Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 25/02/2017 09:22:20
Rubrique : Interviews, lu 1111 fois. 5 commentaires
Partager

CARINE POENTIS: jusqu'au bout du rêve, jusqu'au bout du projet...


 

 

Mickaël Freund et Carine Poentis

                Vous vous souvenez de nos  3 "exilés"  ? Ces 3-là pour lesquels j'ai un regard approbateur.... Ils ont fait une rupture avec leurs univers, balayant leurs savoirs pour une remise à plat de leurs certitudes. Ils ont mis à leur compte la devise de Jack Sparrow:" le problème n'est pas le problème, le problème c'est votre attitude face au problème". J'aime la remise en cause permanente.

         Après bientôt 4 mois de travail hivernal, la saison sportive va débuter. Mickaël Sellier et Carine Poentis seront au CAI d'Exloo et Maxime Maricourt au CAI de Lisieux.

         J'ai pu joindre Carine pour faire le point. Mic et Max, ce sera un peu plus tard.

         Entre 2 avions reliant la France et l'Allemagne (souvenez-vous, ses poneys sont chez Mickaël Freund), j'ai retrouvé une Carine manifestement épanouie, qui a pris de la hauteur et que l'on sent en pleine confiance.

         Carine Poentis: " Je vais débuter à Exloo. C'est un concours où il y a une bonne concurrence. Mickaël Freund (Micha) souhaite que je fasse cette année ce type de concours, pour y retrouver les meilleurs de ma catégorie. Pour ce concours, je vais faire un stage de préparation d'une semaine avec lui et les meneurs allemands. Les poneys doivent d'ailleurs rester en Allemagne jusqu'à Minden. Il faut aller au bout des choses, Micha va les préparer jusqu'au Championnat du Monde, et on va éviter ainsi de faire faire des kilomètres aux poneys.

         Au programme: un concours national en Allemagne, les CAI de Wiechtwang et Altenfelden en Autriche, et Chablis. Si les poneys vont bien nous irons à Beesd en Hollande pour se confronter aux meneurs hollandais et allemands une dernières fois avant le championnat du monde."

         Avant d'aborder les aspects plus techniques de sa préparation, Carine évoque d'emblée un point de son contrat avec Mickaël Freund.

         CP: " Je ne communique plus sur Facebook sauf à dire des banalités. Quant aux techniques de préparation des poneys ou de moi-même, par respect dû au travail de Micha, je n'entrerai pas dans les détails, c’est convenu par contrat. Je communique, tout comme Michael Freund uniquement avec Quentin Simonet, qui nous suit très régulièrement.

         J'ai découvert des méthodes de travail très différentes de celles que j'ai pu pratiquer jusqu'à maintenant. Sur le marathon, il a une approche qui est pour moi une réelle découverte. Ça ne remet pas en cause mes coaches précédents, c'est simplement une continuité, une autre dimension dans une exigence de précision un peu diabolique. L'objectif est de s'améliorer de sept à huit secondes par obstacle afin d'arriver au niveau des meilleurs. Micha voit à quels endroits de l'obstacle il peut me faire gagner ces secondes qui me manquent aujourd'hui. C'est une somme de petits plus. C'est très impressionnant comme méthode. Les séances sont très intenses pour les poneys et intellectuellement pour moi aussi. À chaque nouvelle séance, je dois me mettre au niveau des poneys. C'est pareil en dressage et en maniabilité.

Les poneys Cupido et Kantje Zilton

         Sur les trois tests, il faut apprendre "à ne rien lâcher". Chaque figure, chaque foulée, doit être optimisée. On doit "monter" chacune des foulées comme si l'on était à cheval. Aujourd'hui toutes ces sensations sont possibles parce que les poneys sont dressés. Les poneys ont gagné en impulsion, réactivité et en explosivité mais ils ont également beaucoup gagné en soumission. Je peux maintenant demander une grande énergie tout en conservant le contrôle des poneys.

Les poneys Cupido et Kantje Zilton

         Les poneys font un gros travail, 2 ont 13 ans, 2 ont 19 ans ils sont en pleine forme, ils  sont suivis par un physiothérapeute et un ostéopathe, les grooms sont tops, c'est très professionnel. Même si je suis loin de ma maison et de mon écurie qui tourne en mon absence grâce à ma famille qui me soutient à 100% dans ce projet, je me sens très bien chez Micha, tout comme mes poneys.

         Je suis très enthousiaste de retrouver la compétition, je souhaite aux jeunes meneurs français une belle découverte des concours internationaux, j’ai hâte de les retrouver à Exloo."

Nestor

          

© Interview JCG 


  Commentaires
-poneys par Jasko (26/02/2017 14:46:40)
quelle est la raçe de ses poneys et quelle taille?....
-oui par JeanClaudeGrognet (26/02/2017 15:03:50)
New forest . taille ?
-taille maxi poney par Heliosness (26/02/2017 19:48:04)
Il me semble que pour entrer dans la catégorie poney il ne faut pas toiser plus de 148 cm pieds nus. Le New Forest doit plutôt toiser dans les 130 cm au garot en moyenne à mon avis.
-New-forest et NRPS par Miltonia (27/02/2017 13:26:35)
Je mène des new-forest et un NRPS. Le new-forest toise jusqu'à 1m48, c'est vrai que dans sa version originelle il était assez petit, mais le sport a poussé les éleveurs à faire grandir leurs poneys, car ce poney dispose d'un tempérament exceptionnel pour la compétition. Des poneys très volontaires, qui progressent d'année en année avec une santé remarquable. Mes poneys toisent entre 1m44 et 1m47. Tous mes poneys sont nés à l'étranger et de souches hollandaises.
-taille poneys par Jasko (02/03/2017 21:18:14)
Merci pour ces renseignements qui éclairent ma lanterne...