Article proposé par Flower51, paru le 19/03/2013 13:15:36
Rubrique : L'attelage de Tradition, lu 4428 fois. 2 commentaires
Partager

Un week end à Buckingham


 

 

Buckingham

         Pour une passionnée d’attelage, impossible de visiter Londres et Buckingham Palace sans passer par les Ecuries Royales et jeter un œil aux extraordinaires voitures ! Vous remarquerez que toutes ces belles voitures  sont de couleur bordeaux, la couleur de la Monarchie Britannique.

         Suivez le guide …

La cour des écuries

Les appartements du personnel

Mais que vois-je ? des voitures !

         Une vue de la sellerie …

 

 Euh … l'entrée dans les  Ecuries Royales  est impressionnante …  " splendid ! "

Voiture à bras pour la distribution des grains

        

Une vue du manège pour le travail des chevaux Royaux …

 

 

Suivez le guide on poursuit par les voitures les plus "modestes", celles des poneys

 

 

Un joli  traineau de noël 

 

 

 

On continue par les imposantes voitures …  La Calèche de verre

 

 

         Cette calèche est souvent  désignée comme la calèche de mariage ou de la mariée. Beaucoup de mariées royales se sont rendus à l'église dans cette voiture.
         Elle a été construite en 1881 par John W. Peters & Sons, pour l’usage de Sir John Ellis Whitaker, Maire de Londres. Elle a été achetée en 1911 par le roi George V pour son couronnement.
Le terme « Calèche de verre » est utilisé pour toute calèche dont les panneaux supérieurs sont en verre au lieu d'être plein, en bois ou en cuir.
         Le panneau central sur la calèche porte les armoiries royales de l'Angleterre, tandis que les deux panneaux de côté peints illustré avec le collier de l'Ordre de la Jarretière, d'où pend George et le dragon.

 

 

Le Semi state Landau

 

         Cette calèche est un landau « Semi-State ». Les écuries royales renferment 5 landaus «  Semi-State » et 7 « State » landaus.  Les landaus «  Semi-State » sont dirigés par un postillon, alors que c’est un meneur pour les landaus «  State ».

         Ils sont principalement utilisés lorsque des ambassadeurs étrangers sont en visite à Buckingham Palace pour présenter leurs respects à la Reine. Ils sont également utilisés pour l'ouverture officielle du Parlement, les visites d’Etat et pour les mariages royaux.


Le premier Landau a été acheté par la Reine Victoria en 1838, l'année de son couronnement. Au fil des ans d’autres landaus ont été ajoutés à la collection. Le dernier ajout est le Landau de 1902, qui a été spécialement construit par Hooper & Co pour le roi Édouard VII.



         Les suspensions du Landau sont magnifiquement sculptées. Chaque lanterne a son propre ressort qui soulève progressivement la bougie à la bonne hauteur quand elle brûle.

 

La Calèche d’Etat Ecossaise

 

         C'est la voiture la plus légère et la plus brillante des voitures, mais aussi celle qui fournit la meilleure protection quand le temps semble incertain.

 

Remarquez le néon !

 

         La partie inférieure de la caisse de la voiture était celle d’une calèche de verre, construite en 1830,  commandée par le duc de Cambridge, frère cadet du roi Guillaume IV (qui régna de 1830 -37). Elle a ensuite été vendue au Comte d'Albemarle et par la suite rendu à la Reine Mary en 1920.

         En 1969, la voiture a été rénovée par la Coopérative de St Cuthbert d’Edinburgh, où les grandes fenêtres ont été installées, permettant à ceux à l'intérieur de la voiture d’être vu clairement. Deux panneaux transparents dans le toit ont également été ajoutés, laissant passer la lumière et permettant, lors d'une procession, aux gens de voir les occupants par le dessus.

         Normalement, les carrosses royaux portent les armoiries royales d'Angleterre et l'insigne de l'Ordre de la Jarretière. Exceptionnellement, cette calèche porte les armoiries royales de l'Écosse sur les portes et les insignes de l'Ordre du Chardon sur chacun des panneaux latéraux. Il y a un modèle de la couronne écossaise sur le toit.

 

 

         Bien qu'elle soit principalement utilisée par la reine pour les occasions d'Etat en Ecosse, elle est également utilisée régulièrement dans d'autres régions du Royaume-Uni.

La Calèche de la Reine Alexandra

 

         Cette calèche est utilisée pour transporter la couronne impériale et l'épée d’apparat depuis le palais de Westminster lors de l'ouverture officielle du Parlement.
         La Couronne est placée sur un coussin rouge sur un socle lumineux au centre de la voiture, ce qui la rend clairement visible lors de la procession.

 

 

         La calèche est décorée de 67 couronnes. En 1893, elle a été transformée, à partir d'une calèche de ville fermée, en une calèche d’Etat par Hoopers, fabricant de calèches pour la Princesse de Galles, qui sera plus tard la reine Alexandra.


         Les officiers de La Reine accompagnent l’attelage car il est de leur devoir d’escorter la couronne jusqu’au Parlement. Cette tradition remonte à l'époque où la couronne voyageait sur la Tamise par barge royale de la Tour de Londres jusqu’à Westminter.

 

 

La Calèche d’Etat Australienne

 

         Cette calèche a été présentée à la Reine à Canberra en 1988, année du bicentenaire de l’Australie, comme un cadeau du peuple Australien. Elle a été construite par une très petite équipe d'artisans spécialisés, qui ont associé les techniques traditionnelles avec la technologie du vingtième siècle pour produire un véhicule qui est magistralement conçu et dispose de vitres électriques et de la climatisation. C’est la première calèche d’Etat à être construite depuis 1902.


         La structure est en acier et aluminium, tandis que les roues et les suspensions sont en bois Australien.

 

         Les lampes sont fabriquées en cristal de Waterford et ont été magnifiquement taillées et gravées.


         La calèche est décorée avec les armoiries d’Australie ; un bouclier avec des symboles représentant les six Etats, soutenu par le kangourou et l'émeu.

 


         C'est la plus lourde des voitures et elle est habituellement tirée par six chevaux. Les chevaux sont conduits par des postillons, ce qui signifie que les chevaux sont montés et plutôt que d'être conduit par un cocher.

Sa première sortie officielle a eu lieu le 22 Novembre 1988, pour la cérémonie d’ouverture du Parlement.

 

La calèche d’Etat Irlandaise

 

         Cette calèche est une copie de l’original, construite en 1851 pour la Reine Victoria et son mari le Prince Albert, par John Sutton et Fils, Dublin, une entreprise irlandaise de construction de calèches florissante. L’incendie de Londres en 1911 détruisit les pièces de bois de la calèche. Mais celle-ci fut reconstruite rapidement afin de prendre part au cortège du couronnement du Roi Georges V.

 

 

         La frise dorée autour du toit de la calèche a été ajoutée lorsque la reine Victoria est devenue Impératrice des Indes en 1876. Si vous regardez attentivement, vous verrez la rose d'Angleterre, le chardon d'Ecosse, le trèfle Irlandais et un palmier pour représenter l'Inde.

 

 

          Après la mort du prince Albert, la reine Victoria a refusé d'utiliser la calèche d’Etat Dorée et a utilisé la calèche d’Etat Irlandaise pour les cérémonies d'État auxquelles elle a assisté.

         Après la Seconde Guerre mondiale, alors que la calèche d’Etat dorée était en réparation, le Roi George VI a fréquemment utilisé la Calèche d’Etat Irlandaise. Il l'a utilisée notamment pour l'ouverture officielle du Parlement et d'autres cérémonies, une tradition poursuivie par la reine actuelle.
In1960, les carrossiers Glovers, Webb & Liversidge ont transformé la calèche afin qu'elle puisse être tractée par des chevaux dirigés par des postillons, ou par un cocher.

         La calèche a été entièrement restaurée en 1988 par les artisans des Ecuries Royales.

 

         Et « last but not least », the Golden Coach, la calèche dorée, somptueuse voiture d’apparat!

         4 tonnes, plus de 7 mètres de long et 8 chevaux pour la tracter ! Cette voiture a été construite dans les ateliers Londonien  de Samuel Butler en 1762 et a été utilisée lors du couronnement de chaque monarque britannique depuis George IV.  Son grand âge, son poids et son manque de maniabilité en limite l’utilisation aux cérémonies officielles telles que couronnements ou mariages royaux. Les panneaux latéreaux ont été peints par Giovanni Ciprioni.

Panneaux latéraux  de Giovanni Ciprioni (détail)

 

 

 

         Dans la structure dorée, on remarque trois chérubins sur le toit (représentant l'Angleterre, l'Irlande et l'Ecosse) et de quatre tritons, une à chaque coin (représentant la puissance impériale britannique). L'intérieur est tapissé de velours et de satin.

 

 

 

 

 

 

         La voiture est tirée par un attelage de huit chevaux, portant le harnais rouge du Maroc. Initialement conduit par un cocher, les chevaux sont dirigés par des postillons.

 

 

 

 

         J'en reste encore bouche bée …

 


  Commentaires
-tss , tsss par JeanClaudeGrognet (19/03/2013 13:17:18)
Dis moi Fleurette tu n'aurais pas gardé la photo du beau Horse Guard pour toi toute seule ?
-visite des écuries royales par Gilou205 (19/03/2013 14:54:24)
je vous remercie pour de si belles photos.à Québec on a pas de pareil.