Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 13/05/2019 09:38:39
Rubrique : Reportages, lu 930 fois. 3 commentaires
Partager

WINDSOR, de l'argent pour le team français


 

                          CAI WINDSOR

 

         Les élites des  paires et des teams sont à Windsor. Les français engagés:  Dutilloy et Grimonprez d'une part et Aillaud, Coudry et Horde chez les teams d'autre part. Les étrangers sont  au rendez vous, c'est dire si les résultats seront analysés avec grande attention.

          François et Franck auront Schwitte Lars dans le collimateur,  mais attention, des surprises ne sont pas à exclure venant des suisses et particulièrement de Beat Schenk, vainqueur ici même en 2018. Le polonais  Wojtacha Rafal  a des références sur des concours dans l'ex zone dite de l'Europe de l' Est.

         Chez les teams, l'ascension du jeune prodige Bram Chardon ira-t-elle jusqu'à vaincre le maître à jouer incontesté de la catégorie Boyd Exell ?  Les français ? on jugera épreuve par épreuve, Kronenberg  n'a pas laissé un bon souvenir. 

            Visite vétérinaire mercredi. Tous les chevaux et poneys ont été acceptés.

            Dressage:  4po c'est sans surprise, Jan de Boer (Ned) et Tinne Bax (Bel) sont en tête sous les 50 points. 

         Team: accrochez vous ! 31,06 points pour Boyd Exell. Autrement dit une note moyenne de 80,6 % ou 8,06 pts par figure si vous préférez. Notes les plus basses figures 11 et 21, les 2 figures au pas libre. Pas cohérents les juges dans les notes : fig 11 de 5 à 8 !  et fig 21  de 4 à 7 !  ppfff...

         Bram Chardon 36,79 ! 77 % .... on reste pantois !  Benjamin Aillaud 41,98 pts confirme. Il est maintenant ancré parmi  les meilleurs dresseurs de cette catégorie, devançant aujourd'hui Isjbrand Chardon, Chester  Weber ou Misdee Wrigley Miller.

         Thibault Coudry retrouve le niveau qui était le sien, Kronenberg 2019 n'est plus qu'un mauvais souvenir. Anthony Horde n'est pas dans cette dynamique de progrès, il ne décolle pas des plus de 60 points  c'est un fait. Il y a 6 nations en équipe chez les teams. L'équipe de France se place à la 3 ème place, les écarts sont faibles avec les autres nations, à l'exception de la Hollande qui sans surprise a pris la tête  et de la Grande Bretagne distancée à la dernière place. 

            Vendredi, entrée des attelages en paire sur la carrière.

* J'avais vu juste, le polonais Rafal Wojtacha 51,91 pts mérite toutes les attentions après son bon dressage.

* Super pour Franck:46,71 pts - Beat Schenk (Sui) bien sûr 46,45 - François 55,17 pts. Ils sont donc 5 dans les 44-46 points avec Lars Schwitte (Ger), A.von Buscholtz (Arg) et Sandro Koalick (Ger).  Une belle bagarre en perspective.

le marathon ....

         Il y a eu beaucoup de pluie pendant les 2 journées de dressage, et les prévisions pour ce marathon ne sont pas très bonnes non plus. 50 % de possibilité de pluie entre 11h et 14 h et 31 % en fin d'après midi.

         Cela ne devrait pas réduire pour autant le nombre de spectateurs ( "on en a vu d'autres ici " ) , et la bataille entre Bram et Boyd excite les britanniques les plus flegmatiques. La Hollande est en apnée, tout a été mis en œuvre pour battre le meneur australien, jusqu'à substituer les meilleurs chevaux d'Isjbrand Chardon au profit du fils prodige. Patience, si la consécration ne vient pas aujourd'hui ou demain, elle viendra. La Coupe du Monde a révélé celui qui peut pousser Boyd Exell dans ses retranchements. Ce dernier ne prend pas le jeune à la légère, la preuve, on n'avait jamais atteint ce niveau de qualité dans une reprise de dressage attelée, même entachée d'une grande tolérance sur certaines figures par le jury.

         Que le meilleur gagne.

         Les résultats: 37 pénalités sur ce marathon, dont 27 chez les teams, c'est un record. Les ténors n'y ont pas échappé, sauf ... Boyd Exell et Koos de Ronde. Ce dernier termine en pool position pour 3/100ème de seconde devant l'australien. Certains ont cumulé les erreurs, comme Daniel Naprous (Gbr) avec 44 pts, ou Coleman Ernesto (Uru) 25 pts. Anthony Horde n'a pas ajouté de pénalité à son temps sur les obstacles, ce qui fait de lui le meilleur français, mais il est déjà à la 12 ème  place. Thibault Coudry (19 ème) perd son groom dans l'obstacle 2. Benjamin Aillaud (14 ème) avec 2 points reste toutefois dans le top 10 au classement général.

         Le bras de fer attendu n'a donc pas eu lieu, c'est sur l'obstacle 3 que le chouchou (Bram) a concédé beaucoup de temps sur un Boyd Exell très régulier. La  Hollande sauve l'honneur, de très peu il est vrai avec la victoire de Koos de Ronde qui n'est pas véritablement une surprise. C'était dans l'ordre du possible.

         L'équipe de France conserve sa 3 ème place, les meneurs belges font leur retour sur le podium après l' excellent parcours d'Edouard Simonet 4 ème du marathon à 3/100ème de Bram Chardon (3 ème). L'Allemagne sans marathonien est derrière les français à 1 point. C'est pire pour les USA qui ne présentent que 2 meneurs et la marche des obstacles est trop importante pour Misdee Wrigley Miller.

         Les teams ressemblent de plus en plus à la F1. Peu d'équipes en course, et une domination sans partage de 2 nations. Autant dire que la 3 ème place est convoitée, l'équipe de France a sa chance, tout dépendra de sa tenue sur une maniabilité sélective.  

         Chez les pairs, Franck Grimonprez aurait gagné le marathon sans ses 2 points sur l'obstacle 7. Marathon gagné par Sando Koalick (Ger), mais Franck peut être satisfait, son attelage tourne à plein régime. La maniabilité qui va suivre ne dépend que de lui. Faisons confiance à son coach Marco Freund, pour l'amener dans les meilleures disposition sur cette ultime épreuve. Il est actuellement 2 ème au classement général, devant Schwitte Lars (Ger) dont on attendait plus de résistance sur le marathon, tout comme Beat Schenck (Sui).

         Une maniabilité de tous les dangers ...

         Rien ne se passe jamais vraiment comme on peut le penser. Les pronostiqueurs dont je suis, en ont encore fait l'expérience à l'occasion de la maniabilité des teams. Boyd Exell  avait 3 balles d'avance sur son poursuivant immédiat, il en a perdues 2, la première sur la porte 6 déjà, puis ce fut la 17. Bram Chardon a été tout aussi fautif, ajoutant à son score 3 points de temps dépassé, soit 9 pts au total. Koos de Ronde qui fait un très bon concours sortira de l'épreuve indemne. Finalement pour moi , "le héros" du week end aura été ce meneur. Isjbrand Chardon l'accompagne au résultat de cette maniabilité avec  lui aussi un score nul. Sacrée équipe hollandaise, il y en a toujours un pour rattraper les erreurs de l'autre. Saluons aussi Chester Weber et son petit point de pénalité pour terminer 3 ème au classement général. C'est un bon début de saison pour l'américain.

J'allais oublier Boyd Exell qui conserve sa première pace au classement général, devant Koos de Ronde et Chester Weber. Bram Chardon est 4 ème. Le changement de génération attendu n'a pas eu lieu à Windsor, mais de belles batailles sont à venir, n'en doutons pas !  

         Les français ont gardé la tête haute, ils ont bien négocié le parcours. Thibault Coudry  3pts , Anthony Horde 5,59pts rapportent la médaille d'argent par équipe. Benjamin Aillaud avec 6 points fait jeu égal ou mieux que beaucoup comme Edouard Simonet 13,18pts ou Georg von Stein 17,93 pts . Ce n'est pas si souvent que l'on peut objectivement se satisfaire du résultats du team français,  (à moins de chauvinisme ou d'une communication officielle souvent détestable), mais ce week end,  " malgré des trous dans la raquette ", le résultat est bien là, mettant derrière eux la Belgique et l'Allemagne. Bravo donc, c'est une performance d'équipe qui a du poids. Individuellement Benjamin Aillaud reste dans le top ten avec une 7 ème place. Thibault Coudry 14 ème et Anthony Horde 15 ème ont encore ces fameux trous dans la raquette à boucher.

         Du côté des paires  on a eu aussi son lot de surprises. Revoilà Rafal Wojtacha (Pol), il s'adjuge la meilleure maniabilité (3pts) . Schwitte Lars second de l'épreuve est déjà à 6,56 pts. La suite du classement empile rapidement les points: le leader Sandro Koalick (Ger) 11,76 pts,Beat Schenck (Sui) 11,88 pts, Franck Grimonprez 12 pts, François Dutilloy 18pts.

         La catégorie du futur Championnat du Monde sacre déjà 2 allemands sur le podium de Windsor, Franck trouve une 3 ème marche confortable  devant Beat Schenck à 10 pts.

         FG et FD:  "Atel Compétition dans le temps !!! mais le risque n'a pas payé aujourd'hui, la leçon est apprise pour la suite de la saison ..."

         A 4 poneys, Roger Campbell a fait résonner le God Save the Queen à Windsor grâce à une maniabilité sans faute. Jan de Boer (Ned) en tête jusque là,  a trébuché sur la dernière épreuve.

©  JCG


  Commentaires
-satisfait oui mais par Country53 (15/05/2019 14:15:07)
je pense que l'on peut se rejouir de ce resultat par equipe ou chaque coequip vient compenser la faiblesse d'un notre cela est un fait.maintenant tout n'est pas rose et comme le dit JCG "il y a des trous dans la raquette".j'ai toujours accordé ma confiance a l'equipe en place et je continuerai de le faire mais attendons les prochaines echeances jusqu'aux championnat d'europe pour juger de la reussite du projet.cela etant dit cette reussite en team doit avoir un effet benefique sur le travail fait sur les autres categories chevaux et poneys .il y a quelques mois on tirait a boulet rouge sur les teams et la selection et bien considerons que les resultats seront la reponse aux detracteurs.
-ou mais par JeanClaudeGrognet (15/05/2019 14:21:14)
Bien d'accord attendons la suite. Windsor c'est particulier et tout le monde ne va pas à Windsor. Pour le reste je reste critique sur un management porté par un esprit de clan, qui a laissé sur la route Mourier, Martin ou encore Vogel
-soutien par Country53 (15/05/2019 17:40:17)
il est bien sur que le trio est seul, derriere eux pas de releve pas de concurence la on a un trou dans la raquette.quand on voie la possibilite chez les hollandais et les allemands du nombre de meneurs pouvant renter en equipe.