Article proposé par Jazzpote, paru le 25/10/2013 11:38:04
Rubrique : Reportages, lu 1111 fois. 2 commentaires
Partager

Interviews des équipes allemande et USA


 

TARTAS LE 24 OCTOBRE 2013-10-25

Les équipes des USA et de l’Allemagne sont arrivées en France cette semaine. Elle sont hébergées dans le centre équestre OUSPINS dans les landes à Tartas, avec un temps d’été (27 degrés l’après midi) ces compétiteurs sont en pleine concentration avant cette épreuve majeure.

 

P Tischer et Mickael Freund

Je me suis rendu dans ce centre d’entrainement magnifique pour rencontrer ces deux nations et  interviewer les entraineurs avant leur départ pour Pau.

L’équipe des USA est arrivé par avion à Rotterdam il y a un peu plus d’une semaine, après avoir loué des camions (j’y ai vu celui de Koos de Ronde) ils se sont installés à Tartas en début de cettes emain. Pour les Allemand ils sont arrivés par la route hier soir.

INTERVIEW DE MICKAEL FREUND (entraineur de l’équipe des USA)

-          Comment se déroule l’entrainement ici, mais tout au long de l’année ?

MF- Tout au long de l’année, les meneurs de haut niveau sont suivis, aussi bien en poneys qu’en chevaux. Je les entraine régulièrement avant et pendant les épreuves internationales. Priorité est donné eu dressage et à l’assouplissement des chevaux et des poneys. Sans dressage parfait aucune possibilité de progresser dans les autres tests.

Ici nous nous préparons à ces championnats du monde avec tout le sérieux nécessaire. Détente des chevaux et des meneurs, préparation minutieuse du matériel, travail sur les carrières de dressage et de maniabilité, promenades en forêt des landes et quelques reprises complètes pour travailler des détails, mais dans l’ensemble tous les meneurs sont prêts.

-          La fédération américaine(USEF) fait elle des différences entre les chevaux et les poneys en tant que soutien et budgets.

MF- Aucune,  les équipes sont soutenues, entrainées et aidées de la même façon que ce soit pour les chevaux ou pour les poneys.  Il s’agit de « L’attelage » qui  est une discipline importante quelle que soit la catégorie, la fédération prend en charge la totalité des fonctionnements des équipes.

-          Quand avez-vous finalisé l’équipe qui participe en 2013 ?

Il y a juste un mois après le dernier concours international de sélection. Mais cette équipe plus quelques autres potentiellement qualifiables étaient suivis depuis beaucoup plus longtemps. Depuis la qualification définitive l’équipe se prépare.

-          De combien de personnes se compose le « Team USA »

MF- Le team se compose des meneurs et des grooms bien sur, puis un vétérinaire et un ostéopathe. Bien sur le chef d’équipe Ed Young puis moi-même. Je dois ajouter que Mia Allo, meneuse belge bien connue met à disposition sont team de poneys pour Katie Whaley, a ce titre elle est présente avec nous pour s’occuper de son team et le mettre en mains. Il est d’abord mis en mains en solo pour chaque poney puis ensuite les quatre sont travaillés.

-          Comment trouvez-vous vos conditions de préparations ici en France ?

MF – Parfaites, les terrains sont très agréables nous avons à disposition une carrière de dressage une carrière de maniabilité et nous avons la totalité du parcours de concours complet a travers les forêts pour faire des promenades. Le confort est aussi très bien avec douches sanitaires etc.

-          Quel est votre regard sur l’équipe Française ?

(La j’ai quand même été obligé d’observer son hésitation puis sont petit sourire)

MF – Il y a de bons meneurs (et meneuses), ils progressent en ce moment surtout en solo et un peu en team. Le championnat est à domicile pour eux, ils peuvent peut être avoir un résultat individuel, en équipe ce sera plus difficile d’être sur le podium.

-          A l’approche des championnats êtes-vous prêts et quelle est l’équipe que vous craignez le plus ?

 

MF – La préparation est excellente et tous nos meneurs sont impatients d’en découdre, pour ce qui est des équipes que nous craignons, il est évident que, comme tout le monde, les pays bas et l’Allemagne sont impressionnants, mais  aujourd’hui  rien n’est joué avant l’épreuve.

-          Avez-vous un pronostic ?

MF – Difficile de faire ce pronostic, je pense que les Allemands et les pays bas seront sur le podium des équipes, en individuel tout peut arriver en solo, en paire et en team les allemands ont les deux champions en titre alors !!!!

Merci Mickael Freund.

 

En ce qui concerne l’équipe Allemande, il fut plus difficile des les approcher car ils étaient fatigués du voyage (ils venaient d’arriver) et je ne voulais pas déranger leur repos. J’ai eu le plaisir de discuter quelques instants avec l’entraineur, P. Tischer, très souriant et très sympathique il a accepté de me parler de son équipe :

 

« Ils sont très concentrés et ils se préparent avec beaucoup de sérieux comme pour chaque épreuve internationale. Notre équipe et une des favorites, ce qui met beaucoup de pression sur chaque meneur. Nous avons des champions en titre et ils doivent défendre leur position, ce ne sera pas facile, la concurrence mondiale est importante.

Ici les terrains mis à notre disposition sont parfaits, ils sont de très bonne qualité et le temps est idéal pour préparer ces championnats.

Notre entrainement est juste une mise au point de dernière minute et une détente avant les épreuves, chaque meneur est au maximum de ses qualités et chacun désire défendre ses couleurs. Notre entrainement porte comme toujours beaucoup sur le dressage qui est le pilier de la réussite, le reste découle directement des qualités des allures des poneys.

La fédération Allemande soutien aussi bien les poneys que les chevaux dans cette discipline d’attelage qui est très importante dans notre pays. Notre équipe n’est pas encore aujourd’hui au complet, tous les meneurs et grooms sont arrivés avec moi, nous attendons le vétérinaire, l’ostéopathe et un ou deux conseillés supplémentaire qui nous rejoindrons à Pau.

Les équipes qui sont très fortes dans ce championnat sont bien sur les pays bas, mais il y a aussi de très bonnes équipes comme les USA et pourquoi pas la France qui est chez elle. Les Français ont montré de bonnes choses dans les compétitions de cette année surtout en solo mais aussi en team, leur progression dans le dressage doit continuer, ils doivent se concentrer sur cette partie de l’entrainement qui demande un travail individuel quotidien mais aussi un travail permanent avec un entraineur qui voit évoluer le cheval ou le poney sur la durée.

Je ne veux pas faire de pronostic, c’est trop difficile, nous espérons bien sur être là aussi bien en équipe qu’en individuel. »

 

Je n’ai pas voulu aller plus avant, cette petite discussion était suffisante pour constater que, comme les USA et certainement d’autres pays, la préparation est importante, les moyens mis à disposition des meneurs aussi. Les entraineurs, conscient de l’importance de leurs conseils et de leur coaching ne sont pas seuls avec les meneurs, c’est toute une organisation que ces pays ont mis en place pour la réussite de l’attelage.

Je n’ai pas pu faire beaucoup de photos car les meneurs étaient soient en  repos soit en promenade à travers la forêt. Ce n’est pas grave car les véritables photos intéressantes seront celle réalisée sur les terrains de Pau pendant les épreuves.

Je termine en remerciant Mia Allo qui m’a aidé dans ces interview, mon anglais étant un peu approximatif, grâce à elle j’ai peu poser les véritables questions qui nous intéressaient. Pour l’entraineur Allemand j’étais seul avec lui ce qui explique que l’interview soit moins « fouillée »

Rendez vous à Pau la semaine prochaine.

de la précision même à l'entrainement ! on trace le X

Made in USA ...

Katie Whaley USA

Paul Maye USA

 


  Commentaires
-du travail de pro ! par JeanClaudeGrognet (25/10/2013 13:51:14)
Merci Patrick pour ce reportage
-et... par Mans (27/10/2013 20:11:52)
... et grâce à qui tout ça, hein ?????.
Nickel Patrick.