Article proposé par Renata, paru le 21/05/2013 07:46:04
Rubrique : Reportages, lu 1369 fois. Un commentaire
Partager

Reignac pluvieux, mais Reignac heureux !


 

Sous un parapluie de toutes les couleurs

 

 

         Dimanche, c’était l’endroit stratégique pour prendre des photos et donner bonne mine à une journée grise, mais chaleureuse.

         Martine et Daniel ont, comme à l’habitude, tout bien préparé pour réunir quelques amis meneurs ce dimanche de Pentecôte.

         Le café nous attend avant de démarrer les séances de travail, à chacun son rythme.

 

 

 

 

         Alain est le premier à rentrer d’un trotting, de quelques figures de dressage et deux maniabilités sans faute. Impérial, Arabo-Welsh, du haut de ses 17 ans nous prouve sa bonne forme et son bon vouloir.

         Le ciel plombé finit par se déverser doucement, mais sûrement.

         Haut les cœurs, ce ne sont pas quelques gouttes qui vont nous décourager !

 

C’est bien la pluie qui zèbre l’image

 

    

         Quito FM, (né chez Martine et Daniel) et Pascale, venus en voisins, reconnaissent la maniabilité au pas, avant de la dérouler avec Denis. Leurs tenues donnent une idée de la météo automnale.

                           

 

         Légende FM et Renaud groomés par Nelly s’amusent entre les plots d’une vraie mania de 20 portes et 23 efforts dessinée par Daniel. Nelly et Renaud disent que Légende est leur dernier cheval, autant dire leur bébé !

 

 

 

         Quiwi PFS et Pascale dépotent allègrement entre les quilles, groomés par Alfred, élève moniteur à la MFR. Pascale y organise le concours de Noyant de Touraine le week-end prochain. Remarquons l’harmonie de jaunes : pantalon, rais de voiture, balles de mania et boutons d’or.

  

         Elisa FM et Martine font leur première sortie extérieure. Alain, dans le panier, sponsorise Reignac 37 Attelages ; ils découvrent un nouveau site, une nouvelle expérience pour le jument . Malicieuse, Elisa tire la langue au mauvais temps.

L’attelage est bien une affaire de famille, presque tous les attelages présents réunissent des couples ; ne pas se tromper de prénoms, avec deux Martine, deux Pascale et deux Alain ensemble ce jour-là!

 

 

 

 

 

Le déjeuner, sorti des paniers, donne l’occasion de se réchauffer autour d’un choix conséquent de boissons revigorantes (consommées avec modération, n’en doutez pas !), et surtout autour de chaleur humaine, celle qui réunit des fous de chevaux et d’attelage un dimanche de novembre en mai.

 

 

 

 

         L’après-midi, seuls deux équipages attellent de nouveau. Daniel et Louise laissent leurs chevaux « au placard », ils auront tout le loisir de les travailler sous un ciel plus clément, demain, ou après-demain.

         Il est déjà prévu une autre journée d’entraînement entre amis, nullement découragés, et ce jour-là, ce sera teeshirt et parasol !

 

 


  Commentaires
-optimisme par Bloom41 (21/05/2013 08:53:37)
Vivement un ciel plus clément!! mais je ne crois pas que ce soit pour tout de suite...