Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 08/09/2011 08:07:46
Rubrique : Interviews, lu 3566 fois. 2 commentaires
Partager

Portrait: Jan Nijs, '' l'humour une fois''


 

 

 

JAN NIJS (Bel)    

 

         Jan Nijs (prononcez  "yanne ness" avec la voix qui descend sur le ness),  est un meneur belge à 4 poneys très connu sur les concours internationaux. Il est aujourd'hui l'une des meilleures chances de la Belgique en attelage à 4 poneys avec  Tinne Bax  ou Mia Allo dans cette catégorie: 3 attelages  qui réussissent  très bien.

CAI Deurne 2009

         Les derniers concours de Jan Nijs cette année  sont Bréda (4 ème) et Le Pin (1 er).  Jan est du genre jovial. On dit que les belges ont l'humour permanent,  Jan en est un exemple, il suffit de passer 5 mn avec lui et vous aurez du mal à le suivre. 

         C'est un soir à Bréda que j'ai fait un peu plus sa connaissance, invité avec une insistante gentillesse parce que j'avais laissé Jan brancher  l'électricité de sa caravane sur mon enrouleur. La friteuse était en marche lorsque je suis arrivé, Chantal a fait chauffer des frites et on a passé la soirée à refaire le monde de l'attelage. C'est ainsi que j'ai appris que Yan était éleveur de poneys, un croisement de welsh et d'arabe qu'il a créé et développé … maintenant l'origine est "qualifiée" et il en est légitimement très fier. Boy son étalon qui a maintenant 22 ans, est un arabe pur de souche. Il a toujours eu des poneys à l'attelage, quand il était enfant aussi.

L'autre activité de Jan c'est d'enseigner.  

 

         Ce n'est pas l'école allemande ou hollandaise qui l'a formé. C'est avec un écuyer de Saumur, Monsieur Alain que Jan à vraiment découvert l'Equitation. Il y  a consacré sa vie en devenant instructeur après avoir fait son éducation à Gesves. Il fera de l'Obstacle d'abord, mais aussi du Complet et du Dressage avant d'arriver à l'Attelage de compétition.

 

         Chez lui pas question de travail en reprise, c'est individuellement que l'on travaille " "parce que l'on ne peut faire passer des sensations qu'en étant proche du cavalier, quitte à prendre les rênes ou les guides si besoin. Un instructeur doit pouvoir obtenir ce qu'il demande à son élève et lui rendre le cheval ou le poney de manière à ce que l'élève perçoive les différences et le but à atteindre".  Jan se déplace ou bien les gens viennent chez lui avec leurs chevaux ou leurs poneys, mais ils peuvent aussi monter les chevaux de la maison.

         L'attelage il connaissait déjà avant sous d'autres formes: débourrage de chevaux aux travaux de la ferme et promenade avec les enfants. Vient le jour où il participe à un petit concours local avec Boy justement. Jan voit tout de suite l'intérêt pour son élevage. L'attelage va lui permettre de vérifier que ses produits auront un bon mental et que l'éducation qu'il donne aux poneys est juste. Les débuts en compétition se feront en paire, il sera Champion de Belgique il y a 10 ou 11 ans de cela.  

 

 

             

 

         Mais le meneur aspire à gravir les échelons. A cette époque les concours internationaux ne concernaient que la catégorie 4 poneys et justement il y en avait un à Emsdetten, pas trop loin en Allemagne ! Il y avait à cette époque 2 très bons meneurs belges, Mia Allo toujours en activité et Flérakers, ils étaient toujours dans les 5 premiers. Il met en route un attelage à 4  avec d'autres poneys de son élevage. Jan est un autodidacte du menage à 4 poneys. Il va s'appuyer sur ses connaissances équestres car le cheval monté ou attelé "c'est du pareil" et il va décrypter la technique du menage à 4 en regardant inlassablement des vidéos de Tjeerd Velstra.

         Encore aujourd'hui Jan observe tous les meneurs. Il analyse, observe et prend constamment des notes: " il y a plusieurs écoles, mais avec des chevaux ou des poneys de sang, c'est avec la patience qu'on les éduque, pas avec une main dure. Il faut savoir céder… Aujourd'hui je progresse grâce à la vidéo. Mes enfants (1 garçon et 1 fille) ont été éduqués sur les principes d'une équitation juste, et sont capables de me donner les bonnes indications lorsque je m'entraîne. Ils  sont aussi mes grooms, ils me connaissent aussi bien qu'ils connaissent les poneys. Il y a un lien par devant et par derrière lorsque je suis sur la voiture ! " Chantal son épouse préfère rester à pied, mais si besoin pour le dressage elle peut enfiler la redingote.

         On pourrait penser que Jan préfère avant tout le marathon tant il est performant sur ce test. Mais en réalité c'est le travail de base sur les chevaux et poneys qu'il affectionne.

 " j’ai la conviction que mes  élèves Laurens et Mexx vont participer au championnat du monde single cheval l’année prochaine."

Résoudre les problèmes les plus difficiles le passionne. Tout cela correspond bien à son esprit fait de convictions et d'observations permanentes. Il préfère la ténacité à chercher à résoudre les problèmes que de changer les poneys. "J'observe mais je ne juge pas les autres. Par contre avec moi-même je me juge sans pitié et même méchamment."

          

 

Dressage à Bréda  2011   http://attelage.org/f_video_read.php?id=4782

Le Pin 2011 obstacle 3 http://attelage.org/f_video_read.php?id=4574

Bréda 2011 obstacle 3 http://attelage.org/f_video_read.php?id=4788

Bréda 2011 obstacle 5    http://attelage.org/f_video_read.php?id=4789

 

         Jan Nijs a aujourd'hui plutôt très bien réussi dans la compétition. Son école est une bonne école pour ceux qui veulent apprendre ou se perfectionner. Une école de classicisme et d'humilité qui sait allier rigueur et bonne humeur, où le poney doit apprendre "dans la douceur et la patience".

JCG

 Jan NIJS

Waterschaapstraat 14

1570 Galmaarden ( Belgique)

 

00 32 477 66 51 79

 

 

 

Finissons par un peu d'humour puisque nous sommes en Belgique !

 

 


  Commentaires
-Contact ? par Aviateur (08/09/2011 11:53:57)
Est-il possible d'avoir le maïl de monsieur Nijs.Merci
-ok par JeanClaudeGrognet (08/09/2011 12:21:27)
sur votre messagerie a.o