Article proposé par Renata, paru le 25/06/2014 22:53:48
Rubrique : Reportages, lu 2440 fois. Un commentaire
Partager

REIGNAC, un concours heureux


 

 

 

Vendredi, tout est en place : les 5 cabines de juges avec thermos et glacière garnie, les fleurs, en contraste avec le velours vert de la piste de dressage et les barrières blanches, le soleil au zénith de son solstice, et une brise légère, attention aux chapeaux !

 

Ken Poste

Tony Ecalle

 

Vincent Sérazin

 

 

 

 

Laurent Jelowicki avec la traditionnelle visite des écoliers, très sages et attentifs

 

Maxime Maricourt

 

Fabrice Georgelin

 

Aussitôt le dernier meneur élite passé, le ballet des cabines, parfaitement réglé dans le temps, permet de n’en laisser que trois, et de réduire la piste pour les amateurs.

Demain soir, il faudra l’agrandir de nouveau, non par erreur d’organisation (vous plaisantez !), mais pour permettre à Patrice Bagilet de dérouler sa reprise, après des avatars de transport.

Les cabines prennent la direction du site de marathon, pour chaque obstacle.

 

 

 

 

Patrick Maudet

 

 

Freddy Lièvre

 

Louise Fillon, en reprise internationale junior, invitée, tout comme Valentine Lenormand.

Elles participent également au concours dans leurs catégories respectives.

 

Rendez-vous en Pologne au mois d’août !

 

 

 

 

Le briefing / débriefing des juges se tient sous le barnum, le fond de l’air est si doux ! Celui des concurrents suit dans la bonne humeur, sous la haute autorité de Patrick Michaud, délégué technique.

 

 

 

 

 

Monsieur-le-Maire-que-le-monde-de-l’attelage-nous-envie veille au grain

 

 

 

 

 

 

 

 

Applaudissements dans la bonne humeur, après le discours de M.-le-Maire-que…, et invitation,

 

 

tout le monde sait que cela se termine autour du verre de l’amitié !

 

 

Martine et Daniel doivent maintenir toute leur attention les deux longs jours à suivre…

 

 

 

 

 

 

C’est bien lui !

 

 

 

 

Samedi, dressage non-stop, la maniabilité en plus, dans les mêmes conditions optimales.

 

 

 

Bernard Cuvilliers

 

Roland Maringe

 

Pierre Monnier

 

Mickaël Sellier

 

Les dames accourent pour éloigner une vilaine bestiole – Équipage Luc Lesourd

 

Jean-Luc Demion

 

 

 

 

 

La piste se rallonge prestement pour accueillir le dernier concurrent.

 

Patrice Bagilet

 

La volée droite nullement gênée par la guide sous queue !

 

 

Quatre juges et leurs secrétaires s’installent en plein air, pour respecter le nombre en élite.

 

 

Après des heures de concentration, eux aussi observent les notes.

Tandis que les cabines regagnent leur nouvel emplacement.

 

 

 

 

 

 

Dimanche, marathon : le grand jour, pour les concurrents, les spectateurs et les organisateurs.

 

 

 

Coupe du monde oblige et un nouveau type de voiture de marathon !

 

Les bénévoles et les juges se mettent en place, les meneurs reconnaissent une dernière fois.

 

 

Sébastien Justafré – premier à partir sur les obstacles

 

 

Postée au chronométrage de la grande butte, Je n’ai que peu l’occasion de photographier les autres obstacles.

La table me sert de pied pour l’APN que je clique de temps à autre, d’où beaucoup de photos de la butte des artisans.

La beauté gestuelle des équipages est remarquable et quelques expressions et attitudes savoureuses.

 

Adrien Raballand

 

Pierre Blottin

 

Hervé Romain

 

Christian Derrey

 

François Delpech

 

Patrick Dubuisson

 

Mireille Marlin

 

Demi-tour autour de ma chaise pour photographier Pascale Audiguer, groomée par Martine – le top de Reignac 37 Attelages : vice-présidente et présidente !

 

Catherine Mouillade

 

Joseph Chérel

 

Jean-Louis David

 

Bernard Pouvreau

 

Le public squatte toute les zones d’ombre, une chance, le gué, obstacle préféré, est sous les grands arbres

 

Mélanie Baillache

 

Gilles Moussu

 

 

Le départ toutes les 4 minutes a permis de clore les épreuves à 17h, le temps de remballer tranquillement et participer à la remise des prix, pour finir… autour d’un verre pétillant de Touraine, ou coloré d’un jus de fruit si vous conduisez le camion.

 

Reignac a été si heureux de vous accueillir pour cette 7ème édition, rendez-vous pour la 8ème ?

2015 est une autre année !

 


  Commentaires
-Rénata ... par JeanClaudeGrognet (26/06/2014 08:31:13)
Merci pour ce beau reportage, votre accueil , et ... merci d'avoir retrouvé le Rougequeue qui veille si bien sur Reignac, son concours et sa Présidente.