Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 23/04/2013 07:47:37
Rubrique : Coup de coeur, lu 3414 fois. 12 commentaires
Partager

HORST, il y a comme un malaise...


 

 

  

       '' le gouffre est profond''      

 

         Avons nous déjà connu une telle raclée ? je veux parler des teams bien sûr.

         Sans doute le nombre d'attelages concernés  y est pour quelque chose dans cette triste impression. Il est vrai que dans un passé proche nous avons connu des classements peu élogieux, mais ils étaient tempérés par 1 ou 2 attelages qui s'en tiraient en s'accrochant au milieu de tableau....

         La contre performance individuelle existe, la première place il n'y en a qu'une, elle est par définition difficile à décrocher, les résultats moyens en compétition en sont  la large majorité. Il faut toujours lire la dynamique plus que le score, la question principale qui devrait toujours se poser à la fin : " est on sur une pente de progrès ou l'inverse ? "  A Horst on a vu un tir groupé de nos représentants en bas de tableau, tant au dressage qu'au marathon. Comment en est on arrivé là ?

         J'y vois 2 hypothèses,  la première les rassemblements à Lamotte Beuvron qui aveuglent. L'effet de groupe, la convivialité, génèrent une autosatisfaction générale: " euphorie, tapes sur le ventre, congratulations, chants des sirènes, avis positifs de rigueur, manque de critiques objectives, un vase clos qui fait perdre les repères ... "   

         La seconde le manque d'objectivité et de conscience sur le niveau international de cette catégorie de la part  des sélectionneurs? ou bien plutôt, c'est moins cruel,  la marche forcée à laquelle nos instances veulent faire avancer nos meneurs dans la perspectives des JEM de 2014 ?  Il faut dire que " le retour sur investissements" de la part de l'IFCE comme de la FFE ne doit pas manquer de rendre fébriles nos 2 institutions. Des choix ont été faits, Compiègne, Tarbes (avec en plus  l'achat de chevaux), Cluny, Uzès pour l'IFCE et pour la FFE  la très grande majorité des efforts financiers de la discipline sont  portés sur l'attelage à 4. Alors viendra forcément le temps du bilan. Pour en revenir "aux causes"  le mélange des hypothèses n'est pas impossible non plus.

         L'engagement de l'IFCE en ouvrant ses Haras aux meneurs est une bonne chose. La perspective des JEM a suscité des vocations et de cela il ne faut pas se plaindre. Jamais nous n'avons constaté autant d'engagements dans nos épreuves nationales, à la louche une douzaine dans cette catégorie. Mais tout de même, entre Horst (5 attelages), Kladruby (2 attelages) et ceux restés en France et qui s'apprêtent à sortir à Windsor ajoutons en 3 ou 5 de plus. Cela nous fait  12 attelages français sur des  épreuves internationales !!! Dans le même temps des pays phares comme la Hollande (qui fait exception avec 4 ou 5  meneurs) , l'Allemagne, les USA, la Hongrie, enfin tous les autres pays ... ne sont capables d'aligner que 2 ou 3 meneurs... mais tous ont au moins un meneur capable de se placer dans le top ten d'un Championnat du Monde.   

         On en arrive vite à la conclusion qu'une sélection est indispensable dans ce groupe, pour apporter l'émulation nécessaire à l'émergence de 2 ou 3 attelages pouvant figurer honorablement sur la scène des concours internationaux de premier plan. On n'a jamais rien trouvé de mieux dans le sport pour dynamiser les performances que d'utiliser des minimas requis. On  évitera ainsi d'envoyer au casse pipe des attelages qui ne sont pas au niveau. Encore faudrait il que la FFE/DTN entre le mot de sélection dans son vocabulaire quotidien, respecte les propres critères qu'elle même édite... et que l'on mette enfin l'accent sur le dressage, là où tout commence.

         " Oui mais il faut aussi que les meneurs se forment et sortent à l'étranger"  ne va-t-on pas manquer de me rétorquer. Sans doute, sans doute, mais il y a d'autres concours que Horst, Beekbergen, Windsor etc ... pour faire  ses gammes. La preuve François et Jérome rapportent de Kladruby des sourires.  Le plateau n'était pas celui de Horst, loin de là bien sûr,  la référence  du concours était Jiri Nesvascil. Ce dernier flirtait il y a  quelques temps avec le milieu de tableau des  résultats. Il a même été présent  je crois sur des étapes de la Coupe du Monde FEI. Les engagements à Kladruby étaient justifiés et c'est la bonne démarche. Comment peut on engager sur un concours comme Horst des attelages neufs ou sans expérience et que l'on n'a vu  que dans l'hexagone ? Que l'on ne dise pas non plus que Horst n'était pas connu. D'abord il s'agit de la 2 eme édition de ce concours, et puis en Hollande il n'y a pas de "petits" CAI-A !         

         Y a t il déshonneur à s'engager sur Kladruby, Altenfelden, Nebanice, Fabiansebestyen ou Vesces ? Moins de déshonneur que de revenir de Horst en tous cas, mais on sait aujourd'hui que le déshonneur ou le ridicule ne tuent plus ...

         Le cheval nous rappellera sans cesse qu'avec lui on ne peut aller plus vite que sa capacité à apprendre et que toutes les lacunes et entorses à son dressage méthodique se paient toujours dans le temps. Il faut laisser du temps à cette catégorie et se sortir de la tête l'objectif des JEM pour progresser sur la durée. Il y a aussi un "après les JEM" qu'il serait dommage de sacrifier par excès de précipitation.

         Une chose est certaine, mettons de l'humilité dans nos actions, nos propos, nos attitudes, nos choix. Réservons les superlatifs élogieux pour les performances  lorsqu'elles sont largement méritées, autrement laissons ça à ceux qui vendent du papier à des lecteurs non avertis. Comptez sur attelage.org pour devenir très avare de ces superlatifs pour l'avenir et ce, quelques soient les catégories.  

         Mais ce n'est que mon avis ...

JCG

 


  Commentaires
-OUh! Là ! par Ratata (23/04/2013 11:29:48)
Et pan, dans les dents...
-tout à fait d'accord... par Lovelulu (23/04/2013 21:36:42)
Totalement d'accord!
Bravo pour ce tel bel article plein de bon sens et de vérités...
Signé : un modeste meneur à 1 poney
-aurons nous de la chance? par Ulkito79 (24/04/2013 19:04:44)
toute vérité peut surprendre ou même choquer certain mais il est nécessaire d'être raisonnable dans nos prétentions a un niveau mondial.
je suis d'accord sur le nombrilisme général qui entoure l'attelage dans notre pays dès que l'on entre dans un objectif mondial.
comment croire en nos chance de réussite en préparant des attelages a 4 un ou deux ans avant l'échéance, quand nos amis étrangers sont déjà au top depuis plusieurs années.
je suis également d'accord sur les critères de sélections qui doivent êtres mis en place, avec des résultats a l'étranger car en France nos juges sont en général plutôt gentil et indulgent.
malgré cela je souhaite bonne chance a l'équipe de FRANCE d'attelage pour 2014 car il va en falloir de la chance...
-Dans d'autres disciplines.................. par NOOSPY (24/04/2013 22:20:36)
on commencerait par changer entraineur et préparateur.
-RESULTATS par BMC (25/04/2013 20:10:58)
la hierarchie est respectée, l'entraineur, le préparateur, le réfèrent est en tête devant le groupe dont il a la charge
-? par Zebulon (25/04/2013 21:40:07)
Sérieusement ?
-ok par Quartz87 (25/04/2013 10:39:21)
Je pense en effet qu il serait peut-être bon d'envisager un changement d'entraineur et de sélectionneur,tous ces stages à Lamotte et tant d'argent investie par l IFCE pour de bien faibles résultats.
De plus les concours en France sont necessaires et pourraient permettre de bien progresser si et seulement si les juges faisaient leur jugement en mettant des notes qui reflettent la réalité vrai de la présentation (sans copinage et surtout pas être juge et parti )
Comme fait exprés les concours en France fondent commme neige au soleil cette année et je trouve ça curieux surtout vu les excuses .
Bonne journée à tous et surtout continuons à aimer l'attelage
-thalys par Thalys (27/04/2013 12:01:01)
pas vraiment d'accord au sujet des concours
Pour moi c'est mieux de terminer dernier dans un concours comme Horst que 4eme dans un concours où il y a 6 participants.
Les français ne sortent pas assez en inter et c'est dans les grands concours qu'on voit son niveau
Pour moi ce n'est pas u ne honte d'être dans les derniers On est là pour s'améliorer
-Pas d'accord par Zebulon (27/04/2013 20:47:20)
Ma grand mère disait : si tu ne peux pas pisser par dessus le mur ne le fais pas, ça va te retomber sur les godasses .
-Tirons dans le même sens par Fafou (28/04/2013 20:23:57)
Eh bien moi, je pense que les stages de Lamotte ont au contraire fait progresser non seulement les meneurs qui les ont suivis mais également les accompagnants.
Quant à" l'ENTRAINEUR"(comme vous dites), je l'ai vu prendre les guides et remettre les chevaux récalcitrants dans le rang, donner des indications pertinentes de 8h du matin à 18 ou 20h, sans se déconcentrer; j'aurai donc toujours plus de respect pour lui et tous ceux qui se lèvent tôt et travaillent d'arrache pied pour s'amèliorer ,eux et leurs chevaux, que ceux qui se contentent de déverser leur fiel; je préfère les batisseurs aux bavards......
Si l'on se contente de tourner dans sa cour, on ne progresse pas....
Epris de la même passion et si peu nombreux, il vaudrait mieux TIRER DANS LE MEME SENS!!!!!!!!
Fanfan
-attention lorsque l'on veut jouer dans la cour des grands ! par JeanClaudeGrognet (28/04/2013 21:17:54)
Je comprends comme le dit Ultiko 79 que la critique peut surprendre et choquer. Mais Fafou, comme tous les sportifs qui veulent jouer dans la cour des grands, il faut s'attendre à ce que ceux qui sont à l'extérieur les jugent et avancent des critiques. Cela se voit dans tous les jours dans tous les sports et c'est normal. Le spectateur au sens large attend des résultats, il sait aussi être indulgent quand il le faut et ce qui se passe derrière le paravent n'est pas son problème. Vous savez ce que l'on dit à l'étranger nous concernant ? les français ont toujours la " french excuse " ! méditez là dessus.
-l'Eperon par Anton (28/06/2013 13:31:15)
Article repris par L'Eperon de juillet-août. Il y a aussi un article sur Saumur, FB joue du pipo.