Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 21/02/2021 08:30:21
Rubrique : Les références > Dressage : technique, lu 1428 fois. 18 commentaires
Partager

Sont ils devenus fous ?


 

Quelle mouche a piqué les auteurs de la nouvelle reprise attelage Club Elite ? Les auteurs de cette nouvelle reprise, on le voit destinée aux meneurs les moins expérimentés, ne propose pas moins en figure 6 de la reprise, un cercle au trot rassemblé !

Les reprises Club s’adressent à des débutants de l’attelage, à des chevaux de club ou de propriétaires, n’ayant par définition les uns et les autres, que peu d’acquis techniques.

Faut-il rappeler aux concepteurs de cette reprise, que la progression du dressage du cheval, que ce soit sous la selle ou à l’attelage, est codifiée depuis des années par une Echelle de progression qui a fait ses preuves, et  dont je rappelle ici les 6 étapes.

1 Correction des allures

2 Souplesse et décontraction

3 Qualité du contact

4 Impulsion

5 Rectitude

6 Rassembler

 

Si le rassembler occupe la dernière étape du dressage du cheval, ce n’est pas un hasard, tant cette attitude est exigeante pour le cheval. Pour rassembler il faut être droit, être dans une impulsion « supérieure », tout en conservant une bonne qualité de contact dans la souplesse et la soumission sans nuisance pour les allures… toutes choses qui ne devraient pas échapper aux juges lors de l’accomplissement d’une figure au rassembler !  

Mettre à l’œuvre pour les meneurs et les chevaux de club un trot rassemblé dans le protocole d’une reprise Club n’est rien moins qu’une faute professionnelle à mes yeux.

J’ai consulté les reprises de Dressage des cavaliers. Aucun trot rassemblé dans les épreuves Club. Le trot rassemblé apparait sur les « reprises amateur supérieures » poneys et chevaux (Elite Grand Prix). Il faut noter que pour les amateurs de cette discipline dont le dressage des chevaux est la spécialité, qu’il est proposé avant d’en arriver au rassembler, nombre d’épreuves intermédiaires préparatoires aux reprises supérieures. Elles comportent en particulier des figures d’épaules en dedans, demi-tour autour des hanches, le redressement du galop ….

La discipline de l’attelage, comme la grenouille voudrait-elle se faire aussi grosse que le bœuf ? Aujourd’hui elle met le char avant les bœufs !

 

© JCG


  Commentaires
-niveau galop 4... par John46 (22/02/2021 08:54:23)
pour accéder à ce niveau club élite solo et paire il faut simplement le galop 4...Concurrents de 10 ans et plus...cherchez l'erreur...
-merci... par JeanClaudeGrognet (22/02/2021 08:58:08)
John46 de nous rappeler cela. Effectivement le Rassembler est un jeu d'enfant !
-10 ans et plus par BMC (22/02/2021 09:35:08)
Effectivement à partir de 10 ans. Mais forcé de constater que 98 % des meneurs en Club Elite sont des meneurs adulte depuis un bon moment jusqu'à 60 ans et plus. Un bon nombre de meneurs professionnel de l'équitation ou meneurs Elite sous le prétexte de sortir un jeune cheval. N'y a t'il pas un tel engouement pour les concours CLUB parce que le coût est moindre par rapport à un concours amateur (Licence, Inscription....) Donc mettons déjà un créneau âge meneur et âge ou niveau chevaux cohérent avec des niveaux CLUB. Ensuite mettons bien sur des reprises de ce même niveau. Il existe pour les jeunes chevaux des épreuves dites SHF
-il existe aussi... par John46 (22/02/2021 10:16:58)
les épreuves préparatoires...ouvertes au amateur, au club et au pro...
-remarque par Picotin (22/02/2021 10:10:03)
Je dirais même plus JCG, les "concepteurs" de cette reprise sont retombés en enfance !
-et pour les juges.... par John46 (22/02/2021 10:26:37)
faut-il qu'il juge sur les bonnes intentions du meneur ou sur le résultat/dressage du cheval ou du poney ? merci à un juge de nous dire sa façon de voir...
-revenons à la base par VALEGRO (22/02/2021 14:25:56)
Bonjour à toutes et à tous,
Il serait important et nécessaire de demander à ceux qui ont fabriqué cette reprise de s'expliquer, car , sait-on qui sont ces personnes qui ont créé ces reprises ? Et ainsi, ces personnes pourront expliquer leur vision pédagogique de la chose. Et c'est seulement après que l'on pourra argumenter sur le bien fondé de la chose.
De plus, il est intéressant aussi de revenir au bien fondé du niveau des licences fédérales de compétition. Nous avons les licences pro qui permettent de sortir sur les épreuves de niveau Pro3 à international. C'est surtout réservé à des professionnels de l'équitation, ou à certains cavaliers amateurs ( car leur revenus ne sont pas issus d'activités sportives et/ou agricoles); ensuite, vous avez les licences amateurs qui permettent aux cavaliers amateurs et certains professionnels la prennent car le niveau technique est moindre, et les gains sont faibles car nous sommes dans l'univers de l'équitation sportive amateur. Et ensuite nous avons les licences club qui offrent la possibilités à des cavaliers de participer à des compétitions de petit niveau de façon à lier l'approche pédagogique avec des objectifs d'évolution technique. L'âge n'a rien à voir avec les licences. Seul le niveau technique et donc les galops donnent accès aux compétitions dédiées. Et le niveau club offre le circuit pour Lamotte Beuvron, la licence amateur pour un championnat de France amateur, et la licence pro pour une sélection en équipe de France ou accès au niveau inter. L'échelle de progression est respectée.
Bien à vous.
-Réponse à Valegro par JeanClaudeGrognet (22/02/2021 15:32:12)
A ce que j'en ai eu comme information, les auteurs de cette reprise seraient Anne Marie Turbé et Mickaël Delignieres. Ils ont bien évidemment un droit de réponse ici. Concernant la création des reprises par des juges, j'en profite pour faire part de ma surprise à ce sujet. La création d'une reprise de dressage n'est pas du ressort exclusif des juges, mais devrait être une réflexion commune de techniciens du cheval, de formateurs, et d'enseignants accompagné d'un juge.
Pour ce qui est de l'échelle de progression, on parle ici de l'échelle de progression du cheval dans son travail de dressage, dans sa construction de cheval de sport, ce qui n'a rien à voir avec la progression du niveau des concours. La reprise Club qui est aujourd'hui proposée va à l'encontre du travail des enseignants.
-L'un des incompétents vous répond par Mickael (22/02/2021 15:27:57)
Pas facile de s'exprimer dans vos colonnes que je délaisse de plus en plus quand je n'y vois que polémiques stériles, critiques et propos peu respectueux.
La liberté d'expression ne doit pas empêcher le respect des autres et la modération des propos.
Ayant contribué avec d'autres à la mise en place des reprises Club, je me sens concerné par les propos. Je prends note d'avoir commis d'après vos dires « une faute professionnelle » (heureusement que cela n'est pas mon activité professionnelle faute de quoi je pourrais être licencié sans droit à indemnités !!). Je vous remercie de m'avoir appris qu'il existe une échelle de progression et de m'avoir rappelé sa composition. Enfin j'apprécie les commentaires suggérant que l'on soit « retombé en enfance », cela fait du bien quand on a le sentiment d'échanger avec des personnes qui semblent au contraire mal vieillir.
Je ne vais pas perdre trop de temps à tenter de défendre le point de vue des concepteurs de la reprise, c'est peine perdue quand le terrain est miné. D'autant plus que je lis ici et ailleurs sur les réseaux les propos de détracteurs qui n'ont pourtant pas émis d'objections quand on leur a demandé leur avis de professionnel l'été dernier avant de proposer les reprises à la fédération.
Simplement je voudrais apporter les éléments suivants :
Les reprises club existent depuis des décennies et l'on y trouve des meneurs de tout âge, débutants ou pas qui n'ont pas nécessairement les moyens financiers d'aller plus haut mais qui ne seront pas pour autant moins habiles pour présenter des exercices plus techniques.
Quand on prend le temps d'échanger et d'analyser l'ensemble des figures sans se focaliser sur 1 figure par rapport à la totalité des 22 figures des 2 reprises, on se rend compte qu'il y a de nombreux exercices qui permettent de ne pas s'ennuyer comme cela est parfois reproché sur les reprises actuelles.
Enfin si on veut ne pas creuser le fossé pour accéder à la reprise FEI3, il faut adapter nos reprises amateurs elite et amateur1. Et par conséquent si ensuite on veut que des meneurs Club accèdent à l'amateur il faut aussi les y préparer.
Attendons de voir les résultats de ces reprises quand elles seront en place et déroulées et ensuite on pourra juger des effets. Derrière votre ordinateur vous avez déjà votre avis sur la question. Personnellement un échange direct avec les uns et les autres me laisse entrevoir d'autres points de vues.
Rien ne vous empêche d'envoyer à la fédération vos propositions de reprises « idéales ». Je pense même qu'ils seront agréablement surpris car trop habitués à n'entendre que vos critiques.
Mais je suis de plus en plus convaincu que quelques uns se cachent derrière une façade de bienfaisant pour encourager à avoir des cercles fermés : les petits clubs d'un côté, les « élite » de l'autre et si on pouvait même mettre le haut niveau à part cela serait encore mieux. Je ne partage pas ce point de vue je crois au fait que l'on peut passer d'un niveau à l'autre avec le temps et le travail.
Maintenant excusez-moi mais je préfère consacrer mon temps et ma passion pour continuer à essayer de proposer des modules de présentation et de formation plutôt que de polémiquer avec vous, même si mes incompétences équestres seront forcément à vos yeux incompatibles avec l'exercice.
Bien à vous.
Mickaël DELIGNIERES, juge.
-%u2019 ??? par Mickael (22/02/2021 15:31:00)
Un signe : tous mes ' se sont transformés en ' ??? Bon et bien comme cela vous avez un message codé qui occupera votre temps.
-Voilà par JeanClaudeGrognet (22/02/2021 16:37:57)
Je vous répond brièvement, toute discussion technique me paraît n'avoir d'évidence aucune prise... Je vous confirme mes propos, c'est une faute grave que de demander à un cheval, un poney, un meneur de concours Club du "rassembler".
-et encore... par Thidel (22/02/2021 17:31:04)
Ne parlons même pas du risque de voir nombre de chevaux emboutis par des mains inexpérimentées s'essayant à cet exercice à mon sens périlleux. Déjà que le trot tendant vers le rassemblé de la reprise amateur était parfois compliqué, je n'ose même pas imaginer le résultat sur des attelages de niveau club... L'échelle de progression proposée par la FFE partait pourtant d'un bon sentiment, mais il ne s'agissait apparemment que de poudre aux yeux (à moins que ce soit pour se donner bonne conscience). Et quand au fait d'avoir un avis sur la question derrière nos ordinateurs, Monsieur Delignières oublie peut-être que beaucoup d'entre nous (c'est mon cas) passent autant voir plus de temps sur et derrière leurs chevaux que derrière leur écran...
Et avec ma piètre expérience en tant qu'enseignante et pratiquante d'attelage et d'équitation, y compris en concours, je rejoins l'idée que le rassembler en niveau club est une aberration qui ne fera qu'éloigner les pratiquants d'une équitation juste. Les premiers à en souffrir, une fois de plus, seront nos équidés à qui on tentera d'extirper des foulées de rassembler pour lesquelles ils n'auront pas été suffisamment préparés.
Le dernier espoir est que les concurrents et leurs coachs fassent appels à leur bon sens équestre et n'essaient même pas de rassembler leurs chevaux. Qu'ils se "contentent" de réaliser des cercles bien dessinés, avec des chevaux stables, décontractés et actifs serait déjà une belle chose.
-Nouvelles reprises amateur et club par Citron10 (23/02/2021 11:16:35)
Bonjour, je pense qu'il serait judicieux de former un groupe de travail pour faire évoluer la discipline quand il s'agit de reprises de dressage incluant toutes les forces vives ( juges, caochs, enseignants et compétiteurs.) Les reprises proposées doivent tenir comptes du niveau des chevaux et de les faire évoluer bien sur mais dans une proportion raisonnable. La marche proposée est difficilement accessible pour bcp de concurrents qui risquent de se lasser et de déserter les terrains.
-les préparatoires par John46 (23/02/2021 16:51:58)
d'accord avec vous mais il serait peut-être intéressant de mettre se palier sur les préparatoires pour ceux qui veulent passer vers l'échelon amateur... et laisser une reprise moins difficile sachant que le niveau de galop requis est le 4...une autre idée faire des épreuves avec une reprise plus accessible et une autre épreuve avec une reprise plus technique laissant le choix à l'engagement aux meneurs(es).
-Remarques par Citron10 (23/02/2021 22:05:14)
Je pense qu'il est très important que les autorités fédérales tiennent comptes de ces remarques..
-Représentations par BMC (24/02/2021 08:09:16)
Afin d'être entendu par les autorités Fédérale et de réaliser un travail en commun ,n'existe t'il pas un CLUB DES JUGES ET TECHNICIENS DE L'ATTELAGE. Qui sont les élus de cette association à ce jour? Ce club n'avait il pas vocation à être le représentant de l'attelage auprès de la FFE. A qui peut on s'adresser?
Y a t'il un site CJTA?
-à propos par JeanClaudeGrognet (24/02/2021 08:20:31)
Comment sont élus les membres directeurs du CJTA s'il existe encore ? C'est une asso 1901 ?
-Asso par JeanClaudeGrognet (24/02/2021 13:50:14)
Si le CJTA n'existe plus rien n'empêche de créer une nouvelle asso des officiels attelage sous un régime loi 1901 avec elections