Article proposé par IFCE, paru le 12/06/2015 13:15:08
Rubrique : Communiqués, lu 2157 fois. 9 commentaires
Partager

Fin du partenariat entre Benjamin Aillaud et l'IFCE


 

Benjamin Aillaud a informé la direction générale de l'Ifce que ses obligations professionnelles ne lui permettaient plus de réaliser, en tant que meneur à quatre chevaux, les objectifs sportifs auxquels il s'était engagé vis-à-vis de l'institut : notamment une participation aux championnats d'Europe. D'un commun accord, les deux partenaires ont décidé de mettre fin au partenariat engagé depuis près de 3 années. La cavalerie mise à la disposition du meneur est restituée ce jour à l'Ifce.


  Commentaires
-Bilan par JeanClaudeGrognet (12/06/2015 13:25:38)
Maigre bilan pour des investissements humains et financiers engagés pour les JEM et l'avenir des teams ! Retour à la normal, un sponsorisé a des obligations vis à vis de ses sponsors surtout lorsqu'il s'agit d'argent public. La rigueur de la nouvelle direction de l'IFCE me va bien.
-Rigueur? par Bergerie (12/06/2015 14:25:20)
Commentaire réducteur et partisan! Concernant les relations du sponsor et du sponsorise selon moi. C'est bien le sponsorise qui a informé le sponsor.
Il est rassurant de lire que sesl obligations professionnelles priment sur le reste.
Quant à la rigueur de l'IFCE si celle-ci s'appliquait dans tout les registres qui l'a concerné cela se saurait.
Voilà une institution de prestige qui n'a quasi plus de raison d'être si ce n'est le prestige d'une Gloire passée, et le maintien de traditions dépassées.
A souhaiter que les bénéficiaires actuels et futurs? de la générosité de l'IFCE sioient a la hauteur des sommes et des moyens humains consacrés.
Je ne comprends pas comment l'on peut encore aujourd'hui attribuer des moyens publics à des fins sportives.
Ceci... *****
*** " la suite est supprimée les commentaires politiques ne sont pas autorisés sur le site .. . merci JCG"
-Je confirme par JeanClaudeGrognet (12/06/2015 16:13:35)
Je suis 'partisan" d'obligation de résultats sur un contrat d'objectifs. Les questions professionnelles n'ont rien à voir là dedans.
-Difficile par JACKY (12/06/2015 16:36:32)
Difficile de prendre des positions quand on n'a pas le contrat sous les yeux ! Des obligations professionnelles ne priment sur rien s'il y a un contrat ne le précisant pas comme "sortie". Si la rupture (car si j'ai bien compris il y a rupture) est "d'un commun accord" il n'y a cependant pas de problème ... ce qui ne veut pas dire que chacun part avec un "bénéfice" identique et qu'il n'y a pas une partie lésée... bis repetita: pour en juger il faut lire le contrat...
-rigueur?? par Fusee (15/06/2015 22:50:11)
Il sera surtout dommage de ne plus voir le meilleur meneur français sur les terrains de concours. Quant à la "rigueur" de l'IFCE, ça laisse songeur...On ne doit pas avoir la même définition du mot rigueur. Benjamin Aillaud est trop doué et pas assez politique pour l'IFCE, il ne doit pas non plus avoir la même définition du mot "rigueur" que l'IFCE.
Camille Salge et Pascale Berger
-SVP par JeanClaudeGrognet (16/06/2015 08:10:56)
Merci de rester sur le sujet ''sport et sponsoring''.
-stupide par Anton (16/06/2015 11:51:51)
Comment qualifier de tels propos sur une institution qui a mis à disposition, 12 chevaux et le pouce ! Que je sache le retour sur investissement n'est pas flagrant. Bravo pour l'encouragement au sponsoring!
-stupide ou pas par Fusee (16/06/2015 12:13:58)
Je parlais bien de sponsoring. Quels sont les critères pour choisir les sponsorisés? Que le talent n'en fasse pas forcément partie, je comprends, c'est un critère subjectif. Mais alors quels sont les critères objectifs? Qui décide? Comment choisit-on les sponsorisés? A quelle hauteur les sponsorise-t-on? Finalement , la question est: Comment L'IFCE dépense-t-il notre argent? Cela ne me parait pas si transparent. Que vous trouviez qu'avoir sponsorisé ce meneur est un choix discutable, je peux l'entendre, mais que vous mettiez en avant la rigueur de l'IFCE, là, ça ne passe pas.
-vous savez lire ? par JeanClaudeGrognet (16/06/2015 13:47:28)
"La rigueur de la nouvelle direction de l'IFCE me va bien."