Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 01/03/2014 07:48:12
Rubrique : Interviews, lu 5275 fois. Un commentaire
Partager

Portrait: Marion Vignaud


 

              MARION VIGNAUD

 

                En quelques années Marion s'est hissé au niveau des meilleurs meneurs en catégorie solo. Elle représente l'un des espoirs de l'attelage français dans cette catégorie pour les prochaines années.

         Les découvertes de Marion du  monde du cheval et un peu plus tard de l'attelage n'ont rien d'originales. Papa avait un cheval pour ses loisirs, à 5 ans Marion découvre l'équitation poneys à Chemilly sur Serein. Déjà un peu de compétitions et les premières victoires à 11 ans ...

Ses premiers pas avec les chevaux se font "avec une grande carcasse pas très jolie" .Un second cheval bai vient ensuite, celui avec lequel Marion fait un peu de complet et de plus grosses épreuves.

 

 

 

         "Je serais peut être restée cavalière, mais à cette époque, celle de mon adolescence, j'ai rencontré un coach très rigoureux qui ne supportait pas que je fasse de l'équitation en dilettante. J'aimais bien sortir et m'amuser, je laissais parfois le cheval au box au lieu de travailler. Mon instructeur ne tolérait pas mon manque de rigueur et m'a mise devant l'alternative d'arrêter les sorties et de faire un choix: le cheval ou les sorties. J'ai choisi les sorties ! le cheval a été mis très tôt à la retraite... plus tard lorsque j'ai dit à mes parents que je souhaitais reprendre l'équitation, j'ai du assumer car ils ne m'ont pas laisser d'autre choix que de me débrouiller pour en acheter un !"

"Aujourd'hui je comprends tout à fait les exigences de mon instructeur, mais à l'époque je n'étais pas perméable à ce genre d'enseignement. Ce monsieur m'a beaucoup appris du travail sur le plat et je me sers de son enseignement encore aujourd'hui."

"N'ayant pas les moyens de faire l'acquisition d'un cheval, j'ai suivi papa dans ses trottings. Il avait à l'époque une paire de poneys Haflinger. Les sorties sans but dans la campagne ne me satisfaisaient pas pour autant."

.

Sur la Route Vignoles et Terroir

         "Papa a acheté 4 poneys de 1 ans et j'ai ainsi participé au débourrage, au travail à pied, et l'envie de la compétition a très vite repris. J'ai proposé de sortir en jeunes chevaux ce qui a été fait. Petit à petit je me suis accrochée à l'attelage et j'ai voulu avoir mon propre poney. Genet Brigand un meneur m'en a offert l'occasion en me proposant une ponette qui avait déjà un peu de métier. "

         "A cette époque, l'association  les Attelages de l'Yonne qui existe encore aujourd'hui avait été reprise par Michel (Vignaud) en 1994. Aimé Ferré ( le père de Richard Ferré)  était responsable des formations et des stages. C'est lui qui  à organisé les stages avec Renaud Vinck. Des stages qui ont été   suivis pendant 4 années."

         "Renaud m'a fortement conseillé d'abandonner le poney pour venir au cheval. J'ai donc  fait l'acquisition d'un cheval avec lequel j'ai eu  des soucis  de santé (arthrose). Je me souviens d'un certain Jean-Claude Grognet rencontré à Chablis lors d'un concours, qui n'y a pas été par 4 chemins en me disant de ne rien espérer pour l'avenir du cheval et d'envisager rapidement son remplacement. Le message a été tellement appuyé et clair que j'en ai pleuré sur place ! Nous en rions encore aujourd'hui à chaque fois que nous en parlons!"

         " J'ai eu encore quelques épisodes tumultueux dans les achats de chevaux, j'en compte au moins 4 avant Rolling Stone.

Avec un cheval de la paire de Michel Vignaud  lors d'un concours SHF à Compiègne

         " Renaud m'a finalement proposé de prendre son cheval de tête Démocrate pour me faire la main. C'était une belle marque de confiance sur mes possibilités et je lui suis encore reconnaissante. La première saison avec Démocrate a plutôt été une catastrophe. J'ai gardé le cheval 2 années. Conty a été mon premier international avec Démocrate."      

Marion et Démocrate en présentation (photo Pixel Phot)

Démocrate, traversée du gué de Conty (photo Pixel Phot)

         " J'avais donc à ma disposition Rolling Stone et Démocrate. J'ai vu rapidement que Rolling Stone était un cheval difficile. J'ai fait quelques concours SHF hors concours (les étrangers n'étaient pas admis à cette époque). Lors d'une tournée en Hollande pour trouver un cheval pour Michaël Sellier,   j'ai découvert Winston un peu par curiosité. Il était "facile"  pour un 4 ans et je l'ai finalement acheté. Winston fera le cycle des Jeunes Chevaux à 5 et 6 ans, puis des petits amateurs avec le marathon au trot en  2009. Nous avons choisi avec Michaël de préserver le cheval et de le faire gravir les échelons à son rythme . 

 

Winston fera son année des 7 ans en amateur. On progresse ensemble... "

Champions de France 2010 Marion en Amateur et Michaël en Elite

Championnat de France Conty 2012

Avec Anne Violaine Brisou, Michaël Sellier, l'Equipe de France du CAIO Saumur 2012

   Saumur, le podium

 

 

CAIO de PAU 2012 avec Louise Georges

et Anne Violaine Brisou absente de la photo derrière Marion

Au Haras du Pin avec Michaël

 

CAI BEEKBERGEN 2012 avec Sabine de Larrard comme groom.

photo Attelage Magazine

CAI BEEKBERGEN 2012 avec Sabine de Larrard comme groom.

 

CAI SAUMUR 2013

 

         Un ami accompagne à titre privé et officiel la carrière de Marion. C'est Patrick Thiriez vétérinaire, aujourd'hui en retraite de la FFE.

Marion et Patrick

" Patrick est quelqu'un qui compte beaucoup pour nous. J'ai été très déçue d'apprendre son départ de la FFE comme vétérinaire fédéral. Mais Patrick ne va pas nous quitter complètement car il va continuer de suivre les attelages à 1 cheval et un peu les attelages en paire. C'est un compromis décidé avec le vétérinaire officiel. Il sera à Horst en 2014 ainsi que sur le Championnat du monde d'Iszak."

 

LES STAGES, WINSTON, LUHMUHLEN

" Je suis ouverte à tous les stages possibles, avec Félix Brasseur, Beat Schenk, Gérard Leitjen pour ces 2 dernières années. Michaël porte un regard sur mon travail quand il peut mais ce n'est pas évident car il est très occupé. Michaël met le point sur le "i"  pour le déroulement de la reprise plus que l'accent sur le travail de fond. Michaël est l'homme de terrain sur les concours. Il est vrai que travailler en famille à la maison n'est pas toujours facile."

Avec Félix Brasseur à Lamotte Beuvron

 

Avec Gérard Leitjen (Ned)

Un jeune cheval à l'essai

         " Winston a des bases saines et bien acquises, ce qui fait qu'une mauvaise séance est facilement rattrapable. C'est un cheval qui a les défauts de sa race, physiquement il a un dos long et plat, une encolure creuse. Ce n'est pas un top modèle, mais le peu de dos qu'il a il s'en sert très bien. C'est un cheval qui est toujours dans l'impulsion. Il est sensible aux évènements extérieurs, il faut apprendre à ne pas réagir à ses inquiétudes. J'ai une très bonne relation avec lui. C'est un cheval généreux, un gagneur. A la maniabilité il dévore les quilles ! "

         Le CAI de Luhmuhlen a été un concours très réussi pour Winston et Marion. Elle a terminé 2 ème du concours devant la crème des meneurs internationaux. Un dressage à 42 points en Allemagne, excusez du peu ...

         " on s'était fixé un objectif de top ten pour ce concours. Ma groomette avait pronostiqué que nous gagnerions le concours, ce à quoi je lui avait dit " on ne va pas à Lourdes mais à Luhmuhlen !"  Winston est resté  très dynamique dans des conditions de terrain difficile tout au long de la reprise, je crois que c'est là que nous avons fait la différence. La remise des prix me laisse de très bon souvenirs. Michaël a été un gestionnaire hors paire sur le marathon et Winston a avalé les quilles de la maniabilité comme il sait le faire dans les grands jours. C'était simplement génial ! C'est un concours qui s'est bien passé au bon moment, ça met en confiance. Après il ne faut pas s'enflammer, il faudra confirmer. "

 

 

        MARION ORGANISATRICE DE CHABLIS

          Michaël , Arthur et Marion

         " Chablis me prend beaucoup de temps et je m'investis  beaucoup pour l'organisation du concours. Il me tient à cœur d'organiser un concours où tous les acteurs y trouvent satisfaction, meneurs, officiels, et organisateurs. En tant que meneur, je ne peux concevoir de proposer un concours où l'on pourrait trouver à reprocher ce que l'on peut reprocher à d'autres concours. J'essaie de faire en sorte d'organiser un concours où j'aimerais moi même participer."

         " Nous avons chacun notre rôle. Papa de part ses connaissances arrive à trouver des sponsors, il s'occupe également de l'intendance, de la réception des juges et de la communication. Michaël s'occupe plus de la partie technique sur le terrain avec le Chef de piste et  le Délégué Technique. Encore une fois on essaie de faire passer des message. Ce que l'on n'aime pas ailleurs sur le marathon, nous essayons de l'appliquer à Chablis. Moi je me charge de l'avant programme, de la sélection du jury. J'espère bien participer à l'édition Chablis 2014, voilà 4 ans que je me sacrifie pour l'organisation du concours.  

                Cette année, à l'initiative de Michel Vignaud, Chablis organisera  pour la première fois un CAI*** en plus des épreuves habituelles.

                Aujourd'hui  Marion est titulaire du BPJEPS et  donne quelques cours avec  ses chevaux et ceux de Michaël. Des cessions de mise a niveau, initiation et passages de galops  vont être organisés sur la structure à Chemilly sur Serein, en complément des stages de perfectionnement où Michaël intervient.

interview JCG


  Commentaires
-Marion tu as du talent... par Chevalandrieu (01/03/2014 12:47:05)
C'est toujours avec plaisir que je te retrouve avec Winston sous mon objectif.
Les clichés réalisés montrent la formidable impulsion dégagée par Winston. Ces instants de bonheur photographique n'ont pas de prix.
Merci Marion pour la réédition de ma photo coup de coeurur du concours de Saumur 2013.
Continue à nous faire vibrer tout au long de l'année 2014 car tu as du talent...
Cordialement.
Nadine TOUDIC