Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 25/11/2012 11:40:28
Rubrique : Coup de coeur, lu 1755 fois. 3 commentaires
Partager

A chacun son métier


 

Oh combien j'adhère à cet article de Catetnat !

Le monde de l'équitation est fait de "touche à tout" et pour peu que l'on tienne un peu à cheval ou que l'on mène un attelage avec quelques succès, beaucoup s'improvisent aisément dans tous les domaines, celui de l'élevage, celui du débourrage, du travail du jeune cheval, ou encore de juge, ou d'enseignant ! J'en connais même qui sont d'excellents meneurs amateur ou élite et qui ne sont jamais capables d'amener un cheval au niveau supérieur. A chacun également ses dons et son niveau d'incompétence. Il n'est pas de frontière à l'évidence entre toutes les fonctions que le monde du cheval nécessite, et il n'est pas anormal de s'intéresser aux métiers et aux connaissances des vrais experts. Là où ça dérape, c'est qu'en l'absence de repères et de connaissances le "pov  péquin ", qui croit s'en remettre à un expert, sans en avoir conscience, s'en remet à la chance.

JCG

"-"-"-"-"-"-"-"-" 

Un jeune veut devenir moniteur d'équitation. Quelles sont les exigences ? D'abord être un bon compétiteur, une personne capable d'exprimer le potentiel d'un cheval.

 

La science du contact, de l'explication claire, du « je prends par la main un petit bout de chou qui est tout intimidé pour lui faire découvrir un monde », c'est la cerise sur le gâteau....

 


  Commentaires
-Que de vérité et de bon sens dans ce billet.... par Morinj (25/11/2012 08:13:40)
Ceci est loin d'être spécifique à l'équitation...!
Ce billet s'applique à de nombreux problèmes techniques. Dans le domaine de la recherche qui est le mien, à l'instar du domaine de l'équitation, ce sont souvent les chercheurs ou professeurs d'université les plus brillants qui sont le plus dépourvus du sens pédagogique et déconnectés des réalités du fonctionnement.
Mais comme partout il existe des exceptions à la règle et c'est bien heureux.
Dans le domaine de la compétition automobile, cela est encore plus net, le pilote ne fait ni l'ingénieur ni le mécanicien...!
la liste pourrait être ainsi très longue!
-ne confondont pas par Mercurejimbo (27/11/2012 11:32:52)
ne confondons pas l'éleveur de chevaux de courses trot ou galop professionnel et l'amateur qui pour son plaisir fait pouliner sa jument sans avoir de but de
gagner quoi que ce soit
en ce qui concerne la pédagogie de l'enseignant que ce soit en équitation ou ailleurs il est sur que ce n'est pas parce que l'on est un champion que l'on est un bon pédagogue
ceci étant écouter les champions et essayer de comprendre et d'apprendre a leur contact n'est pas inutile non plus
-enseigner par Jelo (27/11/2012 12:17:31)
l'idée de transmettre me semble indissociable tout de même du préalable "savoir faire ou avoir su faire"