Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 30/07/2019 18:59:31
Rubrique : Reportages, lu 883 fois. Pas de commentaires
Partager

CAI Le PIN 2019: un bon cru et des révélations


 

                                           HARAS du PIN 

 

               Le Pin accueil 94 meneurs dont  près de 50% d'étrangers. C'est une bonne surprise, belges, anglais, suisses et espagnols répondent présents. Reste une marche de progression pour attirer hollandais et allemands.

          C'est une revue d'effectif pour les poneys en l'absence de Louise Fillon et Carine Poentis.

          24 attelages  à 1 cheval, la course à la sélection pour 2020 est lancée en l'absence d'AV. Brisou . Qui pour venir compléter une équipe:  Vignaud, Olive, Brisou, Lefort, Guillemont, Mathis ? Laure  Philippot pour la Belgique et Pestman pour la Hollande seront les étrangers à battre.

          19 attelages à 2 chevaux. Il manque Franck Grimonprez et François Dutilloy, ici aussi revue d'effectif pour une sélection nationale.   

          Jeudi dressage ***

          1 poney : Claire Lefort est au meilleur classement, mais Robert Buck (Gbr) est sur ses talons. C'était attendu.  Quelques bonnes nouvelles françaises,  et tout d'abord le retour de Delphine de Jotemps à son meilleur niveau de dressage. Anna Christmann, Gilles Curinier et Marie Verna  sont les autres bonnes notes.  

Claire Lefort photo © Mélanie Guillamot mgpy.live

 

          1 ChevalLaure Philippot (Bel) et Marion Vignaud sont au coude à coude avec un léger avantage pour la meneuse belge. Le marathon risque bien d'être décisif, les 2 meneuses sont réputées pour avoir la main sûre à la maniabilité. Jean Michel Olive a bien passé le test du dressage avec 53.98 points de pénalité. Pourra t il remonter les 10 points d'écart?   La réponse à la question nous donnera le seuil maximum de points à obtenir pour figurer sur un podium, sachant que sauf accident, J.M Olive est l'un des meilleurs marathoniens.

          Il faut se rapprocher des 60 points pour trouver Claire Lefort et Caroline Guillemont (58pts), les premiers français à suivre. Rudolf Pestman (Ned) avec Fair Play D son cheval de ''devenir'' est à 57,64 pts.

Laure Philippot (Bel) photo © Mélanie Guillamot mgpy.live

          Vendredi dressage ***  

          2 poneys: Jean Frédéric Selle passe  sous la barre des 50 points à l'unanimité du jury.

          2 chevaux: on a longtemps cru à une victoire française (Maricourt - Verna), avant que Werner Ulrich (Sui) ne vienne calmer l'enthousiasme tricolore. D'autres notes sont à la hausse ici au Pin comme celles de F. Bousquet, J.E Triadou ou R. Berrard. Mirage ou réalité ? Ce qui est une réalité c'est la dispersion des notes et des classements.    

          4 poneys: une catégorie traditionnellement difficile pour les meneurs français. Caroline Pariat fait l'un de ses meilleurs scores (57.90), à 4/10 ème de Van de Kamp (Ned),  mais dans cette catégorie les juges sont d'accord. 

 

Caroline Pariat photo © Mélanie Guillamot mgpy.live

 

          Samedi marathon ***   

          1 poneyClaire Lefort creuse l'écart  avec ses poursuivantes. Ils sont 4 à suivre dans les même points. Les meilleurs français B.Cressent  (2), A. Christmann (3), Gilles Curiner (5), E.Morichon (6) et Delphine de Jotemps (7) restent au contact. Au classement provisoire Delphine de Jotemps rejoint le podium en lieu et place de Robert Buck (Gbr) seulement 12 ème du marathon.  

          2 poneys:  excellent marathon de Robin Cressent qui reprend 9 points à J.F Selle (3). Le britannique J.Adams prend la 2 ème place. C'est aussi le podium provisoire avant la maniabilité (1 Selle, 2 Cressent, 3 Adams).

Robin Cressent photo © Mélanie Guillamot mgpylive.com

          4 poneys: le marathon est décisif dans cette catégorie et efface le résultat du dressage: Van de Kamp (1), J.C Davoust (2), G Arriat (3), C.Pariat (4), A. Debove (5).

          1 chevalJean Michel Olive n'a repris que 3 points sur la tête du classement (L.Philippot et M.Vignaud). Un excellent marathon cependant, 6 meilleurs temps, un second temps sur le 5 , mais une hésitation sur le 7. Il remonte à la 3 ème place au classement général.

Jean Michel Olive photo © Mélanie Guillamot mgpylive.com

          2 chevaux: nouveaux succès pour Raphaël Berrard qui devient l'homme à battre dans cette catégorie. Les 2 meneurs suisse, Werner et Stephan Ulrich  prennent possession du podium devant Frédéric Bousquet (3). 

          Dimanche maniabilité ***

          Quelle importance l'épreuve de la maniabilité doit elle avoir aujourd'hui sur des concours internationaux 3* ? Un rapide regard sur les concours passés ne nous dégage pas vraiment une ligne claire. Certains concours ont  sanctionné  sévèrement  les meneurs sur la dernière épreuve, certains concours au contraire, font preuve d'une  "clémence" qui interroge également. Le concours du Pin  de ce week end se situe plutôt dans cette catégorie.

          Difficile de justifier l'une ou l'autre position, mais l'on s'accorde souvent à penser, qu'une bonne piste "doit être réalisable",  et  qu'au moins 1 sans faute doit se trouver dans les résultats. Un autre indicateur voudrait qu'un parcours bien dessiné doit permettre à 5 % des meneurs de réaliser le tour parfait ... Les principales critiques que l'on peut entendre d'un parcours "clément",  est le manque de sélectivité entre les  chevaux les plus ou les moins en condition après le marathon d'une part, et  le moins de pression sur les meneurs qu'un parcours plus accessible produit avant l'épreuve.    

        La maniabilité du Pin n'a pas produit de  changement spectaculaire dans les résultats provisoires A+B.  Vous avez tous les résultats du concours ici.

Jean Charles Davoust  photo © Mélanie Guillamot mgpy.live

       

        Les points les plus remarquables du week end: chez les poneys solo, Claire Lefort est solide à la première place,  Gilles Curinier se rappelle aux bons souvenirs des sélectionneurs, de même qu'Anna Christmann et Delphine de Jotemps. Chez les 2 poneys Jean Frédéric Selle remplit son contrat, mais laisse le jeune Robin Cressent lui ravir la victoire sur le marathon. Les attelages solo sont là où ils étaient attendus. Chez les 2 chevaux on a découvert les prétentions de la Suisse pour le prochain Championnat du Monde avec Ulrich père et fils. Notons aussi la très bonne tenue sur l'ensemble du concours de Raphaël Berrard, ainsi que des progrès chez Frédéric Bousquet (dressage), Eve Cadi Verna (dressage) et Maxime Maricourt (dressage et marathon)... avec les réserves du préambule de l'article.

        Le concours International du Pin s'inscrit dans les bons concours européens, souhaitons qu'il devienne dans l'avenir un concours incontournable, il y a ce qu'il faut pour cela.

 

 

Le jury du concours photo © Mélanie Guillamont mgpy.live

          Petit rappel concernant les photos du Haras du Pin diffusées sur le site. Celles -ci sont  ©,  propriété de Mélanie Guillamot. Vous pouvez la contacter si besoin, son site est disponible dans le bandeau de nos sponsors. Merci

© JCG et photos Mélanie Guillamot mgpy.live

 

 


  Commentaires