Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 12/05/2017 07:41:13
Rubrique : Reportages, lu 544 fois. 2 commentaires
Partager

Voyage en camion avec Derby


 

 

                Lors d'une conversation à Forges les Eaux, Emmanuel Vantroys m'invite à découvrir son attelage en arbalète, avec à sa tête le doyen de ses poneys, un Dartmoor évidemment.  J'ai nommé Derby âgé de 28 ans. Rendez vous est pris pour le mercredi suivant.

         Je me rends à l'invitation. Une voiture hors d'âge mais en bon état  attend , " c'est un camion et non pas un squelette " précise immédiatement son propriétaire que l'on sait rigoureux sur tout ce qui touche à la Tradition. Elle est restée un peu crottée de sa dernière sortie, mais l'ensemble parait en bon état.

Le camion

         Effectivement , comme le fait remarquer Emmanuel, c'est un plateau et non pas une simple "poutre" (je ne sais pas quel est le terme exact ) , qui relie le train avant et le train arrière, et sur les côtés du plateau il y a des logements pour recevoir des ridelles.

         C'est une voiture qui sert au débourrage des jeunes poneys, "je ne l'ai jamais renversée"  me dit il. Moi la position de conduite très haute et le siège passager étroit et sans rebord que j'essaie ne m'inspire pas franchement..., je suis du genre de ceux qui tournent de l'œil sur une échelle à 3m de haut. Bon je me persuade qu'avec des poneys il y a peu de chose à craindre, mais j'imagine avec des chevaux ayant un peu de sang, les émotions doivent être nombreuses. J'imagine aussi les  débourrages tels qu'on les voient sur les photos prisent  dans les haras nationaux à la grande époque avec ces squelettes.

Un squelette des Haras Nationaux

         Toujours heureux de partager, Emmanuel me fait remarquer que les palonniers  des timoniers ont des attaches pour les traits de type "Mac Cormick"  (le constructeur de matériel agricole aujourd'hui), alors que le palonnier du cheval de volé est équipé lui de "queue de cochon. Les 2 types de palonniers reçoivent des traits avec un passage pour les attaches. Ce passage doit bien porter un nom mais je l'ai oublié. Curieusement je ne le trouve pas non plus dans la littérature de l'attelage! J'attends vos suggestions.  

                                                       Attache Mac Cormick                          Attache Queue de cochon                   Trait avec le passage pour les attaches

 

         La voiture fait environ 700 kg, les 2 poneys  qui vont la tracter pèsent 300 kg chacun, et  il ne faut pas compter sur Derby  qui n'est là que pour indiquer la direction. C'est d'ailleurs la règle , un leader ou cheval de volée ne doit pas tirer. Emmanuel me confie que c'est une règle qui convient bien à Derby ... et qu' on aurait tord de s'apitoyer sur son âge avancé...

Derby

         Harnachés et mis à la voiture dans les règles de l'art, je donne un coup de main sous les directives du meneur. C'est précis, clair, et les ordres martelés dans l'ordre des choses pour la sécurité.

 

         La Bricole Nanteuillaise,  là où nous sommes près de Senlis,  a été une bonne école d'attelage bien avant l'heure des BPJEPS. Olivier Gagneux, François Evrard, et Brice Laloué ont été formés ici, comme tant d'autres. Aujourd'hui  le Poney Club, d'abord repris par la sœur d'Emmanuel, puis par sa nièce, tourne le dos à l'attelage, à la grande tristesse de notre meneur. J'ai pu le constater avec 2 jeunes cavalières à pied qui nous ont croisés, sans jeter le moindre regard aux poneys. C'est triste de voir passer des jeunes à côté d'autres savoirs.

         On est presque prêts pour le départ, reste à atteler Derby.

 

         Nous sommes partis pour une ballade d'une heure. Prudent je ne suis pas monté sur le siège, préférant rester debout sur la plate forme du camion. Les bandages métalliques que j'ai connus avec mes premières voitures me rappellent leur bruit caractéristique sur la route. Les poneys tirent franchement la voiture, apparemment sans difficulté. Derby est bien en avant et assure la rectitude de l'ensemble. On fait un tour en ville, des boulistes nous regardent passer, saluant l'attelage. Décidé à me faire découvrir des sensations, Emmanuel s'engage vers la gare au trot, " il y a des pavés me promet-il en riant ".   

        

         Le fait est que c'est un grand moment ! le bruit est infernal, le camion vibre de partout. Je ne peux m'empêcher d'avoir une pensée "mécanique" pour les roues, la caisse, la sellette de direction et les boulons ! Mais la voiture est solide, aucun problème. Les poneys eux n'ont pas bronché, ils sont imperturbables à tout d'ailleurs. Emmanuel me dit qu'il fait avec eux les mariages, "c'est une assurance tous risques, il n'y a que les arrêts qu'ils ne tiennent pas longtemps." 

         Sur le retour je n'échappe pas à un obstacle de marathon que nous faisons au trot et au galop. Le meneur maitrise parfaitement les changements de direction et certains passages ne sont pas faciles, surtout avec une voiture de cette longueur. Je suis un peu bluffé même si évidemment la vitesse n'est pas importante, il y a de la technique et de la précision. Bravo !

         Sur la fin de la promenade nous rentrons par des prés où d'autres dartmoors viennent nous saluer. Une maniabilité est montée, Emmanuel se fait un dernier plaisir sous les yeux d'un public de connaisseurs.

         La fin du voyage arrive. Une fois les poneys dégarnis, ils retournent au pré rejoindre les copains, avec un seau de granulés pour les remercier du travail. Derby veille, chacun mange sa part, mais pas plus.

         Si le cœur vous en dit de vivre cette petite aventure ou une autre, n'hésitez pas à vous faire connaître, Emmanuel se fera un plaisir de partager avec vous un moment d'attelage. A propos, il recherche un groom pour la saison, son fidèle Patrick a pris sa retraite.

© JCG

                 


  Commentaires
-Etampure par Toto (12/05/2017 16:37:17)
Je crois me rappeler que les trous dans les traits pour le passage des attaches de palonnier se nomment des étampures.
Ces étampures sont réalisées avec des emporte-pièce de forme très allongée, qui sont ceux qui servent pour percer le trou devant recevoir l'ardillon lors de la couture d'une boucle.
-Etampure par JeanClaudeGrognet (12/05/2017 17:17:24)
J'avais bien ce nom en tête, mais je ne l'ai pas trouvé dans les dictionnaires de l'attelage pour les traits. Etampure est employé pour les trous dans les fers... est ce une extension pour les trous en général ?