Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 13/06/2022 11:08:18
Rubrique : Reportages, lu 433 fois. Pas de commentaires
Partager

DVI VALKENSWAARD 2022: fin de l'hégémonie hollandaise ?


 

 

          Valkenswaard, une étape parmi d'autres vers le Championnat du Monde à Pratoni del Vivaro en septembre pour les teams. Josef Middendorf (Ger), le Chef de piste ici, dessinera également le parcours du Championnat en Italie.

     Deux français sont membres des officiels du concours; Camille Eslan Chef steward et Mickaël Sellier maréchal ferrant, qui on le voit a conservé d'excellentes relations avec le maître des lieux. Montant des  dotations:  4 chevaux  8500 € et 2 chevaux 5500€

          Cinq attelage français, Aillaud, Horde, Maricourt, Mourier, Vincent sont ici présents face aux équipes allemandes, australienne, belge et hollandaise. Faire mieux que la 4 ème place (théorique car il n'y a pas d'équipe, ce n'est pas un CAIO), sera un objectif, attention à ne pas se contenter de la cuillère de bois en écartant rapidement le couple Boyd Exell et Tor Van Den Berge d'un bon classement.  En effet si Tor Van Den Berge est un habitué chez les  attelages en paire, sa dernière prestation chez les teams en  2020 à Lahden est loin d'être celle d'un attelage "touristique": 45 points en dressage, au milieu du classement du marathon, mais éliminé à la maniabilité.

          Les hongrois ont fait le choix de rester chez eux à Vesces la semaine dernière. Dobrowitz père et fils ont été battus par le suisse Jérome Voutaz qui a réalisé un excellent concours (53 en dressage, 1 er au marathon, 2ème avec 3 points à la maniabilité). Le meneur suisse absent également, reste fidèle à ses Franches Montagnes et à ses amis, il étonne d'année en année en améliorant ses performances, avec une race de chevaux qui n'est pas des plus recherchées dans cette catégorie et à ce niveau. Chapeau l'artiste.

          Boyd Exell seul contre tous

          30 partants dans la catégorie. Les gros bras qui ont mis le meneur australien à l'épreuve ces derniers mois sont là. Pas de pronostic, les certitudes sont absentes, le danger peut venir d'un belge aussi bien que d'un allemand ou d'un hollandais,  les cotes sont élevées ! Parmi les nations sans équipe, on retrouve Frederik Persson (Swe), Misdee Wrighley Miller (Usa) et Wayne Van Niekerk (Rsa). On attendait au tableau des partants Chester Weber (Usa) 4 ème à Windsor cette année , en vain... il était aux USA dans un concours dans le Kentuky, dommage!

          Il y a de la place pour Benjamin Aillaud pour entrer dans le top 10.

          DVI Handicap Stakes

          Un classement aura également lieu sur la base d'handicap délivré aux concurrents comme cela se pratique au golf. Les handicaps seront basés sur les résultats passés en compétitions internationales. Pour l'exemple, Wayne Van Niekerk partira avec un handicap de 20 points et Boyd Exell un handicap de 150 points. Ces handicaps sont ajoutés aux points du dressage, du marathon, et de la maniabilité. C'est le meneur qui totalisera le moins de points qui sera déclaré vainqueur. Dans l'exemple ci dessous serait déclaré vainqueur Wayne Van Niekerk.  Les vainqueurs recevront des prix en nature (voir avant programme).

 

          Les attelages en paire sans les français

          Cinq équipes, 10 nations et 31 concurrents, c'est un beau plateau, avec Stan Van Eijk (Ned), Anna de Ronde (Ned),  Boom Ewoud (Ned), Claudio Fumagalli (Ita) par exemple, mais sans Martin Holle (Hun).

     Dans la liste des engagés 3 noms figurent dans une catégorie nommée VIP Class. Après renseignements, il s'agit de meneurs, non qualifié en 3*, sponsors du concours qui n'ont pas été sélectionnés et qui sont autorisés pour les remercier et pour leur plaisir, à profiter du magnifique parcours et de prendre ainsi de l'expérience.

          Visite vétérinaire mercredi fin d'après midi

          Jeudi dressage 2 chevaux: Claudio Fumagalli est finalement non partant. J'avais oublié Amely Von Buscholtz (Arg) dans mes pronostics! Elle remporte l'épreuve, la seule concurrente sous les 50 pts. Van Eiijk, Ewood Boom et Anna de Ronde sont là aussi, l'allemand Max Berlage monte sur la troisième marche du podium, c'est la seule surprise de cette catégorie.  

          Vendredi dressage 4 chevaux

          Les étrangers d'abord. Sans surprise Boyd Exell s'installe en tête du dressage, mais sans convaincre totalement, il est classé 3 ème par 3 juges. Sans surprise non plus Harm Mareike et Isjbrand Chardon complètent le podium. Ils sont 5 sous les 50 points. Petite déception belge, Dries Degriekck est à 59 pts,  Glenn Geerts joue une partie habituelle à 52pts.

          Tor van Den Berge fait un bon retour chez les teams avec 57 pts.

          Les français: Mourier n'est finalement pas sur les résultats. Sébastien Vincent et Anthony Horde  qui constituent l'habituelle équipe de France passent au dessus des 65 points, c'est du niveau de Kronenberg en début de saison, ils étaient ici avec les mêmes chevaux. Satisfaction pour Benjamin Aillaud 10 ème à 53,71 pts et pour Maxime Maricourt juste sous les 60.

          Au petit jeu des simulations par équipe voici ce que donnerait un classement du dressage avec les meneurs habituellement retenus pour une équipe:

          Allemagne : H. Mareike  et A. Sandmann  (+ M.Brauchle) : 87.10pts

          Hollande: I. Chardon et B.Chardon  (+ K.de Ronde) : 93.42 pts

          Australie : B.Exell et T Van Den Berge: 97.42 Pts

          Belgique: G.Geerts et S.Gees  (+D.Degrieck) :  110.27 pts

          France: B.Aillaud et S.Vincent (+ A.Horde): 118.94 pts

          La simulation sera complétée avec les points du marathon et de la maniabilité.

          Résultats du DVI Handicap Stakes après le dressage ici  

 

          * Chez notre confrère Hoefnet, Isjbrand Chardon fustige le juge en V , Jacob Bendtsen de l'avoir noté 17 points de moins que Boyd Exell... nous on s'émeut pour plus que ça! Mais en l'occurence Isjbrand Chardon a tord selon notre critère  de cohérence habituel. Cette cohérence des juges est de 87,5% pour les 5 juges sur la reprise du meneur hollandais, ce qui est satisfaisant.  

La cohérence du jugement tombe à 79% pour Boyd Exell... et ce n'est pas étonnant, car si l'on en croit le journal, un des chevaux du team montrait parfois des signes d'irrégularité... En ce sens I. Chardon a raison, les juges ne portent pas tous les mêmes lunettes ! 

          Marathon 4 chevaux

          Brauchle, Geerts et De Ronde, voilà le tiercé gagnant du marathon. Les meilleurs du dressage sont plus loin. Boyd Exell 7 ème c'est inattendu, de même que I. Chardon 12 ème et Bram Chardon 10 ème. Harm Mareike ne peut faire mieux que 16 ème.

          Après le marathon S.Vincent remonte à la 17 ème place, A.Horde à la 18ème ils sont la timide consolation tricolore, B.Aillaud recule lui à la 13 ème place et Maxime Maricourt n'avait pas de bons temps sur les premiers obstacles avant d'être éliminé au 3 ème.

          Avec notre simulation d'équipe, la Belgique ferait le meilleur classement sur ce marathon:

          Belgique  G.Geerts+ De Griecke 219.45 pts

          Hollande K de Ronde + B. Chardon 222.73 pts

          Allemagne M. Brauchle + H. Mareike 225.31 pts

          France A.Horde + S. Vincent 233.78 pts

          Australie B.Exell + T. Van Den Berge 278.92 pts

          Soit un classement A+B simulé : GER: 312.41 pts, NED 316.15 pts, BEL 329.72 pts, FRA 352.72 pts, AUS 376.34 pts

          Marathon 2 chevaux

          C'est un autre allemand  en la personne de Dennis Schneider  qui remporte cette catégorie. Amely Von Buscholtz a elle aussi mis un terme à son parcours à l'obstacle 3.

          C'est le second du marathon, Ewoud Boom (Ned) qui s'installe aux commandes A+B.

 

          Résultats du DVI Handicap Stakes après le marathon ici

 

          Vite et bien sur la maniabilité, c'est ce qu'a proposé le chef de piste Josef Middendorf aux meneurs. A ce jeu là il vaut mieux être bon dresseur, l'histoire se répète inlassablement. Les meneurs sont avertis, il y a de fortes chance que la même équation soit proposée à Pratoni pour les teams.

          4 chevaux

          Boyd Exell,  solide malgré sa double casquette de concurrent et d'organisateur, a conservé la tête du concours de bout en bout. Du côté des équipes, c'est un avertissement sans frais pour l'équipe hollandaise dominée par les meneurs allemands. Mickaël Brauchle termine second, il ne lui manque qu'un peu de dressage pour définitivement inquiéter le meneur australien. Mareike Harm,  la "choucoute d'attelage.org "  termine 4 ème devant tous les meneurs hollandais, à  10 points de Boyd Exell excusez du peu ! Elle ravie encore  nos lecteurs nombreux qui suivent sa progression ! Mais n'ayons pas la mémoire courte, l'année dernière à Aix la Chapelle  la meneuse allemande n'était déjà qu'à 4 points de ce dernier. Il y avait 3 équipages féminins à Valkenswaard ( Mareike, Sandmann, Wrigley-Miller).  

          Gleen Geerts monte sur la 3 ème marche du podium, lui aussi excellent à seulement 1.4 pts de l'allemand. Il apporte de précieux points à l'équipe belge, ces derniers s'installent maintenant à la 3 ème place selon notre simulation.

          Le week end s'achève sur une tonalité morose pour les français, Benjamin Aillaud 14 ème, Sébastien Vincent 16 ème Anthony Horde 19 ème. Il reste quelques mois pour corriger ce qui peut l'être.

          Classement simulé par équipe: GER 323.47 pts, NED 326.6 pts, BEL 344.98 pts, FRA 352.72 pts, AUS 409.86 pts

          Est ce la fin de l'hégémonie hollandaise qui s'annonce ? C'est possible en effet.

          2 chevaux

          Stan Van Eijk et Ewood Boom ont été solides de bout en bout, le suisse Marcel Luder prend la 3 ème place. Il faut admettre que sans les meilleurs internationaux de cette catégorie  absents à Valkenswaard, il a été difficile de se motiver par les résultats.  

 

          Résultats du DVI Handicap Stakes après la maniabilité ici      

          Que dire de cette formule à handicap ? Elle a le mérite d'exister et d'apporter des cadeaux en nature aux meilleurs. Tout est dans l'attribution des handicaps bien sûr. En ce sens voir Daniel Schneider (Aut) prendre la tête du classement, Edwin Van Der Graaf (Ned) et Harm Mareike ensuite, indique que le handicapeur n'a pas été maladroit dans ses attributions. 

 

Boyd Exell photo DVI Valkenswaard

         

 


  Commentaires