Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 25/06/2014 07:17:39
Rubrique : Coup de coeur, lu 1358 fois. 8 commentaires
Partager

Dressage ou dressage ?


 

Voilà un article dont je ne partage pas le point de vue.

Si le point de vue de l'auteur, tant pour le Dressage que pour l'Attelage peut se comprendre pour des épreuves Club ou Amateur, il en est, pour moi tout autrement plus l'on grimpe dans la hiérarchie des épreuves.

Et vous qu'en pensez vous ?


  Commentaires
-oui par Larghetto (25/06/2014 07:55:05)
article effectivement curieux et contestable. d'autant plus que la photo montre un cheval attelé de type kwpn-tp, race sélectionnée depuis longtemps pour l'attelage . et le brillant n'exclut pas la précision dans les figures ...
-tout a fait d'accord par Mercurejimbo (25/06/2014 11:52:43)
je suis tout a fait d'accord avec cet article même en club et en amateur la tendance est aux chevaux allemand ou hollandais pour ceux qui veulent gagner
seuls ceux qui font des concours pour le plaisir gardent encore des chevaux différents
et je ne vous parle pas des chevaux de traits ou des meneurs alignent des franches montagnes contre des percherons ou des cobs
-rien que mon avis.. par Citron10 (25/06/2014 16:07:59)
Mercurejimbo il me semble que le champion de France amateur en titre est un "trotteur", il n'en est pas moins vrai qu'un meneur qui engage en concours "pour le plaisir" réduit ses chances de gagner quelque soit le cheval .. Pour les Franches montagnes, acheté un cheval né en France et vous ne pourrez l'engager en SHF qu'en cheval de trait, il a donc bien sa place dans cette catégorie et dans le strict respect du règlement.. Et le plus souvent en compétition amateur aujourd'hui la vitesse de la mania est la même pour les chevaux de traits, chevaux de sang et poneys.. Forcement compliqué pour un cheval lourd et c'est bien dommage..
-Sport ou pas par JeanClaudeGrognet (26/06/2014 08:48:53)
Le sujet posé par technique d'Elevage est le suivant: faut il faire abstraction des qualités du cheval, de ses allures et de son brio pour ne juger que de sa bonne utilisation . Cette question ne peut se poser dans le sport dont l'essence même restera toujours la recherche de la performance et la course à l'armement. Certains vont même au delà des limites avec le dopage.
Si l'on veut faire autre chose n'appelons pas cela du sport, mais de " l'utilisation classique" dans laquelle se retrouveront tous ceux qui se retrouvent dans d'autres activités équestres. Comme je l'ai dit plus haut , pour moi les premières épreuves se conçoivent comme des épreuves où la dominante pédagogique est fondamentale. Dès lors où l'on entre dans des épreuves supérieures et internationales cette notion disparait au profit de celle de la performance.
-performance ET élégance par Larghetto (26/06/2014 19:29:37)
et cette notion de brillance en dressage a toujours existé, les compétiteurs ont toujours recherché les chevaux les plus "chics"
-1 an après par JeanClaudeGrognet (16/11/2015 10:15:02)
Pas de changement d'opinion de ma part. Nul n'est obligé de suivre les orientations de la FEI en matière de Dressage. Ceux que ces orientations rebutent devraient organiser leurs propres concours avec leurs règles et leurs jugements.
-2 ans après par JeanClaudeGrognet (08/11/2016 08:02:23)
Pas de changement d'opinion de ma part !
-4 ans après par JeanClaudeGrognet (08/06/2018 09:28:14)
Pas de changement d'opinion de ma part !