Article proposé par Bergerie, paru le 05/11/2010 07:38:22
Rubrique : Reportages, lu 2549 fois. 2 commentaires
Partager

A...B...C... comme Aillaud Benjamin


 

A…Aillaud     B… Benjamin C… Cavalia

         A une heure trente au sud de Montréal, à la limite du Vermont, il y a une petite station de sport d’hiver caractéristique de la région du Québec.

Rue de l’académie nom prédestiné se situe la base arrière de CAVALIA spectacle équestre itinérant sur le continent Nord-Américain.

         Vous poussez la porte du manège, vous mettrez quelques instants à le reconnaitre…Benjamin Aillaud.

Au piaffer, sur un de ses lusitaniens, position classique impeccable et cheveux longs s’il vous plait ! Il est entouré d’une dizaine de cavaliers.

Tout le monde travaille de part et d’autre, à cheval, à pied, en liberté, en voltige, dans une harmonie silencieuse.

 

         Dès qu’il vous reconnait, son grand sourire illumine son visage, il continue durant quelques minutes à virevolter, de piaffer, en jambette, et passage, de pirouette, en changement de pied, histoire de nous faire profiter de cette liberté de mouvement qui lui va si bien.

Ca y est nous l’avons enfin retrouvé. 

         Son nouveau challenge  est de préparer le spectacle CAVALIA 2 pour Juin 2011, après avoir remis sur pied le CAVALIA 1 qui tourne actuellement côte Ouest.

Il a lui-même assumé le spectacle cote Est durant une année il a pu y mettre sa touche de fraicheur, de travail et de respect des chevaux et des hommes, comme à son « habitude ».

 

         CAVALIA c’est un chapiteau de 2000 places assises, 60 chevaux, 20 artistes, 20 palefreniers, plusieurs dizaines de camions, et j’en passe, créé par Mr Norman LATOURELLE, co-fondateur du Cirque du Soleil. Le leitmotiv est la liberté des chevaux dans un décor grandiose, ou toutes les formes d’équitation s’expriment.

 

         Plus de soixante-dix chevaux sont en préparation à Sutton, Espagnols, Lusitaniens, Quarter-horse, Appaloosas, Arabes, chaque cavalier a quatre ou cinq chevaux en responsabilité quotidienne, six jours sur sept.

         Le spectacle est permanent, quatre chevaux en liberté croisent un voltigeur à cheval debout sur ses pieds et parfois sur les mains! Un cheval en main se couche ou salue, un autre piaffe. Sur une piste des voltigeurs travaillent, dans le « round pen » un poulain est en cours de débourrage. Ambiance studieuse, calme et harmonie

         La nouvelle aventure a commencé voici près de trois mois. Toute l’éducation des chevaux a été reprise à la base, l’entrainement physique et psychologique de chacun  est considéré, et les soins apportés sont remarquables de simplicité. 

         Nous avons vu un groupe d’hommes et de femmes passionnés, ayant parfaitement compris l’objectif, faisant confiance à leur leader, et s’investissant avec passion. Ils sont heureux et cela respire la passion de bonne humeur.Vivement  le grand jour de la première à Montréal, et peut-être en Europe …à suivre

 

         Merci Benjamin pour ton dynamisme, ton professionnalisme, ta simplicité et l’enthousiasme partagé par Magalie, même Nuno 2ans et demi fait ses premiers pas de cavaliers.

         Etre cheval ou cavalier chez toi cela donne envie.

 

Photos

Travail à 4 chevaux……Il ne manque que la voiture !!!

Benjamin au timon ……Il ne manque que les chevaux !!!!

Magalie cavalière dans le spectacle accompagnée d’un de ses chevaux.

 


  Commentaires
-Ben!!!! par Citron10 (05/11/2010 11:43:38)
ça fait plaisir d'avoir des nouvelles de "ben"..
-Du grand spectacle à l'américaine! par Colyan (07/11/2010 11:49:46)
J'ai eu le très grand plaisir de voir CAVALIA 1 à Miami en février dernier et c'était bluffant! Du très grand spectacle. Connaissant Ben et la troupe avec laquelle il a su s'entourer, CAVALIA 2 sera grandiose, à n'en pas douter!