Article proposé par Tonton, paru le 25/12/2005 16:03:15
Rubrique : Culture générale, lu 13534 fois. 3 commentaires
Partager

Cours d'attelage 8 : Différentes manières d'atteler par C. Lamparter


 

  Commentaires
-utilisation des freins par Boogie (03/01/2006 15:51:16)
j'ai lu avec attention cet article et j'aimerais bien avoir des avis différents sur l'utilisation des freins.
"et ne pas freiner avant chaque demi-arrêt, chaque passage à une allure inférieure ou avant de s'arrêter." (surtout sur cette partie). Mon premier 'prof' me déconseillait formellement l'utilisation des freins mais depuis j'ai eu des avis différents - entre autre par une très bonne meneuse belge. Aussi, dans l'excellent livre 'carriage driving - a logical approach through dressage training' l'auteur parle de freins comme aide. Votre avis ?
-frein or not ? par Tonton (04/01/2006 07:03:46)
Comme souvent les 2 réponses sont valables, tout dépend du contexte. Le frein est une aide donc utile, mais ne pas utiliser le frein est éducatif pour le cheval.Le cheval doit être capable de faire des transitions pas - arrêt ou petit trot- pas sans frein, comme aborder une petite descente sans frein et retenir la voiture avec l'avaloire.
Enfin tout cela ce n'est que mon avis
-"les deux mon général" par JACKY (04/01/2006 18:00:11)

Les avis partent souvent d'experience(s) personnelle(s).
J'ai appris à mener et mené assez longtemps avec une voiture ancienne sans freins à disques et avec une mecanique un peu longue à manoeuvrer. Donc je ne me servais jamais du frein en marche ce qui offre l'avantage que mes chevaux et moi sommes capables "de tout" sans frein, y compris des descentes longues et abruptes (un peu comme en chasse neige en ski) !
Ensuite lors du passage du galop 7, l'examinateur (très connu et compétent) m'a vivement reproché et considéré comme une faute de ne pas me servir du frein.
Depuis j'ai une "marathon" moderne et me sers des freins très (trop) souvent.
Pouir mes stagiaires, la règle de depart est:
les freins ne servent à freiner que la voiture et surtout pas les chevaux. Une bonne mise en pratique et exercice est la descente à vive allure dans un gué pentu. Le "bon" se servira du frein pour eviter que la voiture ne rattrape les chevaux et le lachera assez tôt pour permettre aux chevaux l'effort de la traversée et l'élan de la remontée. 9a se joue à la seconde...
Suis-je clair ?
En voiture (camion), savoir faire un double débrayage pour descendre les vitesses et se servir du frein moteur en cas de rupture des freins peut sauver la vie... même si heureusement une telle panne est rarissime !!!