Article proposé par IFCE, paru le 23/12/2014 08:19:50
Rubrique : Informations générales, lu 1738 fois. 4 commentaires
 
Partager

  L'IFCE lance une étude sur le cheval d'attelage



  Commentaires
-20% par Broncobeny (23/12/2014 08:26:23)
20 % , ça parait énorme. C'est une bonne nouvelle en soi.
-oui par JeanClaudeGrognet (23/12/2014 08:38:59)
je trouve également étonnant ces 20% . Je ne vois pas ça autour de moi.
-Oups...20%! par Lika (27/12/2014 15:53:42)
Il suffit de se rendre sur un site de vente de chevaux pour constater qu'on est plus proche du 2%! Et encore, en ne tenant compte que de la discipline (sans critères d'âge, de prix, de taille...)!
Mais une telle démarche de l'IFCE ne peut cependant qu'être bénéfique! En effet, en amateur un petit peu éclairée (30 ans d'équitation, 15 ans d'attelage) , trouver un cheval d'attelage correct ressemble à un parcours du combattant! Auprès d'un éleveur passionné et sérieux, nous avions trouvé un cob normand qui nous a permis de découvrir les joies de l'attelage. Mais, au moment de passer au cheval de sang...on tombe peut-être dans une "micro-niche"...plus sûrement sur une "maxi-mafia"! Nos marchands se font pourtant appeler "courtiers"...c'est plus chic! Mais le maquignon est au courtier ce que le balayeur est au technicien de surface: des mots qui ne changent rien à la réalité! Réalité du commerce moderne sans doute où il faut vendre à tout prix, sans se soucier des désirs du client, en prétendant que tous les chevaux hollandais sont des kwpn, qu'il est normal d'attendre six mois pour obtenir des papiers conformes...
Nous pensions que le milieu de l'attelage, (plus petit justement) était plus "moral"...Grave erreur d'appréciation mathématique là encore! Alors, on a envie de croire encore un peu au père Noël et souhaitons "qu'identifier les caractéristiques du marché" sera une démarche qui permettra d'y voir plus clair pour éviter d'avoir à laisser tomber une si belle discipline! Et contribuer encore à faire baisser les pourcentages!!
-modération .. par JeanClaudeGrognet (27/12/2014 19:10:04)
- 2 % c'est à peu près le poids des licences attelage à la FFE , cela donne une indication.
- la race KWPN rassemble effectivement plusieurs types de modèles bien différents: ex le tuigpaard est un KWPN
- acheter un cheval n'est pas chose simple, il faut de la connaissance et de l'expérience. Souvent l'acheteur surestime ses connaissances et ses capacités à acheter un cheval et à le faire évoluer de façon positive.
- il n'est pas possible de tout apprécier lors d'un achat, c'est souvent après quelques mois que les choses se dessinent et le "marchand " n'est pas toujours en cause, loin sans faut !
- il y a plus de chevaux "ratés" que de chevaux "réussis".
- lors d'achat à l'étranger ou en France, de particulier à particulier, par l'intermédiaire d'un courtier ou d'un marchand de chevaux les problèmes sont identiques. Dans les ventes aux enchères de grande réputation vous essayez le cheval, on vous présente ensuite son potentiel par un cavalier expérimenté, c'est tout: vous achetez ou vous n'achetez pas... en moins de 24h !
- Les visites vétérinaires sont souvent négligées par les acheteurs.
- Acheter sans visite vétérinaire, sans les papiers du cheval, et sans un minimum de renseignements sur le passé du cheval (le plus difficile), sans l'essayer à la voiture, c'est se donner seulement 20 % de chance de faire un bon achat.