Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 11/06/2018 14:16:52
Rubrique : Reportages, lu 2316 fois. 4 commentaires
Partager

SAUMUR 2018: le péril et la gloire


 

 

 

     

 

            Edito: SAUMUR ouvre ses portes  malgré " la psychose véhiculées sur les réseaux sociaux concernant l'épidémie de rhinopneumonie. Cette épizootie est assez traditionnelle au printemps. Celle  ci est surtout remarquable cette année  par son ampleur médiatique. Les cas graves  sont rarissimes." C'est ce qu'en dit le Dr Laviron.  Il n'y  a pas lieu de la négliger non plus, et les organisateurs de Saumur ont tout mis en œuvre comme il se doit sur le plan sanitaire. Selon le RESPE, le  nombre de foyers confirmés semble en diminution, même s’il est encore prématuré de conclure à un retour à la normale.  Depuis le 16 mai le RESPE ne signale aucun cas d'infection à HVE4 dans le Maine et Loire.

         79 concurrents font tout de même l'honneur de leur présence pour cette édition 2018, ils étaient plus de 100 l'année dernière. On retrouve avec plaisir Gilles Arriat sur un terrain de concours, mais il va être difficile de s'enthousiasmer du côté des poneys. Côté présences étrangères on apprécie les venues du champion du Monde Martin Hölle ainsi que celles de Jérôme Voutaz, Chester Weber, Koos de Ronde, Glenn Geerts  et Bram Chardon. On reste cependant  sur notre faim en voyant la faible opposition étrangère chez  les AT1. Les CAI 3* ne sont pourtant pas si nombreux. La catégorie affiche  un manque de concurrence incompréhensible pour une année de Championnat du Monde. Certes  la canadienne Kelly Houstappels Bruder, 5 eme à Kronenberg est là, mais enfin ... une absence française remarquée est celle de Jean Michel Olive.

         Chez les AT2, Martin Hölle que l'on n'a pas revu depuis le Championnat du Monde l'année dernière à Lipica,  sera une opposition véritablement intéressante pour  Franck  Grimonprez qui a engrangé des succès constants cette année.  C'est un bon marqueur, mais il faudra aussi se méfier du hollandais Stan van Eijk 

         Chez les AT4 Sébastien Vincent n'a pas fait le voyage, mais toute la colonie française est là. Un label CAIO est affiché pour cette catégorie, mais il n'y a malheureusement  que 3 nations en équipe; France, Hollande, Suisse.  Entre mai et juin on ne compte pas moins de 21 CAI ...

            Mercredi 19h15 . Martin Hölle n'est pas sur la liste des partants au dressage. Tous les chevaux français sont acceptés.

            Jeudi dressage: ils sont sans surprise aux premiers rangs de cette première matinée de dressage: Marjorie Gache, Renaud Vinck, Claire Lefort, Jean Frédéric Selle et Louise Fillon ...

         13h : hors actualités du moment, une nouvelle dont on se serait bien passé, Michaêl Sellier nous tire sa révérence dans un court communiqué.   

 

            2 chevaux: 48,55 pour Franck Grimonprez, il prend la tête du concours. 

                  Vendredi : suite des dressages, et on commence à Saumur par les AT1. Fait rarissime, c'est un dead heat pour la première place avec Marion Vignaud et Renaud Vinck tous deux à 46,83. Deux belles reprises, alors ne gâchons pas notre plaisir et on affiche deux drapeaux tricolores! Remarque d'importance, c'est avec First Quality que Marion fait son meilleur score, preuve des progrès du cheval. Winston est 5 ème à 53,45 pts. 

         La canadienne Kelly Houtappels Bruder 3ème  à 49,45 pts, c'était attendu. On attendait une bonne surprise venant d'Anne Violaine Brisou et Zero Attack, mais aujourd'hui, force est de constater que le cheval n'a pas retrouvé ses marques depuis Kronenberg (61,82). Mathieu Ory Degomme avec 51,47 points n'a pas connu lui, un si bon résultat depuis longtemps. On est loin des 60pts à Piber l'année dernière et des 70 pts cette année à Kronenberg.  

  

  

Trois équilibres différents: horizontal, légèrement sur les épaules, légèrement sur les hanches. 

    Marion Vignaud, Renaud Vinck et Claire Lefort  photos Patrick Crasnier

         Chez les teams, pour les meilleurs, tout le monde a joué sa partie comme à l'habitude. Chester Weber (Usa) gagne le dressage (41), les hollandais Bram Chardon et Koss de Ronde sont aux premières loges (47), les français Benjamin Aillaud (50)  et Thibault Coudry (53) suivent juste derrière. Sébastien Mourier limite la casse (61) et rien ne va plus pour Anthony Horde (66): en embuscade Glenn Geerts (Bel) et Jérôme Voutaz (Sui).

   

Thibault Coudry et Benjamin Aillaud - photos Patrick Crasnier

            Samedi marathon: 

                 solo 1 cheval: comme a son habitude Anne Violaine Brisou ne lâche rien et ce sera comme ça jusqu'à la fin du concours. La victoire c'est pour elle, et pourquoi pas le podium demain. Derrière, Marion Vignaud 2ème avec Winston, ajoute a son bonheur  son jeune cheval à la quatrième place et prend  avec lui la tête du concours. Quelque soit le résultats dimanche elle dispose de 2 belles cartouches, l'avenir est assuré. Mathieu Ory Degomme régresse au classement général provisoire (11 ème). La canadienne Kelly Houstappels Bruder 3ème, confirme qu'il faudra compter sur elle au prochain Championnat du Monde. Le scoop de la journée est le retrait de Renaud Vinck de l'épreuve, il a souhaité économiser Don Camillo.

 

  

 

Anne Violaine Brisou et Marion Vignaud - photos Patrick Crasnier

                chevaux paire: Frédéric Bousquet "s'offre " magistralement  le marathon avec 5 meilleurs temps, 2 seconds temps et un troisième temps, le tout sans pénalité. Les pénalités Franck Grimonprez en a connu par  2 fois. Stan van Eijk (Ned) qui n'en demandait pas tant se hisse en tête du classement général. Ces 3 là sont dans le même point avant la maniabilité.

         Chez les 2* Raphaël Berrard conforte sa première place du dressage avec une victoire sans contestation au marathon. 

                Teams: Bram Chardon (Ned), Chester Weber (Usa) et Glenn Geerts (Bel) montent sur le podium. Benjamin Aillaud et Sébastien Mourier ( 10 pts de pénalités !) collent au podium. Autant dire qu'il était sur les talons de Bram Chardon. Les points augmentent vite derrière les 5 premiers. Thibault Coudry prend 6 points de pénalités sur les obstacles.  Koos de Ronde n'a pas pris le départ, 2 de ses chevaux ayant de la fièvre.  

            Dimanche :

          Meneurs adroits ou maniabilité non sélective ? les 2 hypothèses sans doute, c'est souvent le cas à Saumur. Chez les solos cela fait bien les affaires de Kelly, elle aura passé un bon week end. Marion Vignaud 2 è et 3 ème, Anne Violaine Brisou 4ème. Claire Lefort sans faute prend la 5ème place. 

          Même chose chez les teams, il n'y a guère que la seconde moitié du tableau qui a été impressionnée par le parcours. Aux honneurs Bram Chardon, Chester Weber (Usa) et Benjamin Aillaud. 

         Conclusion

         C'est donc avec beaucoup de réserve qu'il faut analyser les résultats de Saumur, ne nous le cachons pas, la résistance étrangère était clairsemée. Sans parler d'un CAI2* qui rassemble 2 ou 4  ou 5 meneurs par catégorie (5 catégories en tout),  soit 19 concurrents dont 4 étrangers ....

          Le concours 3 * chez les poneys ne fait pas mieux : 4 catégories , 10  attelages, 2 étrangers ... tout cela est il bien raisonnable ? Bien sûr les organisateurs ont leurs obligations et les pressions sont aussi sans doute nombreuses, mais se faisant, SAUMUR n'est il pas en train de ternir son image sur la scène internationale ? Les grands concours aujourd'hui rassemblent 2 catégories, voir 4, mais pas plus. L'année dernière, Valkenwaard faisait de l'ombre avec 2 catégories, cette année c'est Lähden avec 4 catégories, Windsor ne fait pas autrement. Saumur a aussi ses atouts, c'est un choix de cible. 

         Pas de grande concurrence non plus chez les solos 3*. cela ne retire rien aux lauréats, ils confirment d'eux ce que l'on savait déjà. Il faudra attendre Kronenberg, le Championnat du Monde. Pour les sélectionnables " les plus en vue":  Marion Vignaud tient bien son rang, Renaud Vinck applique une stratégie d'économie de son cheval déjà remarquée sur le marathon de Kronenberg en début d'année. On verra si l'avenir lui donne raison. Attitude inverse d'Anne Violaine Brisou qui a entrepris  un travail "d'Equitation" en profondeur sur son cheval, pour ne pas se contenter d'un 55 en dressage. Pour le moment Zéro Attack résiste, on verra si l'avenir donne raison à la meneuse cantilienne. Jean Michel Olive ne participait pas, on dit dans le paddock  que son cheval souffre d'une tendinite. Il serait donc au repos (rumeur non confirmée).  

         Les teams vont bientôt jouer une grosse partie aux Usa. Après un début d'année incertain, l'écrémage se fait  concours après concours, on ne voit pas de raison de penser autrement que les partants seront très probablement Aillaud/Coudry/Mourier. La stabilité dans les résultats de ces derniers est encourageante. Gardons nous de glorifier et commenter le résultat par équipe ici à Saumur, ce serait sportivement inconvenant.

         Mais ce n'est que mon avis...

 

         JCG

 


  Commentaires
-rumeur ... par JeanClaudeGrognet (11/06/2018 13:23:24)
Selon d'autres sources, le cheval de Jean Michel Olive serait mis tout simplement "en réserve" de concours afin de l'économiser après sa performance de Kronenberg . J'ai cherché à joindre Jean Michel, sans succès pour le moment.
-RUMEURS par BADO (11/06/2018 20:37:36)
BRAVO
C'est dommage que ATTELAGE.ORG fasse partie des medias de bas étage qui colporte des rumeurs .
Pourquoi JEAN MICHEL n'aurait pas le droit d'appliquer la même stratégie que RENAUD ?.
Pourquoi toujours chercher la polémique avec toujours les mêmes meneurs ?
C'est aussi peut être la raison pour laquelle JEAN MICHEL n'a pas répondu à votre appel .
-Oui par JeanClaudeGrognet (11/06/2018 20:52:16)
Vous avez raison j'aurais du appeler jmo avant. La source d'information me paraissait fiable.c'est la difficulté de commenter à chaud. A part cela votre polémique n'a pas lieu d'être.
-chablis par Picotin (13/06/2018 10:53:21)
L'absence de Jean Michel Olive c'est une rumeur ou un mirage ?