Article proposé par IFCE, paru le 20/12/2013 11:55:55
Rubrique : Actualités, lu 1591 fois. 3 commentaires
 
Partager

  Venez vous former "à la demande" au Haras national du Pin



  Commentaires
-Chacun sa place!!! par Yvons (20/12/2013 12:06:04)
Après avoir piqué le travail des vétérinaires, celui des inséminateurs, après avoir piqué le débourrage aux privé, voilà que maintenant ils nous piquent la formation des meneurs!!!!
L'IFCE est déjà public, et en plus il déplume les privé !!! Mais ou va t'on??!!??
-Pas d'accord par JeanClaudeGrognet (20/12/2013 12:13:19)
il m'est difficile de comprendre comment demander aux établissements d'Etat de rentabiliser leurs structures sans leur donner les moyens pour cela ... il est donc assez compréhensible qu'ils se placent sur le marché ... ou alors on accepte les fermetures, la vente du patrimoine et les licenciements du personnel.
-Mouais... par Yvons (20/12/2013 12:33:02)
Accepter les licenciements, fermetures ...etc ...
C'est depuis 20 ans inévitable , compte tenu que les personnes a cette époque se sentaient "intouchable" et "previlegiees"...
De plus cela concerne une équipe déjà en place qui avait fait ces preuves (sans nuire aux privés), pourquoi pas avoir mis en avant des promotions internes, réduire certaines dépenses?
Et je penses , même je suis sur , que l'on voit que la partie visible de l'iceberg...
C'est un peu facile d'avoir les moyens que l'IFCE le pin a , et d'aller vers ce qui marche et ,de plus, ce qui fait "vivre" des structures locales...
Ce qui est drôle c'est que le discours eT celui d'un privé qui s'investi corps et âmes mais que sur le terrain, les privilèges du public n'est pas oublié...