Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 10/06/2019 08:47:36
Rubrique : Reportages, lu 1124 fois. 3 commentaires
Partager

SAUMUR 2019 c'est fait. Et l'avenir ?


 

                               CAI SAUMUR

Le concours de Saumur fête son 35 ème anniversaire. Autant dire que la première édition remonte à 1984. Le premier organisateur a été Vital Lepouriel alors Responsable de la section attelage de l'ENE. Les premiers concours se sont déroulés à l'ENE et en ville. Saumur Attelage s'est ensuite délocalisé à l'hippodrome de Verries. Puis les concours internationaux sont venus et se sont multipliés ces dernières années partout en Europe. Cela ne va pas sans quelques inconvénients. Nul doute que  Saumur Attelage trouvera les ressources nécessaires pour trouver sa place, il n'y a pas de fatalité, il y a toujours des solutions.

* Jeudi dressage.

  Jean Frédéric Selle avec 47,58 pts chez les 2 poneys, ravive les couleurs d'une feuille de résultats bien terne dans son ensemble .

Vendredi dressage: résultat sans surprise pour le podium des 4 chevaux (C.Weber, B.Chardon, B.Aillaud). Les scores sont serrés.

Benjamin Aillaud photo Mélanie Guillamot (mgpy.live)

(Les photos de Saumur sont sur l'album attelage.org)

 

          Saumur rassemble à peu près tous les meneurs français prétendant à "l'international", avec l'autorisation de la FFE. Au terme des 2 journées de dressage de Saumur il est donc particulièrement facile et  intéressant de faire un point sur le niveau du dressage français. Avec le bilan de Saumur,  on peut ajouter les résultats des meneurs français engagés à Valkenswaard  et absents à Saumur, (F.Grimonprez, F.Dutilloy, M. Maricourt, JE.Triadou) et à Bornem ( AV Brisou, R.Ferré, C.Poentis, A.Christmann, D.de Jotemps) pour avoir un panorama plus complet. D'aucun diront peut être que l'on ne doit pas mélanger les résultats de 2 concours différents jugés par des jury différents. Argument auquel on peut répondre que l'analyse ne se veut pas parfaite, mais elle a l'avantage de donner un éclairage factuel, et peu importe une marge d'erreur somme toute minime pour l'exercice proposé. Enfin, il faut espérer qu'un jury international n'est pas si différent, qu'il soit à l'œuvre en  Belgique, en Hollande ou en France. Ceux qui suivent l'actualité international, savent bien que  les notes de dressage des concurrents sont très souvent sans surprise, et qu'elles sont soumises la plupart du temps,  à une lente évolution sur quelques années avec le ou les mêmes chevaux.      

          Les meneurs ont été divisés en 3 classes: les moins de 55 pts, les meneurs classés entre 55 pts et 60 pts et les meneurs classés au dessus de 60 pts. Le tableau de gauche reporte les totaux des 3 concours ainsi que la répartition, les tableaux de droite reportent les totaux chevaux et poneys ainsi que les répartitions.   

          En résumé 74 % des meneurs dressent à plus de 60 pts, 16% entre 55 et 60 pts et 10% sous les 55 pts. Globalement les meneurs chevaux ont des taux de résultats  supérieurs aux  meneurs poneys.   

 

  

En 2018, une comptabilité sur Saumur donne le résultat suivant: +60 pts = 63 % des meneurs,  entre 55 et 60 pts = 7% des meneurs, moins de 55pts =30% des meneurs (français).

 

 

Samedi marathon: Le team français fébrile. 

Bram Chardon, Gleen Geerts et Chester Weber sur le podium. Jérome Voutaz 4ème,  Anthony Horde 5 ème mais déjà à 12 points. Benjamin Aillaud était venu "pour prendre sa revanche après Valkenswaard", mais il a perdu toutes ses chances, cumulant 3 fautes dans les obstacles et une descente de groom dès le premier obstacle.

L'attelage de Thibault Coudry s'est  renversé dans l'obstacle 2. Sébastien Vincent oublie une porte qui sera passée contre 20 pts de pénalité... 

Ailleurs chez les 2 chevaux ***: Frédéric Bousquet  est un bon marathonien. Il a trouvé un concurrent à sa mesure en la personne de Raphaël Berrard qui le suit à 2 /100 ème.

 

 

La maniabilité de dimanche a été fatale pour quelques meneurs, mais dans l'ensemble les bras n'on pas tremblés. Dans le match franco-français chez les poneys (solo ***) Emilie Morichon conserve sa place de leader, mais Bérengère Cressent 3 ème après avoir remporté le marathon laisse sa place à Majorie Gache, qui avait remporté le dressage. Une conclusion rapide et facile, le dressage aiderait il sur les maniabilités ?

 

Les autres malheureux de la maniabilité sont Gilles Arriat (4po***) et Claire Lefort (1cv***) qui trébuchent et reculent à la 4 ème place aux profits de Jean Charles Davoust et Françoise Dubost. Pas de changement chez les 2 poneys***, 2 chevaux *** et 4 chevaux***.  Les mains n'ont pas tremblé non plus chez Anthony Horde qui prend la 4 ème place du concours, derrière les 3 piliers B.Chardon, C.Weber et G.Geerts.  Thibault Coudry précédemment éliminé sur le marathon fait lui aussi un sans faute sur l'épreuve. Notons une nouvelle fois, que si Jérome Voutaz marque le pas en ce début d'année, le britannique Daniel Naprous montre de nouveau son nez  après Valkenswaard.

  

 

Et l'avenir du concours de SAUMUR ?

Sur fond d'inquiétude et de polémique, le calendier international ne rend pas les choses faciles pour Saumur Attelage. Après la venue du concours de Valkenswaard sur les mêmes dates, le concours de Bornem s'est lui aussi affiché à une semaine de la date habituelle du concours. Deux concours avec des approches différentes, mais 2 concours de qualité qui font de l'ombre. Nous avons appris depuis, que le CAI de Valkenswward pour son édition 2020 serait reporté en juillet. Fort bien. Mais cettte ouverture ne devrait pas occulter l'essentiel, à savoir que pour figurer dans le top des concours internationaux, Saumur Attelage doit trouver les moyens d'attirer l'élite international de toutes les catégories qu'il veut voir évoluer sur son terrain. L'ouverture à toutes les catégories est elle encore de nos jours la bonne formule ?

Mais ce n'est que mon avis...   

 

 

©  JCG

 


  Commentaires
-BRAVO ANTH HORDE par AMI (10/06/2019 12:01:11)
LA FUTURE VALEUR SURE
-peut etre par Country53 (11/06/2019 18:36:11)
pour l'instant A.Hordé est un bon coequipié qui assure lors des défaillances de ces coequipiés.il compte pour les resultats en equipe.maintenant il sera une valeur sure quand il fera des dressages entre 54 et 56 je pense qu'il en est parfaitement conscient et qu'il travail dure sur cette objectif.le travail toujours le travail dans la sérénité et la confiance.
-renouveau par Country53 (27/06/2019 16:49:57)
apres 35 ans de concours qui doit etre reconquis le public ou les meneurs?pour le public pas de soucis toujours fidele si les meneurs internationaux sont présents.j'ai vu des vagues de maillots orange des drapeaux Hongrois a Saumur les annees de championnats du monde.pour les meneurs un carré de dressage reste un carre de dressage par contre le marathon peut attirer des meneurs comment en refondant celui ci,en faisant des obstacles completement differents qui pourraient chacun representer un obstacle deja vu dans des autres concours en europe des obstacles plutot techenique et selectif en les nomants de leur provenance ex le Breda ,l'Aix le Beekbergen une idée comme autre pour relancer le concours.