Article proposé par Power, paru le 28/02/2008 07:45:37
Rubrique : Communiqués, lu 793 fois. Pas de commentaires
Partager

Les raisons de l'absence de l'Allemagne au Junior World Trophy


 

Est ce une surprise de voir la non participation de l'Allemagne et de la Hollande ?

A dire vrai, non, on connaît  la position de la FN allemande mais il y a quelques éléments à connaître pour mieux appréhender cette annonce.

   1. Il y a un réel enthousiasme des Jeunes Meneurs Allemands pour le JUNIOR WORLD TROPHY; le monde de l'attelage est tel, que l'essor du Trophée a suscité un intérêt majeur outre-Rhin.
Le monde de l'attelage allemand est partagé :

- les "POUR" avec en chef de file un meneur à 4 chevaux et l'Entraîneur poney qui lui aussi voit d'un bon oeil la création d'évènements Internationaux Juniors, avec l'Association Allemande des Meneurs & Cavaliers présidée par Rolf SCHETTLER (présent à GENEVE)

- les "CONTRE" avec là aussi un (ancien) meneur à 4 chevaux
La particularité est, que ce dernier bénéficie d'une "oreille plus attentive" de la part de sa fédération nationale ou égard à sa présence au sein de la Commission Attelage à la FEI. Il est donc  logique que la FN allemande ait retenu son point de vue

 

A ce jour, une vive  réaction  des parents des enfants susceptibles de partir à Stadl Paura  s’oppose à la FN Allemande ...

    2 . N'oublions pas  dans le contexte  que les opposants avaient soutenu, défendu ou présenté  les modifications réglementaires instituant un âge de 14ans pour mener en CAI (poney) & 16 ans (1 et 2 chevaux) 18ans (4chevaux) sans tenir compte de la spécificité "Junior" . De ce fait l'essor pris par le Trophée International, porte ombrage à cette conception qui n’est pas la notre. Il nous parait inconcevable et dangereux de faire participer des jeunes sur des épreuves conçues pour des adultes.

 

         Les membres de l’ICKD et moi-même sommes donc très  tristes pour les Jeunes Meneurs allemands et néerlandais qui se préparaient depuis des semaines avec énergie pour "VIVRE LE JUNIOR WORLD TROPHY" en Juillet prochain. 

 

 
Cela aura-t-il une incidence sur l'avenir du JUNIOR WORLD TROPHY ?        

Non bien sûr, tant l'enthousiasme est grand à travers les différents continents puisque des relations étroites se sont tissées au niveau des continents américain (USA, Argentine, Canada et Chili), océanien (Australie) & même africain (Maroc).

         Compte tenu des réponses et des propositions faites pour recevoir les prochaines éditions du Trophée, la sérénité est de mise et je serais là aussi tenté de dire "tant pis pour eux, la fête sera belle tout de même, et avec plus de 10 à 12 nations, cela sera l'évènement majeur au Monde de l'Attelage Junior.

         Nos amis autrichiens se sont suffisamment impliqué pour le JWT et soyons certains que cette édition sera une réelle réussite. Il est à noter un aspect primordial: ce Trophée Amical est issu de l'initiative de l'ICKD et c'est à ce titre qu'il a été demandé aux FN d'envoyer un Représentant Officiel (pris en charge par le représentant de l'ICKD dans chaque pays...) pour venir voir, observer, discuter avec les Jeunes Meneurs, le Jury, les Organisateurs, la Presse et pourquoi pas aussi les spectateurs durant les 4 jours de concours.

         Ces représentants Officiels seront également conviés à des séances de travail avec l'ICKD afin d'étudier TOUS ENSEMBLE un avenir serein & radieux à l'Attelage International Junior.

Quelles relations avez vous avec les instances internationales ?


         Ce que ne savait certainement pas nos amis germaniques, c'est que la FEI a décidé d'envoyer une mission d'observation ( de 3 personnes) à STADL PAURA cet été et c'est avec honneur et plaisir que nous les recevrons tous, en leur présentant le Trophée, son présent et son futur.

        

         Bien sûr, c'est le futur qui nous importe avec l'ouverture aux catégories "Chevaux" pour TURIN 2010; je serai d'ailleurs à TURIN en avril prochain pour visiter les sites du 4è Trophée International.

 
Nul doute pour STADL PAURA, cela sera un "Grand Moment" de sport, d'amitié et aussi et surtout de travail

 
Patrick DUBRULLE, Président de l'ICKD

 


  Commentaires