentelière", cela n'a pas changé. Ce que je vois, les juges doivent le voir, non ?

           C'est Mickaël Brauchle (Ger) qui remporte le marathon devant Koos de Ronde (Ned) et Daniel Schneider (Aut), qui grimpe, grimpe dans la hiérarchie des teams. Anthony Horde (12) et Benjamin Aillaud (13) font bonne figure et remontent l'équipe à la 4 ème place devant la Hongrie et l'Australie.

          La victoire de Mickaël Brauchle ne permet pas à l'Allemagne de conserver la tête par équipe pour 3 points. 

Quelques images prises d'écran

 

Boyd Exell

 

Benjamin Aillaud et Mickaël Brauchle

 

Chester Weber et le travail du groom

Un bucheron et une dentellière ?

          Mickaël Brauchle  répond à Sarah Dance (FEI): " Cette année, j’ai gagné le marathon au Royal Windsor et à Valkenswaard . Je suis jeune homme et j’ai beaucoup d'envie et mes chevaux se battent pour moi et avec moi. C’est un gros plus   quand au marathon mes chevaux s’amusent - beaucoup de plaisir! »

          Mon bon leader est Djamilo (Jamie) et c’est un brillant cheval de marathon. Il connaît son travail; il le fait depuis quatre ans. Je l’ai acheté jeune cheval, et nous avons travaillé ensemble pendant de nombreuses années et formons maintenant une bonne équipe. Je pense que nous avons également mis l’Allemagne dans une bonne position". 

Mickaël Brauchle photo FEI

          Maniabilité : Maxime Maricourt en a terminé avec 40.11 pts. Un parcours très technique à réaliser dans un temps accordé très court semble-t-il. A suivre, des surprises sont possibles ! Tor van den Berge le 2 ème attelage australien est éliminé. 

Luca Cassottana (Ita) a presque trouvé la solution: 14.69 pts - Beau parcours de Sébastien Vincent 17.10 pts, les chevaux ont un peu "chauffé" au milieu du parcours, mais sont revenu plus au calme par la suite.

Un autre bon parcours tricolore par Anthony Horde 9.01 pts . Voilà qui est de bonne augure pour le classement par équipe. 7.45 pts et seulement du temps dépassé pour Benjamin Aillaud. Le trio français confirme au bon moment, les réels progrès remarqués sur ce test important dans la compétition moderne, pour peu que le chef de piste ajuste bien  technique et temps. L'équipe de France met la pression sur la Belgique ...

           Que se passe t il à Pratoni ? le brouillard envahit le concours. Bram Chardon au galop, virevolte et ça ne semble pas déranger les chevaux. Il est sans faute dans le temps. Chapeau l'artiste !

          Glenn Geerts (Bel) résiste à la pression, 7.99 pts , ça suffit à la Belgique pour conserver la 3 ème place. 

          Et oui Madame (Harm Mareike) 4.89 pts c'est bon pour votre équipe !

Maniabilité sous le brouillard

           Whoua, whoua, whoua 2.35 pts pour Isbrand Chardon, la Hollande mérite bien le titre par équipe. 

           Tout en flegme, pourquoi se précipiter ? Boyd Exell gère. Il gagne de la tête et des jambes, les chevaux avancent, droits, dans le calme... Champion du monde une fois encore, et parions que ce n'est pas la dernière. 

Boyd Exell vers la maniabiité, sous le parapluie

 

          Boyd Exell répond à Sarah Dance:  « J’ai la pression d’avoir des chevaux fantastiques,  je n'ai pas le droit de me tromper.  C’est mentalement l’une des choses les plus difficiles,  ils ont 15 ans maintenant et sont très expérimentés. L’équipe autour de moi, tous les assistants, il s’agit de ne pas les décevoir aussi.  Koos, Bram et Ijsbrand ajoutent aussi à la pression. Même quand vous avez des chevaux fantastiques, vous devez aussi faire attention à ces concurrents là.

          Quand vous regardez en arrière dans l’histoire de la discipline, d’autres meneurs ont eu des chevaux fantastiques, et je les ai aussi eu au fil des ans.  Au fil du temps, tout le monde a de grands chevaux.  C’est bien de s’en souvenir aussi.

          La pression était aussi de garder les rênes sèches – j’avais une deuxième paire de gants dont je n’avais pas pensé avoir besoin!  De plus, les chevaux et la voiture commençaient à glisser dans les coins.  Aujourd’hui le parcours était un bon parcours, mais seulement dans de bonnes conditions. Avec tous les nombreux demi-tours dans les conditions humides, cela a rendu les choses beaucoup plus difficiles.  J’ai utilisé les informations que mon équipe m’a fournies sur les parcours avant mon passage et je ne m’attendais pas à ce que mes chevaux s'effrayent du cheval de bois au milieu, ce qui m’a coûté quelques secondes.  Mais dans l’ensemble, j’ai essayé de rester calme et de ne pas toucher de balles ».

          © JCG/attelage.org 

 

 

 


  Commentaires
-Carrières de dressage par Framar (28/09/2022 12:58:30)
Bonjour
Pour de grandes épreuves internationales et parfois nationales, sur carriéres sont matérialises les points X, différents points en fonction des reprises. Cela ne pourrait il pas devenir un point de réglement, car c'est au bon vouloir des organisateurs. Si pas de repéres est (formateur) il faudrait que cela soit partout pareil. Ce n'est que mon .........