Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 30/06/2014 08:45:42
Rubrique : Interviews, lu 4103 fois. Pas de commentaires
Partager

Portrait: Catherine Mouillade, la complicité du cheval d'abord


 

 

Catherine Mouillade

 

         Cette photo résume la façon d'être de Catherine, un rapport toujours complice avec le cheval. Mais commençons par le début...

         Savez vous ce qu'est une  "mansonnienne "?   C'est une habitante de Maisons-Laffitte là où est née Catherine. Cela fait exactement 85 ans que sa grand-mère y a acheté une maison, Catherine a toujours habité Maisons-Laffitte. La maison mitoyenne était une écurie de course. Il suffisait à Catherine de se pencher pour apercevoir les chevaux qui défilaient en lots pour les entraînements.

         Sa nounou était la femme du premier garçon de l'écurie Head, l'ambiance cheval était permanente mais sa grand-mère avait peur des chevaux et a freiné longtemps les désirs  de la jeune fille. C'est seulement à 16 ans que Catherine a pu commencer à prendre des leçons d'équitation. C'était en 1974.

         En 1981 une écurie de Maison Lafitte a été transformée  en centre équestre,  le CHML (Centre Equestre de Maison Lafitte)

" Premières compétitions... Les leçons étaient souvent faites par des bénévoles. C'était dans l'ordre des choses de faire de la mise en selle sans étrier. Je me souviens qu'à la fin des reprises les moniteurs nous saluaient… »

Marc Lotka

         « au CHML je mis suis faite des amies et cette amitié dure depuis maintenant 35 années. Avec ces amies du CHML, nous faisions des randonnées avec un personnage haut en couleurs qui a laissé sa marque dans l'équitation d'extérieur et les randonnées, Marc Lothka. Il possédait un centre équestre à Reclose. On peut dire qu'il est le fondateur de la randonnée équestre en France comme à l'étranger. Bien sûr avec son physique, le surnom de  Tarras Boulba  lui va très bien!

            Nous avons fait de nombreuses randonnées, et plus particulièrement dans les régions viticoles, comme la Champagne, la Bourgogne, l'Alsace…

Marc Lotka avait une cavalerie exceptionnelle principalement composée de chevaux barbes et espagnols, parfaitement dressés haute école. Faire des randonnées avec ces chevaux là était exceptionnel, nous étions très en confiance. Galoper et tourner dans des petits chemins était sans problème, les chevaux changeaient de pied… J'ai eu véritablement mes premières sensations équestres à cette époque. C'était une véritable éducation autour du cheval dans une ambiance humaine extraordinaire."

En randonnée. A la droite de Catherine une amie de toujours.

Catherine dresse ses chevaux à l'attelage uniquement par l'action des mains, et ne se sert jamais du fouet même comme aide : « On peut tout obtenir par l'action d'ouverture et de fermeture des mains comme les déplacements des épaules et les incurvations".

En 1988 l'occasion se présente à Catherine de prendre un pension un cheval, un selle français (Indo de Coucel) dans une autre écurie. Le cheval avait un bon dressage et Catherine a pu progresser avec lui, "c'était un vrai cheval d'école. J'en ai eu la responsabilité pendant quatre ans. »

La propriétaire du cheval déménageant, c'est au centre équestre du Fer à Cheval que Catherine prend position en 1992 pour y rejoindre une amie du CHML qui y possédait un cheval. C'est l'époque de la première rencontre avec Daniel Amar qu'il est inutile de présenter. Danièle Amar possédait à cette époque là un cheval du nom de Quick.

« Un jour Danièle m'aborde et me demande si je veux  l'accompagner à un rallye d'attelages à Maisons-Laffitte. Elle avait besoin de quelqu'un qui connaissait bien la ville car il y avait un questionnaire auquel il fallait répondre. J'ai accepté sa proposition, nous avons fait le rallye au cours duquel de but en blanc, Danièle m'a passé les guides dans les mains. C'est comme cela que j'ai mené la première fois".

1992 Quick avec Catherine et Danièle

"Ensuite nous avons fait ensemble des compétitions, je me souviens d'Enghien organisé par le père de Stéphane Chouzenoux. Au début je n'ai pas très bien compris, d'autant qu'à l'époque Daniel menait une deux-roues et que le groom n'avait rien à faire. Cependant j'ai bien accroché. Est venu plus tard le premier championnat de France que Danièle a gagné à la Roche-sur-Yon".

1994 La Roche sur Yon

1995 Catherine passe son galop 7 d'attelage avec Quick au Haras des Bréviaires avec Frank Deplanche, et c'est Renaud Vinck qui était chargé de la théorie !

2000 avec Pipo Le Pin. Catherine a appris le "métier"! - 2001 le Championnat de France à Sully sur Loire

" l'aventure avec Danièle va durer 17 années." Grâce à Danièle,  Catherine va débuter les compétitions pour elle-même avec Quick ou Pipo qu'elle monte également.

2003 avec Pipo à Heilly

         Dans le même temps une jument du nom de Déborah est confiée à Catherine par une propriétaire du club. Sylvie Herrero qui deviendra la groom en titre, participe aux entraînements et aux compétitions. Tout ce petit monde vit très bien au Fer à Cheval.

2003 Deborah et Sylvie

 

Pour des raisons de santé, Déborah et mise à la retraite. Catherine décide de faire l'acquisition d'un cheval, et a un coup de cœur pour un  trotteur du nom de Motivé qu'un éleveur normand lui propose.

« Motivé était une crevette dégingandée ! Il ne savait rien faire, même pas tourner à la longe. Monté il allait comme un fou, attelé il avait du mal à tirer la voiture 2 roues de Danièle habitué qu'il était au sulky de 8 kg… Il était aussi fort incurvé à gauche ayant toujours couru piste à droite lors de sa carrière de courses (de 3 à 5 ans). Mais il m'a plu et je l'ai acheté."

.

Motivé l'année de son achat

" Un instructeur Alain Ventre est venu nous donner conseils et leçons, Danièle ayant acheté elle aussi un nouveau cheval du nom Création pour remplacer Pipo vieillissant. Motivé fait son premier concours en 2006 avec la 2 roues de Danièle à Saint-Jean les Deux Jumeaux… Ça n'a pas été triste! Il n'a jamais voulu passer un mini gué… Nous avons aussi cette année-là terminé 7ème de l'international jeunes chevaux à Compiègne que Danièle a gagné avec Création...

                                                               

                                                    2006 premier concours de Motivé                          2007 Motivé au concours international jeunes                                                                                                                                                                                                                 Chevaux Compiègne

... "Mais l'année suivante nous avons gagné le concours devant Danièle".

Danièle Amar a impulsé à ce groupe d'amies un esprit et une vision très œcuménique de l'utilisation du cheval. Aucune utilisation n'était proscrite bien au contraire, et tout était l'occasion de jeux, d'expériences, d'objectifs à réaliser. Ainsi le groupe s'adonnait tantôt au rallye, randonnée, CSO, dressage, attelage, tandem, tridem, monte en amazone ...

 

Défilé dans Paris ou Tridem, tout est bon à cheval (Danièle Amar avec Création, Motivé et Pipo en volée.) 

                                                                            La Coupe aussi en CSO avec Sylvie

" J'ai conservé de Danièle (qui est aujourd'hui orientée vers l'Equifeel), cette approche du cheval tant par conviction que par nécessité. Je ne dispose pas d'installations spécifiques pour l'attelage comme une carrière ou des obstacles. Alors je fais avec les moyens du bord et n'ayant d'autre ambition que de rester une pure amateur de la compétition, cela me suffit. À ce niveau si l'on n'a bien dressé le cheval, il sera toujours disponible et coopératif sur un carré de dressage.

Vous l'avez compris, une forte relation affective et complice règne avant tout. Catherine n'est pas pour autant une adepte de l'éthologie telle qu'elle est présentée aujourd'hui :

« je n'aime pas ce mot éthologie, je préfère éducation. Je tiens à ce que le cheval me respecte. Il faut être permissif mais pas trop. J'ai une amie qui s'intéresse à l'éthologie mais je n'ai jamais éprouvé ni le besoin de chercher de ce côté-là et je ne suis pas convaincue de son intérêt."

Sylvie et Motivé jouant dans la mare aux canards en forêt de Saint Germain.

Découverte des vagues à Cabourg

" Un cheval est un esprit et un corps que l'on sculpte jour après jour et que l'on voit évoluer."

Une fois par semaine Motivé joue au foot avec Sylvie

Le fond d'écran du pc de Catherine, tout un symbole !

" Jusqu'en 2009 c'est Danièle qui me prêtait le matériel. On allait conjointement pour les transports des chevaux et du matériel sur les concours."

2008 à Feings chez Jean François Chanteur

2009 CdF Lignières . 2 attitudes très différentes de Motivé qui retrouve ses origines trotteur sur la maniabilité!

Lignières: un premier titre de Championne de France à la clé!

La fermeture du Fer à Cheval en 2010 éclate le groupe. Catherine se rend autonome et fait l'acquisition de son propre moyen de transport. C'est toujours à Maisons-Laffitte qu'elle trouve hébergement pour son cheval et le matériel d'attelage.

Liévin 2010, il n'y a plus de problème avec les gués

Catherine crée le logo de l'équipe... le Team " TITI "

2012 Stage avec Rémi Issartel,  2013 concours à Blangy

Motivé photo Nadine Toudic

 2013, Motivé se fait bêtement une entorse au boulet. Il est indisponible presque quatre mois entre mai et septembre, mais le cheval se refait une santé. Après le concours de Blangy, l'engagement est décidé pour le Championnat de France qui va se dérouler à Lisieux... le trio Catherine, Sylvie, Motivé décroche un second titre.

Lisieux 2013 photo Emmanuel Vantroy

Reignac 2014 photo Rénata

 

Et le Championnat de France 2014 vers un troisième titre ?

"Je n'y pense même pas en rêve. Dans quelques jours Motivé va partir en vacances pour 2 mois."

C'est tout Catherine cette réponse ! Mais comme le dit son entourage " 2 fois ce n'est pas que de la chance!

Interview JCG

 


  Commentaires