Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 10/04/2016 08:38:51
Rubrique : Interviews, lu 2849 fois. 2 commentaires
Partager

Portrait: Jean Etienne Triadou un homme tranquille


 

     " J.E.T"   Jean Etienne Triadou

 

         Difficile de trouver plus discret que Jean Étienne et Christine sur les terrains de concours. Tellement discrets qu'ils échappent souvent à l'œil de la caméra ou de l'appareil photo. Pourtant ils ne sont pas isolés, pour preuve une grande partie de notre conversation sera pour J.E.T l'occasion de parler des gens de l'attelage qu'il affectionne.

         De l'équitation durant sa scolarité, c'est avec Christine sa femme, qu'il remonte cheval bien plus tard après quelques années de labeur.

         JET:" Pendant 10 années nous avons travaillé comme des fous il n'était pas question de jours de congés. Notre première année de mariage nous l'avons vécue aux États-Unis sur l'État de New York où nous travaillions dans la restauration. Nous sommes ensuite rentrés en France, nous avons monté un restaurant à Paris, puis un deuxième et un troisième. Nous avons un passé de 25 ans en restauration. Aujourd'hui nous avons vendu les restaurants et nous avons acheté un petit hôtel dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés.

         Nous avons maintenant plus de loisirs et nous pouvons nous occuper de nos chevaux."

 C'est lors d'un déplacement dans leur propriété en Eure-et-Loir dans la région de Châteaudun qu'ils voient un attelage se promener dans la campagne. L'envie est venue de s'essayer à cette discipline, et c'est naturellement chez le voisin, Alain Decourty qu'ils font une semaine de stage. Ensuite Jean Etienne est régulièrement venu lui demander des conseils.

         J.E.T: " je suis un total "amateur" . J'ai eu la chance de débuter avec un gentil cheval, un frison qui a eu rapidement un copain. On a ensuite  acheté pour les gamins une paire de Mérens chez Patrick Rébulard et on a fait tous ensemble des petits concours régionaux, et ça nous allait bien. J'aime bien la compétition. J'ai eu aussi la chance de tomber sur deux juments sympathiques qui nous ont permis de connaître les internationaux comme Conty ou Saumur. On faisait les milieux de classement, et pour nous c'était déjà très bien.

        

         " Les concours nous avons toujours voulu les partager avec les enfants. Encore aujourd'hui je ne fais des compétitions que lorsque les garçons sont disponibles soit l'un soit l'autre pour venir me groomer. Lorsqu'ils ne sont pas disponibles on ne fait pas. Aller chercher quelqu'un à l'extérieur ça ne m'amuse pas. On veut partager ces moments de concours avec la famille."

 

         " Aujourd'hui on a la chance d'avoir deux bons chevaux achetés à Boyd Exell, des chevaux qui ont la classe internationale, auxquels nous avons ajouté une jument que nous avons préparée. Mais je n'ai vraiment pas le temps disponible pour envisager une participation a des  compétitions très importantes. Nos chevaux sont au pré toute la semaine, je ne les vois que le week-end et de temps en temps une fois dans la semaine lorsque j'arrive à m'échapper. Christine est très impliquée aussi, elle adore nos chevaux, elle organise tout, elle est très vigilante au niveau de la sécurité, elle connaît et elle est attentive à tous les bons réglages de l'attelage. Elle a aussi un bon coup d'œil, elle pourrait passer du côté des juges. Elle a déjà fait des secrétariats avec Vital Lepouriel.

Christine et les juments

         " Cette année je ne pourrai probablement pas faire Saumur les enfants ne sont pas disponibles, pourtant j'aime bien Saumur que j'ai fait 5 fois. J'irai sans doute à Evreux, Rennes, Chablis et   Reignac. J'espère aussi pouvoir défendre mon titre de Champion de France à la fin de l'année."

  Pour Jean Étienne ses meilleurs souvenirs dans les compétitions d'attelage c'est d'avoir amené son attelage frisons deux fois sur le podium du Championnat de France. " Avec les deux juments je suis allé à Niederwil  (Sui) pour la coupe Alpes Danube avec François Dutilloy et Eve Verna. On a fêté le mariage de François au camion! Mes plus beaux souvenirs sont finalement les marathons de Saumur. "

         Les coups de coeur:

         Placer la famille au centre du loisir attelage est une philosophie, une règle de vie pour Jean Etienne et Christine. Toute la famille est très compétition, Nicolas le fils aîné est un sportif de haut niveau dans l'équipe de France en athlétisme sur le 60 m haies et 100 m plat. Jean Étienne a été lui dans l'équipe de France du 800 m. Jean Etienne a beaucoup reconnaissance envers ceux qui hier ou aujourd'hui lui apportent leurs conseils. Le relationnel comme la famille est une chose qui compte beaucoup pour lui.

Alain Decourty: c'est l'homme de mes débuts. On a tout appris avec lui.

Eve Cadi Verna: dans mes débuts avec les deux juments j'ai beaucoup travaillé avec Eve. Elle a aussi participé au travail de mes deux allemands.

Patrick Rébulard : j'ai acheté chez lui notre deuxième frison. Patrick a été généreux de ses conseils. Aujourd'hui nous sommes un peu loin l'un de l'autre.

Frank Deplanche: Frank c'est aussi un voisin, je n'hésite pas à prendre des conseils auprès de lui.

Mireille Escavi: Mireille Escavi s'est rapproché de chez moi. Elle vient travailler les chevaux à pied une ou deux fois par semaine selon ses disponibilités. Elle fait un excellent travail. Elle a de grandes capacités, elle pourrait faire une excellente juge pour les longues rênes, car elle fait ce travail là  magnifiquement bien. Je suis très content de son apport sur mes chevaux.

Abel Sauvat: tous les hivers je mets mes chevaux en pension chez Abel Sauvat un cavalier professionnels de la région du Mans qui les travaille sur le plat. Lui aussi fait un super travail sur les chevaux. Il met en route beaucoup de jeunes chevaux pour des cavaliers de dressage.C'est une très bonne adresse que je recommande.

Louis Basty: je vois Louis régulièrement, j'ai l'occasion d'aller souvent dans le midi à côté d'Uzès. J'en profite pour atteler à quatre avec lui. Louis fait du bon boulot à Uzès. Il a ressuscité le haras.

Boyd Exell: j'ai la chance de bien m'entendre avec Boyd. Maintenant qu'il est en Hollande je vais lui rendre visite de temps en temps. C'est un privilège car il ne prend personne. Je me régale de nos discussions et des sorties en attelage que nous faisons ensemble. Boyd se met à mon niveau, il sait comment je mène et quelles sont mes disponibilités de travail.

Il y a une très bonne équipe autour de Boyd. Doudou le frère de Quentin est à 10 km des écuries de Boyd. C'est un garçon très gentil que j'apprécie beaucoup. Quand je vais là-bas on passe toujours un moment ensemble. Avec Boyd ils se rendent des services selon les disponibilités de chacun.

L'avis de Mireille Escavi:

" Jean Etienne, et toute la famille sont des gens très discrets. Jean Etienne est un homme assidu  et courageux dans le travail. Il n'hésite pas à faire plusieurs heures de voiture pour venir travailler les chevaux si besoin hors des week end.

Avec Christine et les enfants ils font un team familial très soudé qui se donne les moyens du mieux qu'il est possible dans un stricte cadre amateur."

 


  Commentaires
-JE et C TRIADOU par PHAETON (10/04/2016 11:57:11)
Depuis très longtemps fidèles au concours de Rennes, avec les Frisons au début , puis avec les autres chevaux, ce sont des concurrents merveilleux pour des organisateurs. Fidèles, discrets, toujours souriants et semblant heureux d'être là pour participer, mais aussi pour se mêler à la lutte sportive qui fut parfois très contestée en paires de chevaux. Des compétiteurs qui ont prouvé leurs qualités d'amateurs éclairés internationaux tout en conservant au maximum la convivialité et l'amitié qui habite ce sport et en fait un des ses intérêts. Merci Christine et Jean-Etienne et à bientôt en Bretagne. Et merci à JCG pour ce sympathique portrait. Yves TAZE
-JEAN ETIENNE et CHRISTINE par Bisco (14/04/2016 18:56:32)
Quel beau portrait !
Quelle belle famille tellement gentille et un coeur énorme.
Merci les amis pour tout ce que vous faites