Article proposé par Renata, paru le 15/03/2011 07:43:06
Rubrique : Culture générale, lu 3059 fois. 6 commentaires
Partager

Le cheval sous l'Occupation


 

 

Les temps sont durs ?

 

         Habitués que nous sommes à appuyer sur un bouton pour s’éclairer, se chauffer, s’informer, se préparer un café ou… se servir de carburant, il nous paraît inconcevable de vivre autrement.

 

         Je ne sais pas pour vous, mais je me suis toujours dit qu’il pouvait y avoir une utilité à savoir s’occuper d’un cheval et à savoir mener.

         Et le futile aux yeux de ceux qui ne savent pas, prend une toute autre signification quand une promenade attelée en ville révèle la solution à des piétons, aussi automobilistes : « ben ça c’est pratique, quand on voit le prix de l’essence ! ».

 

         Du coup, j’ai retrouvé ces photos parisiennes de la période 1939 - 1945, glanées sur la toile.

         La pénurie était partout, c’était le temps de la débrouille, pour se nourrir, se vêtir et se déplacer.

         La vie continuait.

 

          Alors, les chevaux sont revenus dans la ville, avec l’imagination que créée la nécessité.

 

    

 

         Très classique, tout y est : le cheval en tonte de chasse, le fouet bien main, gants, coiffures, tablier, lanternes.

 

 

 

 

 

         Les saisons étaient bien marquées,  distribution de marrons chauds, ou d’eau !

 

 

         Plus surprenants, ces modèles hybrides, coupé (vraiment coupé !) décapoté, fiacre ou cab, à défaut du taxi au gazogène.

 

 

 

 

 

         Le chic parisien n’était pas surfait, même en période de rationnement.

 

 

 

 

 

Les enfants, insouciants, s’amusaient de peu de chose.

 

 

 

 

Comme en 1908…

 

 

 

 

         Les chevaux ont toujours été à nos côtés. Ils le seront encore longtemps.


  Commentaires
-retour dans le passé par Fauch (15/03/2011 21:19:55)
Merci pour ce retour dans le passé. même si l'époque fut dur.
Avec les prix des carburants à la pompe nous risquons d'être obligé d'aller travailler en voitures hippomobile nous aussi !!!
-J'aime par Sissy (16/03/2011 08:16:46)
je suis toujours ravie, par vos reportage, si bien écrie et toujours très intéressent.
C'est un vrai plaisir.
Merci Rénata
-bravo par Jazzpote (16/03/2011 12:52:05)
oui bravo pour ces photos et ces souvenirs qui risquent de redevenir plus présents.
Le terme "coupé" utilisé pour les automobiles vient du terme "coupé" pour les voitures hippomobiles bien sur.
Pour les jeunes enfants qui jouent aux petits chevaux de bois sachez qu'au concours de PAU (les différents concours) et Tarbes une personne vient faire un stand avec de vieux petits chevaux de bois à roulette et à pédale et que c'est un vif succès toujours de nos jours auprès des enfants (et des parents)
-Le cheval sous l'Occupation par 2guides (17/03/2011 17:23:44)
Merci pour ce bon reportage émaillé d' excellentes photos !
-Les privations par Jasko (17/03/2011 19:34:28)

J'etais encore enfant mais je m'en rappelle...C'est emouvant
-le hasard de l'historique fait bien les choses par JeanClaudeGrognet (14/04/2016 09:40:41)
article toujours aussi agréable à relire