Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 21/11/2018 08:16:29
Rubrique : Informations générales, lu 538 fois. 2 commentaires
Partager

JEM: c'est la fin ?


 

 Ingmar Devos (photo FEI)

         Le président de la Fédération Équestre Internationale, Ingmar Devos a manifesté son inquiétude lors de l’Assemblée générale qui s’est tenue à Bahreïn ce week-end. La FEI a décidé de lancer un appel à candidatures pour l’organisation des championnats du monde dans chacune des huit disciplines séparément.

         Aucune candidature n’est assez réaliste et sérieuse pour que la FEI puisse l’accepter. Le 7 novembre dernier, Ingmar Devos faisait déjà part de ses craintes :

         « nous devons avoir le courage de regarder l’avenir de nos Jeux Équestres Mondiaux et de nous demander si ces derniers restent le meilleur format à notre époque. Il est de plus en plus difficile de trouver des organisateurs capables d’organiser un événement de cette taille »

         Vers la fin d’un événement pluridisciplinaire ?

         Pour rappel, les JEM est un championnat qui rassemble toutes les disciplines reconnues c’est-à-dire la voltige, le reining, le concours complet, le dressage, l’endurance, l’attelage, le saut d’obstacles et le para-dressage sur un même site. Son organisation est donc particulièrement complexe. En témoigne les derniers jeux de Tryon (Etats-Unis) en septembre qui ont fait couler beaucoup d’encre. Cependant, la réunion de ces huit sports équestres sur un même terrain offre une vitrine importante pour la promotion de l’équitation.
Malheureusement comme aucun dossier semble suffisamment solide la FEI a décidé d’abolir les JEM jusqu’en 2026. Cependant, la candidature d’un pays voulant organiser des jeux pluridisciplinaires sera toujours prise en compte et même privilégiée : « le bureau a approuvé à l’unanimité l’ouverture d’une procédure de candidature pour des championnats du monde dans toutes les disciplines pour 2022, mais avec une préférence pour les offres multidisciplinaires ».

         Un événement capital

         Les JEM se déroulent deux ans avant les Jeux Olympiques et servent ainsi de qualifications pour ces derniers. Par exemple, l’équipe de France de concours complet a été qualifié pour les prochains jeux qui se dérouleront à Paris en 2024. Cependant, l’équipe de France de saut d’obstacles a manqué sa qualification et compte sur les prochains JEM pour pouvoir représenter la France sur son propre terrain ! L’enjeu est donc de taille …

         Les éventuels candidats ont jusqu’à février 2019 pour déposer leur dossier à la FEI… La course à la montre est lancée !

source vl-media.fr

 


  Commentaires
-Pour compléter avec les conclusions concernant l'Endurance à Tryon par JeanClaudeGrognet (21/11/2018 08:21:53)
https://m.leperon.fr/articles/i/100193/endurance-tryon-les-premieres-conclusions-rendues?fbclid=IwAR3bqr4T-G_rmBvZceLlEOHN9fYEYw-4qhfS-ge-KMA7OZceh7DSfX1ST90
-Attelage: JEM et JO par Toto (21/11/2018 09:23:25)
Les épreuves d'Attelage n'existent pas aux J.O., mais il y en a aux J.E.M., qui sont organisés en fonction des J.O. . . . on se mord la queue ! Idem pour d'autres disciplines.