Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 10/02/2014 10:15:26
Rubrique : Reportages, lu 1751 fois. Pas de commentaires
Partager

CAI-W Bordeaux et plus ...


 

 

   COUPE DU MONDE FEI et plus ...

Boyd Exell (Aus), "the spécialist" de l'épreuve indoor se retrouve une nouvelle fois favori pour cette finale de la Coupe du Monde FEI.

Face à lui 3 hollandais bien décidés de le faire chuter: Isjbrand Chardon, Koos de Ronde Et Théo Thimmerman. L'hégémonie  de l'école "Orange" est incontestable, et placer 3 de ses meneurs dans cette finale ne peut que susciter admiration et respect.

L'Allemagne et la Suède sauvent les meubles avec Daniel Schneider (Ger) et Tomas Eriksson (Swe). La Hongrie est la grande absente de cette finale. La wild card de l'organisateur a été attribuée à Thibault Coudry.

Samedi 23h20 warm up, finale dimanche 17h00.

EDITO: notre discipline cherche sa voie, la voie qui la fera sortir de l'ombre dans laquelle elle se situe dans les sports équestres. C'est tout à l'honneur d'un média privé comme Centaure Production de participer à cette recherche d'une évolution, dont la consécration se trouvera peut être un jour, dans l'intérêt que les télévisions nationales pourraient porter à notre sport.

Les épreuves simplifiées indoor ou outdoor sont pour le moment les seules pistes retenues. Out le dressage ! épreuve dont la compréhension s'adresse à des personnes "averties" et ayant reçu "la grâce" de pouvoir l'apprécier. C'est une spécificité de chez nous, car de l'autre côté des frontières le dressage remplit les tribunes. Vitesse et excitation seraient donc la solution pour amener le grand public à nous admirer sous les faveurs d'un Gérard Holtz s'exclamant "on va se régaler".

Oui mais il reste encore du chemin à parcourir. On voit bien d'années en années, que l'intensité dramatique d'une Coupe du Monde s'affaiblit ... enfin ce n'est que mon avis  ! Il faudrait ajouter une autre dimension. J'y reviendrai mais auparavant je voudrais rappeler les un ou 2 incidents notables sur la Coupe du Monde cette année qui auraient pu ne pas être sans conséquence. "on bourrine, on bourrine ", de plus en plus vite avec des chevaux spécialisés....Des organisateurs plus modestes s'essaient également à l'organisation de ce type de manifestations. Tant que l'on reste dans une alternative hivernale avec nos chevaux de compétition, à qui l'on demande par ailleurs de rester sage sur une carrière de dressage, il n'y a pas péril pour notre sport.  

(Bourrin: cheval, mauvais cheval, jument, personne lourde et pénible, personne qui manque de délicatesse - Dictionnaire)

Je reviens donc aux indoors et outdoors qui voudraient se hisser au niveau du CSO ou du Dressage pour le spectacle que nous pourrions offrir avec l'Attelage. Il est sans doute plus facile pour un large public d'appécier une barre qui tombe qu'une belle trajectoire. C'est normal, la trajectoire c'est déjà du dressage. Il faudrait trouver le moyen de retrouver le dressage pour ce type d'épreuves, quitte à le reléguer au rang d'une épreuve de "figures imposées"  et jugées, dont le résultat pourrait influer sur le classement final. On doit bien pouvoir trouver une petite place, même sans public, pour la juger et faire la visite vétérinaire dans le même temps. C'est un moyen d'écarter les chevaux "spécialistes".

reste à trouver comment augmenter cette intensité dramatique qui fait tenir en haleine le spectateur sur le gradin ou derrière son écran? La solution du classement par équipe telle la Paris'Cup, pour peu que le spectateur ait connaissance du résultat intermédiaire en temps réel est une piste. Trois meneurs d'une même catégorie  par nation sur une épreuve internationale indoor (ou outdoor), ça aurait de la g... non ? bref une Coupe des Nations Attelage quoi ...

JCG

L'avis de Mr X:

" Les années passées, le warm up était le vendredi soir et la finale juste après l'épreuve Coupe du Monde de CSO, tout le gratin était là.. Il faut savoir que Bordeaux s'anime surtout pour le samedi soir, les partenaires, les loges se vident le dimanche, et les stands sont quelque fois pliés à 16 h... la presse elle même déserte souvent l'épreuve du dimanche après midi sauf quelques spécialistes, mais la grande presse qui fait de l'audience a quitté la carrière souvent le dimanche matin. Un changement donc, qui risque de coûter bien  cher à la visibilité de l'épreuve et encore une fois, l'attelage, même en Coupe du Monde est le parent pauvre de l'équitation."

Mme X

" Pourquoi ne pas remplacer l'épreuve de maniabilité par une épreuve de maniabilité marathonisée avec 20 portes à +20 et 2 obstacles, le tout à effectuer avec la voiture de marathon ? "

Lundi: de retour sur la terre normande je replonge dans l'actualité du week end. Il y a des jours,  où l'éditorial rejoint les évènements.. le  3ème renversement de l'année sur une Coupe du Monde FEI s'est produit à Bordeaux. L'attelage de Thibault Coudry s'est renversé sans dommage heureusement. Surjouer, c'est déjouer, déjouer ce n'est pas gagner. Un qui ne perd pas sa lucidité c'est Boyd Exell. Pourtant mal parti au warm up, l'australien coiffe sur le poteau Daniel Schneider et remporte cette Coupe du Monde FEI 2013. Victoire acquise il est vrai avec l'absence d'Isjbrand Chardon le 2 ème jour. Le match n'a pas eu lieu. Une grippe (?) ou autre chose s'est propagé dans les écuries du salon, 2 chevaux de Chardon étaient fiévreux le dimanche, un autre était boiteux. Des chevaux de CSO étaient également touchés par cette épidémie selon notre correspondant. Une saison qui ne devrait pas rester sans conséquences à la FEI après cet incident.

 1 Boyd Exell (Aus), 2 Daniel Schneider (Ger), 3 Koos de Ronde (Ned)

 

 

FEI World Cup™ Driving 2013/2014 Final: Boyd is best in breathtaking Bordeaux finale

By Cindy Timmer

Boyd Exell (AUS) has claimed the FEI World Cup™ Driving champion title for the fifth time in his career in a thrilling finale held in the sold-out Expo centre in Bordeaux (FRA). It was not an easy victory for the Australian who won the neck-to-neck race only 0.69 seconds ahead of rookie Daniel Schneiders (GER). Title defender Koos de Ronde (NED) finished third.

The Final in Bordeaux was very exciting but also saw some unexpected developments today. Just two hours before the start of the second competition on Sunday afternoon, overnight leader IJsbrand Chardon (NED) took the difficult decision to withdraw on the advice of his vet.

“It was a tough decision,” Chardon explained. “This afternoon we received a letter in the stables informing us that several jumping horses had developed fever and we were advised to regularly take the temperature of our horses. Two of my Lipizzaners had temperature and the veterinarian advised me not to start in today’s competition. I am of course following his advice for the welfare of my horses.”

After European and Dutch national champion Theo Timmerman made a mistake in the first obstacle and had several knockdowns and Tomas Eriksson (SWE) was eliminated for driving the course in the wrong direction, Koos de Ronde, Boyd Exell and Daniel Schneiders battled it out on the fast course created by world championship course designer Gábor Fintha (HUN).

Exell had to make up 4.17 seconds and was steadily on his way to success driving his mixed team of bay horses. In the last phase of the competition he had a hairy moment when his leaders turned in front of obstacle 11. The double world champion pulled so hard to get them in the right direction that he lost balance. Luckily the Australian managed to stay in the carriage and moved on without losing any speed. Daniel Schneiders drove a very fast yet safe first round after which the difference between him and Exell had decreased to 1.46 seconds in Schneiders’ favour going into the winning round.

Boyd Exell was the first to go and set the fastest time of the evening without taking any unnecessary risks. This increased the pressure on Schneiders whose dream to finish in the top three had already come true. The 32-year-old farrier knew that he could not afford any mistakes and made a last-minute decision to cut a corner on the course after he realised he was three seconds behind Exell. Heading to the finishing line, it looked as if the newcomer was going to make it, but he missed the title by just 0.69 seconds.

Koos de Ronde had already had a knockdown in the first round and when he had a ball down in the winning round, he knew the third place in this year’s Final was the best he could hope for with his team in which three horses were different compared to last year when he had won the FEI World Cup™ Driving Final.

Wildcard driver Thibault Coudry (FRA) was eliminated during the first competition on Saturday evening and competed as a guinea pig in today’s Final.

Quotes

Boyd Exell (AUS): “I have just returned from a six-week holiday with good friends in Australia and I knew it was is a disadvantage for me to come back at this level. Last year I paid the price, this year my horses saved me. I am really delighted for my sister and my mother, who follow me from Australia. This win is really for them. I must say that it would have been nice to win with a fair fight; it is a shame IJsbrand could not compete.”

Daniel Schneiders (GER): “It has really been a dream come true to be able to make it to the Final after my first FEI World Cup Driving season. My goal was to finish in the top three and to be so close to Boyd in second place is just amazing. I really enjoyed Bordeaux with its great atmosphere for the horses and the drivers. I owe many thanks to my team, including my brother Dennis who is a competition driver himself. They are behind me and I appreciate that they take holidays to help me all the time. My goal for the outdoor season is to qualify again for the FEI World Cup Driving. I hope my new team will be ready in time to achieve this goal.”

Koos de Ronde (NED): “It is of course a pity to loose the title, but my performance today was the best I could achieve. I have had some problems with my horses this season and I used a new horse in the wheel in Bordeaux, who got a bit excited. Today we were just not good enough and didn’t manage to put on a better performance. But next season will be a new season with new chances which I am already looking forward to.”

Results CAI-W Final Bordeaux (FRA), 9 February 2014:

  1. Boyd Exell (AUS) 254,09
  2. Daniel Schneiders (GER) 254,78
  3. Koos de Ronde (NED) 273,56
  4. Theo Timmerman (NED) 194,18
  5. Tomas Eriksson (SWE) EL
    IJsbrand Chardon DNS

 


  Commentaires