Article proposé par Toto, paru le 31/05/2018 08:15:26
Rubrique : L'attelage de Tradition, lu 975 fois. 3 commentaires
Partager

J'ai mené une trige à CUTS


 

21ème Concours International de Tradition, à Cuts

 

19 & 20 Mai 2018

 

Récit concernant un des 50 participants

 

         De 2014 à 2017, j’ai sorti presque chaque année mon ‘bicorne’ dans des C.A.I. de Tradition. Pour cette année, j’ai eu envie de changer un peu.

 

 

Le bicorne à Rambouillet en 2014

 

         L’année dernière est paru sur attelage.org un article, fort bien documenté, listant les différentes formes d’attelage possibles: or j’ai remarqué que la trige n’y était pas mentionnée. La trige romaine (un brancardier et deux volées en paire; rien à voir avec le quadrige) figure pourtant dans le dictionnaire Larousse, avec une représentation claire, et j’ai moi-même déjà attelé de cette manière en 1995 et 1996: à l’époque, je n’avais qu’une grosse balance, et mes bricoles n’étaient pas munies de cravates, si bien que cette balance avait tendance à frapper les antérieurs du brancardier. J’avais fait un nouvel essai en 2014, avec une balance plus légère et une bricole avec cravate, et constaté que cela allait beaucoup mieux.

 

         En 1978 j’avais eu l’occasion d’acheter un petit pill-box ancien (à 2 roues) pour poney. Je l’ai reverni, j’y ai fait ajouter un frein traditionnel, j’ai cassé les brancards vermoulus, je les ai changés et je m’en suis ensuite peu servi, et parfois dans des conditions difficiles. En 2013, Jean-Luc et Marie ont décidé de le restaurer; pour ne pas être en reste, j’ai refait le garde-crotte et un coussin de guides en cuir, et revu ses harnais. Depuis, cette voiture, devenue belle et fragile, ne servait plus du tout. C’est cependant, parmi les voitures traditionnelles que je possède, la seule qui puisse convenir (mal, car beaucoup trop basse) pour un attelage en trige.

 

 

         C’est ainsi que j’ai décidé de présenter une trige cette année au CIAT de Cuts. J’ai apposé des entourages de cuir autour des brancards, ainsi qu’autour des lanternes, et j’ai confectionné pour le brancardier une bricole spécialement renforcée autour de son anneau de devant, auquel est fixé la balance.  J'ai ainsi prouvé que cette formation existe, et qu'on peut faire un routier escarpé avec.

 

           

 

Les épreuves :

           Présentations: les juges ont été peu loquaces: aucun commentaire de l'espagnol; un seul mot de commentaire du juge français ('pieds', probablement pour indiquer que les poneys n'étaient pas ferrés, bien qu'il leur ait attribué une bonne note); quelques commentaires plus précis (en anglais) du juge allemand: 'very unusual turnout', 'clothes not adapted to occasion', ... Un chapeau melon (peut-être marron) aurait probablement mieux convenu, mais je ne voulais pas trop m'éloigner du style indiscutablement campagnard de ma voiture et des harnais en bricole; Philippe était  probablement le seul groom à porter une bombe.

 

           Routier de 15km: j'ai constaté que la région était beaucoup plus escarpée que ne le laissait croire le terrain de concours; notre frein (patins en bois, commande à manivelle) s'y est manifestement usé. Un seul point de contrôle a été raté, le verre: les volées ont fait un écart à la vue du présentoir, je les ai ramenés dessus, mais (menage à une seule main exigé sur ce passage) je n'ai pas pu redresser ensuite.

 

           Maniabilité: nous avons fait 2 fautes dans le temps. A la porte n°1, tandis qu'Oslo (volée gauche) sautait le plot de gauche, la voiture roulait sur celui de droite; Tornado (volée droite) a touché un plot dans la porte n°6: la largeur des portes était calculée en fonction de ma voiture de 1,22m, ce qui est relativement étroit pour faire passer une paire de volées.

 

 

            Conclusion concernant la trige:

         À demi-mots, tout ce qu'on m'en a dit ressemble à ce que m'a déclaré franchement André GRASSART (ancien secrétaire général de l'AFA) et qui rejoint mon opinion personnelle: c'est rigolo de présenter un tel attelage, c'est très bien de l'avoir fait et celui-ci est tout à fait présentable, mais j'ai l'air d'un crapaud sur cette voiture beaucoup trop basse, et l'expérience ne sera probablement pas à renouveler. Je n'envisage pas d'acheter une voiture ancienne plus haute (certainement très difficle à trouver) dans l'unique but de participer en trige au concours de Cuts, d’autant plus que je possède déjà d’autres voitures traditionnelles que je peux y présenter avec d’autres formes d’attelage.

 

 

         À Cuts, j'ai rencontré de nombreuses personnes et abordé différents sujets.

 

            Vocabulaire : Le ‘bicorne’ (dont je ne connais toujours pas le nom exact): notre voisin de parking polonais (qui attelait en évêque) avait sur son camion une grande photo de bicorne et le l'ai interrogé à ce sujet; ce n'était pas très facile car il ne parlait que polonais, et un de ses grooms traduisait un résumé en anglais. Il m'a dit que son attelage ressemblait un peu à une unicorne, un peu à un tandem, mais que la formation d'ensemble n'avait pas de nom, et qu'on lui donnait celui qu'on voulait (je m'attendais à ce qu'il me donne un nom polonais, mais il ne m'en a indiqué aucun). Cette rencontre a cependant de l'importance, car c'est la première fois que j'ai rencontré (fut-ce dans la littérature) un tel attelage autre que le mien.

 

         Vocabulaire : L'arbalète, the unicorn, l'unicorne, la trige ou autres: plusieurs conceptions s'opposent:

           - Christian de LANGLADE affirme que l'unicorn (terme britannique) et l'unicorne désignent ce que j'appelle arbalète (deux timoniers + un troisième cheval en volée); il a placé mon attelage (un brancardier + 1 paire en volée) dans la catégorie 'arbalète'. La trige ne fait pas partie de son vocabulaire.

            - Yves DAUGER, expert en voitures hippomobiles, adopte la même classification que moi: j'ai mené une trige, l'arbalète et l'unicorne étant synonymes.

           - Tout le monde semble s'accorder pour dire que la 'grande arbalète' est la même formation que la poste hongroise, à savoir 2 timoniers et 3 volées.

           - À Cuts, il y avait une catégorie nommée 'Winchester', appelée d'habitude plus fréquemment 'attelage d'évêque' ou 'attelage en évêque' (3 chevaux côte à côte, avec 2 timons): il parait que c'est l'évêque de Winchester qui en a lancé la mode ...

 

Emmanuel  VANTROYS


  Commentaires
-appel par Jasko (31/05/2018 21:33:13)
je souhaiterais avoir les coordonnées de Mr VANTROYS.....car ce sujet m'interesse et me donne gout...
-Coordonnées par Toto (05/06/2018 18:14:49)
evantroys@free.fr / 03.44.58.04.51 / 06.07.24.71.72
-Info par JeanClaudeGrognet (01/06/2018 10:34:47)
Il existe une messagerie interne du site avec réponse immédiate, à la disposition des membres identifiés.
Cette messagerie se trouve sur la page d'accueil, colonne de droite sous la carte de France
Lorsqu'un message vous est destiné, vous recevez un message d'avertissement sur l'email sur lequel vous vous êtes identifié sur a.o, et le titre "Message" devient rouge (rafraîchissement de la page)
J'utilise fréquemment cette messagerie avec quelques membres. Elle est très pratique.