Article proposé par Flower51, paru le 27/04/2011 19:39:59
Rubrique : Interviews, lu 3768 fois. Pas de commentaires
Partager

Portrait de Louise Georges


 

 

A 18 ans, Louise Georges fait une entrée remarquée dans le monde de l’attelage en simple. La nouvelle arrivée au sein de l’équipe de France ne manque pas de sang froid !

 

Cliquez sur la photo pour voir l’attelage dans l’obstacle 6 d’Evreux

 

Cavalière chez Fabrice Martin, en Normandie, elle voit arriver il y a 6 ans un jeune arabo-boulonnais de 3 ans, Oural de Vincelles. Même « s’il ne payait pas de mine au début », c’est un véritable coup de cœur ! Malheureusement, Oural n’a pas la carrure pour faire du complet à un niveau performant, et il est alors promis à un avenir de cheval de ballade. Mais c’est sans compter la passion de l’attelage de Fabrice, qui sait si bien la transmettre. Oural et Louise apprennent alors la discipline ensemble. 

 

 

Une autre marque des élèves de Fabrice : leur polyvalence équestre. Louise sort aussi en concours de dressage et de complet. Mais c’est en attelage qu’elle aspire aux plus hauts niveaux.

 

Cliquez sur la photo pour le  dressage de Louise à Evreux

 

Les concours vont s’enchaîner, club, amateur et les premiers pros. Louise est reconnaissable de loin, notamment au marathon où sa position est toujours irréprochable, même au plus fort de l’action !

 

C’est Marion Duchêne qui monte avec elle dans la voiture, et l’accompagne sur toutes les épreuves.

 

Oural est un cheval craintif mais énergique dans le travail. Et comme tout cheval de ce tempérament, il fait de bons résultats au marathon, mais cela le pénalise au dressage. C’est ce qui peut expliquer que le marathon soit l’épreuve de prédilection de Louise. Et cette année, avec sa nouvelle voiture, elle se sent plus en sécurité et se fait encore plus plaisir.

 

 

En tous cas, elle a le caractère pour aller très loin. Elle aborde les grandes échéances de façon objective et détendue, faisant preuve d’une grande maturité. Certains pourraient la voir comme « la petite jeune » qui vient coiffer au poteau les grands habitués de la discipline et être désagréable. Cela ne la touche pas, et elle reste concentrée sur ses objectifs.

 

Difficile de concilier une année de terminale ES (Sciences Economiques et Sociales) avec les impératifs liés au travail d’un cheval de haut niveau. Par exemple, Louise est privée de CAI de Saumur, parce qu’elle passera le Bac ! Heureusement, Oural n’est pas très loin de chez Louise, et elle peut aller le travailler le soir et le week-end, attelé ou monté.

 

Evreux 2011 – photo Pixel Visuel

 

 

Cette première sélection en équipe de France marque le succès du travail de Louise et Oural. C’est une très bonne motivation pour traverser la France entière jusqu’à Pau ! Anne-Violaine Brisou tient parfaitement son rôle de chef d’Equipe, et encadre les deux nouvelles, Louise Georges et Marion Vignaud.

 

Souhaitons à Louise d’aller défendre les couleurs françaises aux Championnats du Monde  l’année prochaine !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  Commentaires