Article proposé par JeanClaudeGrognet, paru le 25/06/2012 07:58:20
Rubrique : Interviews, lu 2779 fois. 2 commentaires
Partager

Jérome Chèze raccroche ...


 

Jérome Chèze raccroche les grandes guides. Peu présent sur les concours ces dernières années, le meneur de la Drome estime ne pas disposer des conditions pour une participation au Championnat de France ou des comlpétitions internationales:

" Je vais mener encore à 4 chevaux cette année, mais j'ai décidé d'arrêter les compétitions internationales. Le niveau de l'attelage à 4   n'a cessé d'augmenter ces 3 dernières années. Mon travail m'occupe beaucoup, et je n'ai pas le personnel nécessaire pour m'aider, ni assez de temps pour me consacrer à la haute compétition. Je ne vais pas pour autant arrêter la compétition, je reviens dans la catégorie des 2 chevaux qui est  plus accessible. Je viens de rentrer un jeune cheval qui a du potentiel, je cherche son clône pour faire le complément. Mon team 4 chevaux est à vendre." 

      Jérome vient de remporter le concours de Reignac. Cette défection illustre le problème récurrent de cette catégorie, "durer pour exister". Quelle est la durée moyenne de vie d'un attelage international à 4 chevaux en France ? à la louche 5 ans, moins de 10 ans dans tous les cas. Autant dire que c'est juste le temps pour apprendre les premières lettres de l'alphabet. C'est dire aussi que sans leader sur de longues années il n'y a pas de transmission des acquis et du savoir sur les nouveaux meneurs. Pour devenir "un nom" il y a plusieurs chemins, "durer pour apprendre",  "une affaire de sous" ou "de volonté".  Mais qu'importe le chemin, la mémoire collective ne retiendra que les champions.

      En face les meilleurs meneurs étrangers sont sur les carrés depuis plus de 20 ans, avec pour certains une bonne impulsion pour débuter comme la famille Chardon qui perpétue la tradition de grand père en petit fils.  


  Commentaires
-Rectificatif de Jérôme CHEZE sur l'article de Jean Claude Grognet par Juliette (25/06/2012 10:31:50)
Cher Jean Claude,
Je viens de lire votre article « Jérôme CHEZE raccroche les grandes guides »:
Vous m'avez contacté en m'indiquant que vous souhaitiez parler sur votre site du fait que j'avais mis en vente mon attelage à 4 chevaux. Je trouve que votre article ne reflète pas mes propos et que vous faites des raccourcis un peu facile vous permettant de mélanger vos pensées à mes dires.
Je suis Drômois et, le fait que je vende mon Team n'a rien à voir avec une sélection pour les JEM.
Je n'ai jamais dit que j'arrêtais l'aventure des JEM, pour la simple et bonne raison que je n'ai reçu aucun élément des instances fédérales me permettant de penser que je pourrais prétendre à une sélection pour 2014, même si j'ai effectué quelques stages de détection.
Aujourd'hui mon emploi du temps professionnel ne me permet pas de faire le nombre de compétions nécessaires pour obtenir des qualifications pour les championnats de France ou des compétitions internationales.
Par contre, mes chevaux sont toujours travaillés dans le but de participer aux plus grandes échéances.
Si demain ma situation changeait et qu'un partenaire me mettait un team à disposition avec un piquet de chevaux performants, je me mettrais en lice immédiatement pour obtenir les qualifications et revenir au niveau que je pouvais avoir avec mes poneys précédemment.
Je confirme que le niveau des meneurs étrangers de toutes les catégories a beaucoup augmenté ces dernières années et c'est pourquoi j'ai décidé, une fois mon team vendu, de reprendre la compétition en paire et d'essayer de revenir au plus haut niveau avec de nouveaux chevaux.
Je vous prie donc de bien vouloir effectuer les corrections dans votre article me concernant.
Cordialement
Jérôme CHEZE
-M'enfin ! par JeanClaudeGrognet (25/06/2012 13:34:38)
Jérome,
J'ai bien reçu ce message ce matin et après en avoir pris connaissance j'ai fait les rectifications demandées.
La Drôme n'est pas l'Isère et j'ai bien noté "que vos chevaux sont toujours travaillés pour les plus grandes échéances internationales" ... ce dont les JEM ne semblent pas faire parti selon votre vocabulaire... peu importe vous avez tout à fait le droit de changer d'objectif.
Pour votre information, je pense pouvoir dire qu'à ma connaissance la FFE ne choisit pas ou n'envoie pas " des éléments " au meneurs à 2 ou 3 ans des JEM, cette dernière ne fait qu'observer les motivations des sportifs et leurs parcours, et met des moyens à disposition.
Quant à ma conclusion à la suite de votre interview (qui est rapporté entre guillemets et en italique), elle m'est personnelle, elle ne vous concerne pas et ne vous atteint en aucune façon.
Il n'est pas nouveau qu'à la suite d'un interview on y apporte une conclusion élargie.
J'aurais pu tout aussi bien reprendre l'information que vous avez diffusée par ailleurs et y ajouter le même commentaire. Je ne retirerai donc en aucune façon cette conclusion qui n'engage que moi.
Bonne chance pour la suite.